Adapter sa routine beauté pour vaincre l’acné, c’est possible !

Ecrit par Paul Musset, Docteur en pharmacie | publié le

Adapter sa routine beauté pour vaincre l’acné, c’est possible !

Acné rime généralement avec puberté. En effet, ce sont essentiellement les adolescents en passe de devenir de jeunes adultes qui se retrouvent confrontés à ces perturbations cutanées. Mais l’acné est-elle seulement réservée aux jeunes ? Qu’est-ce qui provoque les poussées de boutons ? Quels sont les soins à privilégier en cas d’acné du visage ?

Qu’est-ce que l’acné ?

Son mécanisme

L’acné est une pathologie cutanée ciblant le follicule pileux. Ce dernier abrite les glandes sébacées, à l’origine de la production de sébum. Il s’agit d’une matière grasse essentielle pour le maintien de la peau en bonne santé.

C’est l’apparition d’un bouton au niveau du follicule pileux qui est synonyme d’acné. 3 facteurs internes sont à l’origine de cette éruption cutanée :

  • Une surproduction de sébum au niveau du follicule ;
  • Une obstruction empêchant le sébum de s’écouler naturellement pour remplir sa fonction lubrifiante et protectrice ;
  • La prolifération d’une bactérie exacerbée par l’excès de sébum.

Ces trois phénomènes ont pour conséquence la formation de boutons, qui peuvent prendre deux formes :

  • L’acné rétentionnelle : survenue de simples points blancs ou noirs (comédons ou microkystes) ;
  • L’acné inflammatoire : résultat d’une explosion des microkystes, provoquant des lésions rouges enflammées.

Papules ou pustules : quelles différences ?
Ce sont deux lésions typiques de l’acné.
- La papule correspond à un bouton rouge en relief.
- La pustule est une forme aggravée de la papule. Elle présente en son centre un point blanc purulent.

Qui est concerné ?

Tout le monde peut être touché par une poussée acnéique à un moment de sa vie. Le rôle joué par les hormones fait des peaux pubères une cible de choix pour l’installation de l’acné.

Toutefois, les adultes ne sont pas en reste, particulièrement les femmes. Elles représentent aujourd’hui environ 80 % des adultes rencontrant des soucis d’acné. Par ailleurs, 4 femmes sur 10 souffrent de soucis d’acné adulte alors même qu’elles n’en ont pas connu au moment de la puberté.

Acné : causes et types rencontrés

Les facteurs déclencheurs de l’acné : fausses idées et réalité

L’hérédité au cœur du processus
L’hérédité est un des principaux facteurs de risque de déclenchement des troubles acnéiques. En effet, 70 % des patients concernés présentent des antécédents familiaux.

Des boutons qui ne riment pas avec contagion
Cette idée reçue vient du fait qu’une bactérie fait partie du mécanisme de l’acné. Il est important de différencier mécanisme et cause. Ce n’est pas la bactérie qui cause l’apparition des boutons puisque celle-ci est naturellement présente sur notre peau. C’est la combinaison d’un excès de sébum et d’une obstruction à son écoulement qui favorise la prolifération anormale de la bactérie.

Les grandes coupables de l’acné : les hormones sexuelles
La principale hormone androgène, plus connue sous l’appellation testostérone, joue un rôle très actif dans le déclenchement de poussées d’acné.
En effet, elle est responsable du développement des glandes sébacées, qui deviennent matures au moment de la puberté, l’un des stades de la vie où le taux de testostérone est au plus haut. Cette surproduction d’hormones temporaire déclenche une séborrhée (excès de sébum), favorisant elle-même la prolifération de bactéries en cas d’obstruction.

Le rôle de l’alimentation
Des études ont pu démontrer une relation de cause à effet entre une alimentation riche en produits laitiers et en sucres rapides et le déclenchement de boutons d’acné.

Le soleil : le faux remède anti-acné
Les rayons ultra-violets du soleil ont souvent comme effet d’activer la mélanine de la peau. C’est ainsi qu’elle prend un teint hâlé. Grâce à une action desséchante, les boutons d’acné vont pouvoir s’estomper. Mais il ne s’agit ici que d’un répit, car cette phase est également synonyme de la constitution d’une barrière protectrice qui épaissit la peau. Par la suite, cette couche épaisse favorise la rétention du sébum et redéclenche ainsi le mécanisme de l’acné, à un degré encore plus élevé (communément appelé flambée d’acné).

Le stress
Des constats de poussées d’acné plus élevées à des périodes d’examens ou à l’approche d’une présentation professionnelle importante ont été révélés. Ce qui place le stress dans la liste des facteurs déclencheurs de réactions acnéiques.

