Maladie de Lyme :
gare aux morsures de tiques !

Ecrit par Paul Musset, Docteur en pharmacie | publié le

Maladie de Lyme : gare aux morsures de tiques !

Les tiques et les chiens ne font pas bon ménage, c’est un fait. Mais ces petits parasites ne se contentent pas de rendre la vie difficile à nos amis canins. Chaque année, plus de 30 000 cas de maladie de Lyme sont recensés chez les Français. Ce chiffre en augmentation a alerté les autorités qui ont mis en place en 2016 un plan national de lutte. Qu’est-ce que la maladie de Lyme ? Comment se transmet-elle ? Quelles sont les conséquences pour la santé ? Peut-on l’éviter ? Comment la traiter ? Comment une simple morsure de tique peut-elle vous rendre la vie infernale ?

Maladie de Lyme : définition, transmission, symptômes

Origine de la maladie

C’est en Amérique du Nord au milieu des années 70 que la maladie a fait son apparition dans une ville nommée Lyme. Plusieurs enfants présentaient alors des formes d’arthrites inflammatoires atypiques. Alertées, les autorités sanitaires menèrent une enquête qui révéla la présence d’une morsure de tique chez plusieurs patients. Des prélèvements intestinaux sur plusieurs insectes démontrèrent alors qu’ils étaient porteurs d’une bactérie, la « borrelia ».

Comment se transmet la borréliose de Lyme ?

La tique est un acarien. Hématophage, elle se nourrit de sang animal. Si ce dernier est lui-même porteur de bactéries, ces dernières peuvent être transmises à la tique par l’intermédiaire du sang. C’est ainsi que l’acarien peut devenir porteur de la borrelia, bactérie responsable de la maladie de Lyme.

La tique évolue essentiellement en forêts, dans les végétations à fort taux d’humidité.

Les animaux sont les premières victimes des tiques, qui s’y accrochent facilement. Nos animaux domestiques tels que les chiens ne font pas exception à la règle et constituent une cible de choix pour les parasites. Tous les mammifères représentent pour les tiques une cible potentielle. L’homme peut donc également être victime d’une morsure de tique, notamment les enfants qui jouent en forêt.

Vrai ou faux ?
Un chien peut transmettre la maladie de Lyme à son maître.
C’est faux, seules les tiques infectées peuvent contaminer l’homme par morsure directe.

Les symptômes de Lyme : les 3 stades de la maladie

Une fois la bactérie transmise par une tique infectée, la maladie évolue en 3 stades :

Premier symptôme : l’érythème

Il apparaît dans 95 % des cas autour de la morsure et peut s’étendre pour atteindre jusqu’à 5 cm de diamètre. L’érythème survient généralement entre 3 et 30 jours suivant la piqûre.

Les premières douleurs articulaires

Une contamination par la borréliose de Lyme entraîne, plusieurs semaines après la morsure, des douleurs articulaires qui peuvent varier en intensité d’un jour sur l’autre, avec des périodes de rémission.

Les manifestations neurologiques et cardiaques

Le troisième stade est le plus critique. Sans traitement, la bactérie se développe, des troubles cardiaques peuvent être ressentis tels que des palpitations, des douleurs intercostales. Au niveau neurologique, une inflammation douloureuse des nerfs, une paralysie faciale, des troubles de la vue peuvent apparaître. Non soignée, la maladie peut devenir chronique.

Borréliose de Lyme : les moyens préventifs pour se prémunir

Les antiparasitaires pour nos fidèles compagnons

Les chiens représentent des cibles faciles pour les tiques, puisqu’ils s’aventurent volontiers dans les zones où la végétation est généreuse, abritant potentiellement des tiques. Le risque de contamination est élevé et un chien peut tout à fait contracter la maladie de Lyme.

Toutefois, contrairement à l’homme qui ne peut pas bénéficier d’un traitement préventif totalement efficace, le chien peut profiter de solutions antiparasitaires qui le protègeront durablement des morsures de tiques.

Cocooncenter a sélectionné pour votre plus fidèle compagnon des produits antiparasitaires externes sous forme de collier, spray ou pipettes.