Quels sont les différents types d’acné ?

Acné juvénile
80 % des adolescents passent par une phase acnéique au cours de leur puberté. La combinaison du facteur héréditaire et hormonal est la principale cause de l’acné juvénile. Dans l’acné juvénile, c’est essentiellement le visage qui est touché.

Acné du nourrisson
Elle concerne 20 % des nouveau-nés et touche principalement le visage. Elle est parfois accompagnée de poussées sur le thorax, les épaules et le haut du dos. Selon des hypothèses, l’acné du nourrisson résulterait de la production d’androgènes maternels, responsable d’une stimulation des glandes sébacées. L’acné du nourrisson disparaît naturellement dans les premiers mois.

Acné conglobata ou acné du dos
L’acné touche principalement le visage. Toutefois, dans certains cas, elle peut également affecter le dos. Dans ce cas, ce sont les hommes qui sont les plus ciblés.

Acné rosacée : un vrai rapport avec l’acné ?
La réponse est non. L’acné rosacée ne doit son appellation qu’à la similitude des lésions cutanées à caractère papulo-pustuleux.

Comment vaincre l’acné du visage – traitements médicaux et solutions maison

Un traitement adapté au degré d’acné

Les traitements anti-acné sont généralement composés de :

  • dérivés d’acide rétinoïque : les rétinoïdes. Ils agissent principalement sur la production de sébum en la réduisant ;
  • d’un antiseptique (peroxyde de benzoyle).

Selon le niveau d’atteinte, un dermatologue adaptera le type de présentation médicamenteuse. L’application par voie locale sous forme de crème est prescrite dans tous les cas. Ensuite, en fonction de l’étendue des lésions, un complément par voie orale est souvent délivré. En cas d’acné sévère, une prise d’antibiotiques peut être envisagée.

Se créer une routine beauté anti-acné, c’est possible !

Une routine pour prévenir

Si l’acné n’est pas directement due à un manque d’hygiène, une toilette quotidienne mal adaptée à son type de peau peut favoriser la survenue de comédons et autres lésions typiques de l’acné.

L’acné n’est pas synonyme d’une mauvaise hygiène. En réalité, une toilette du visage excessive ne ferait que rendre la peau plus sujette à une surproduction de sébum pour maintenir le film hydrolipidique naturel, ce qui aurait pour effet de favoriser le développement d’acné.

Voici quelques conseils pour préserver votre peau à tendance grasse :
1. Nettoyez votre peau uniquement matin et soir avec un gel nettoyant doux ou une eau micellaire en guise de démaquillant.
2. Apportez une hydratation adaptée grâce à des soins ciblés pour peau à tendance acnéique.
3. Adaptez votre maquillage en privilégiant les soins teintés pour peaux à imperfections.

Notre sélection de soins nettoyants pour peaux acnéiques
Notre sélection de soins hydratants pour peaux acnéiques

Une routine pour traiter

En cas d’acné installée, mettre en place un rituel beauté adapté est conseillé et peut vous éviter de devoir faire appel à un traitement médicamenteux. La routine vue précédemment reste alors de rigueur à un détail près : vous pourrez soit remplacer ou accompagner votre soin hydratant par un soin traitant anti-imperfection. Ces soins tels que le sérum Sebiaclear ont l’avantage d’être formulés à partir d’actifs dermatologiques efficaces pour éliminer les marques disgracieuses dues à l’acné.

Notre sélection de soins anti-imperfections pour peaux acnéique

Conséquence d’un excès de sébum, dont l’écoulement naturel est obstrué, l’acné touche les personnes de tout âge. Fort heureusement, grâce à des traitements efficaces, une toilette adaptée et des soins ciblés, l’acné n’a aujourd’hui plus rien d’une fatalité.

Acné, les trois points clés à retenir :

  • L’acné n’est pas réservée aux adolescents. De plus en plus d’adultes sont concernés, notamment les femmes pour des raisons hormonales ;
  • La première cause de l’acné est l’hérédité ;
  • Une bonne hygiène sans excès et des gestes adaptés contribuent à limiter les risques d’acné.
A propos de l'auteur
Paul Musset
Paul Musset
Docteur en pharmacie
Diplômé d’un doctorat en pharmacie de l’université de Reims, Paul Musset est passionné de médecine naturelle et de nutrition sportive. Il vous accompagne dans « Mon journal bien-être et beauté » en vous prodiguant ses conseils santé et bien-être.
La dermite séborrhéique : les solutions pour en finir avec les démangeaisons ◀◀
Gommage du corps : Le rituel indispensable pour une peau qui respire la santé ►►