Notre sélection d'antiparasitaires pour les chiens

Les astuces vestimentaires avant une sortie nature

Pour se prémunir au maximum d’une morsure de tique, il convient, lors d’une sortie nature dans une zone à risque telle qu’une forêt, de choisir des vêtements adaptés. Voici l’équipement idéal du randonneur paré contre les tiques :

  • Des vêtements couvrants et resserrés aux extrémités ;
  • Des couleurs claires pour repérer facilement les insectes ;
  • Un chapeau ou une casquette.

Les répulsifs

Il n’est pas toujours évident d’adapter sa tenue vestimentaire telle que nous venons de le voir, surtout en été lorsque les températures dépassent les 30°C.

Des répulsifs à base d’huiles essentielles ou de citrodiol existent pour éloigner les tiques. Ces soins préventifs comportent certaines contre-indications. Il est donc indispensable de vérifier toutes les précautions d’emploi avant utilisation.

Le saviez-vous ?
La tique met entre 4 et 6 h pour transmettre une bactérie. Plus vite la tique est repérée et retirée, moins il y a de risque de contamination d’une maladie.

Morsure de tique : les comportements et les traitements à adopter

Tique visible : les précautions pour un retrait efficace

Retirer rapidement une tique visible est essentiel pour éviter la contamination. Le retrait se fait à l’aide d’une pince spéciale, nommée « tire-tique », qui permet de retirer efficacement le parasite sans risque de l’écraser ou de séparer la tête du corps. Ces deux situations favoriseraient la libération de la salive potentiellement infectée de la tique dans l’organisme.

Une surveillance accrue après une morsure

Une piqûre de tique ne signifie pas forcément une contamination de la maladie de Lyme. En effet, toutes les tiques ne sont pas infectées. Seul 1 % des piqûres de tiques provoquent la transmission de la maladie.

Lorsqu’une piqûre est constatée, il convient de surveiller l’apparition éventuelle de symptômes tels que l’érythème migrant évoqué plus haut. Il est souvent assez caractéristique, car il forme une plaque circulaire plus claire en son centre. D’autres symptômes comme la fièvre ou des douleurs articulaires peuvent être un signe d’alerte.

En cas de doute, la consultation d’un médecin s’avérera nécessaire pour que ce dernier puisse juger de la nécessité de procéder à un examen sérologique (prise de sang) et le cas échéant à l’administration d’un traitement. Les diagnostics sur la maladie de Lyme sont difficiles à poser avec certitude du fait du risque de confusion des symptômes avec d’autres pathologies comme l’arthrite. De plus, la fiabilité des tests est insuffisante et s’ils sont effectués sur une maladie récemment déclarée, ils peuvent fausser le diagnostic avec un résultat négatif.

Un traitement contre la maladie de Lyme efficace pour une guérison complète

Pour éliminer la bactérie et guérir la maladie de Lyme, un traitement sous forme d’antibiotiques sera administré au patient. Les molécules adaptées pour soigner efficacement la borréliose sont l’amoxicilline, la doxycycline et la ceftriaxone. Leur choix et la posologie seront adaptés par le médecin en fonction du stade d’évolution de la maladie.

Notre sélection de produits anti-tiques pour les hommes

La maladie de Lyme est l’une des pathologies les plus difficiles à diagnostiquer. Par ailleurs, en fonction de la zone où une morsure peut avoir lieu, le premier symptôme qu’est l’érythème migrant peut passer inaperçu. Aujourd’hui, en l’absence d’un vaccin dont l’efficacité a été reconnue, la prévention reste la meilleure arme contre la maladie de Lyme.

Maladie de Lyme, les trois points clés à retenir :

  • Une maladie de Lyme non traitée peut devenir chronique ;
  • Grâce à un traitement antibiotique, une borréliose prise en charge dans les premiers stades est totalement guérissable ;
  • Les animaux sont les premières victimes des tiques. Il est essentiel de les protéger par un produit antiparasitaire.
A propos de l'auteur
Paul Musset
Paul Musset
Docteur en pharmacie
Diplômé d’un doctorat en pharmacie de l’université de Reims, Paul Musset est passionné de médecine naturelle et de nutrition sportive. Il vous accompagne dans « Mon journal bien-être et beauté » en vous prodiguant ses conseils santé et bien-être.
Les points noirs : comment s’en débarrasser ? ◀◀
Préparer sa peau au soleil pour un joli bronzage : tout est dans la nature ! ►►