Gommage du corps :
Le rituel indispensable pour une peau qui respire la santé

Ecrit par Marion, Esthéticienne / Cosméticienne | publié le

Gommage du corps : Le rituel indispensable pour une peau qui respire la santé

Conserver une peau de bébé… Nous en rêvons tous. Pour nous y aider, le gommage corps apparaît comme le soin idéal et indispensable. En quoi l’exfoliation de la peau par le gommage présente-t-elle un intérêt ? Comment agit-elle et quels sont ses bienfaits ? Voici les secrets d’une routine beauté décapante.

Gommage du corps : quel intérêt pour la peau ?

Les missions de l’épiderme

La peau est un véritable bouclier pour notre organisme. Elle veille essentiellement à :

  • nous protéger des agressions extérieures ;
  • réguler la température corporelle par l’action de la transpiration ;
  • immuniser l’organisme en le protégeant des bactéries ;
  • éliminer certaines toxines.

Composée à 70 % d’eau, son épaisseur évolue selon les zones (de 0,5 mm à 5 mm environ).

Le processus de régénération de la peau : kézako ?

La couche supérieure de la peau, l’épiderme, est constituée essentiellement de kératinocytes, des cellules jouant un rôle de barrière protectrice. Chaque mois, certaines de ces cellules migrent vers la surface de la peau, et atteignent la couche cornée (membrane solide composée de cellules mortes). La peau entre alors en phase de desquamation, c’est-à-dire que les cellules mortes vont se décoller et tomber. De nouvelles cellules prennent ensuite le relais : c’est ce que l’on appelle la régénération de la peau. Ce renouvellement de l’épiderme s’opère tous les 28 jours environ.

Le saviez-vous ?
Notre corps perd 600 000 particules de peaux mortes par heure. Cela représente environ 18 kilos sur une vie.

Le gommage corps : un travail de finition

Le processus de renouvellement cellulaire n’est pas suffisant pour éliminer toutes les peaux mortes en surface. En effet, certaines cellules vont résister et s’accrocher à l’épiderme, empêchant ainsi la peau de bien respirer et de profiter de l’action de certaines substances comme le sébum (qui aide à la constitution d’un film hydratant et protecteur).

Un gommage exfoliant permet au corps d’éliminer les cellules restantes et sert de finition au processus de renouvellement de la peau.

Le saviez-vous ?
On entend souvent dire que le sommeil est réparateur pour la peau. En effet, la régénération de la peau a essentiellement lieu la nuit. Pour confirmer cette donnée, une journaliste anglaise a fait un test. À 46 ans, elle affiche un teint toujours frais grâce à ses nuits de 8 h. Durant une semaine, elle a réduit son temps de sommeil quasiment de moitié. Sa peau n’a mis que 5 jours pour accuser le coup : son habituelle mine fraîche et lumineuse a laissé la place à un teint terne, des pores dilatés et des rougeurs.

Profiter des multiples bienfaits du gommage corps : quels sont-ils ?

Une peau douce et soyeuse

Grâce à son action exfoliante, le gommage corps élimine les squames présentes en surface. Débarrassée de ses impuretés, la peau retrouve une texture lisse et soyeuse.

Une meilleure circulation sanguine

Le gommage corps contribue à désobstruer les pores et favorise la circulation sanguine notamment grâce aux gestes circulaires associés.

Une lutte contre la peau d’orange

Pratiqué de façon énergique au niveau des fesses et des cuisses, le gommage corps s’avère très efficace pour éliminer la cellulite. Pour un résultat optimal, une alimentation équilibrée et une activité physique régulière restent essentielles.

Un bronzage lumineux

Libérée de ses impuretés et de ses cellules mortes, la peau est fin prête pour profiter du soleil et bénéficier d’un bronzage homogène et lumineux. Une protection solaire adaptée à votre type de peau reste indispensable.

Une épilation facilitée

Les résidus de cellules mortes naturellement présents sur la peau contribuent à son épaississement et bloquent la repousse des poils après une épilation. Ce processus est à l’origine des poils incarnés. Le gommage corps favorise la repousse du poil et contribue donc à optimiser l’épilation.

Une efficacité des soins renforcée

Comme pour le visage, le gommage prépare la peau. En débouchant les pores, il optimise l’efficacité du soin qui va suivre : hydratant, nourrissant, amincissant…

Le gommage élimine-t-il le bronzage ?
La réponse est non. Contrairement à l’idée reçue qui veut que le gommage élimine le bronzage en même temps que les peaux mortes, l’exfoliation permet au contraire de le sublimer. Grâce au gommage, les peaux hâlées gagnent en luminosité.

Gommage corps : un soin à intégrer dans sa routine beauté

La puissance des exfoliants naturels

Le miel
Riche en minéraux et en vitamines, le miel est connu pour ses multiples vertus, notamment régénérantes.

Le sucre
Ce sont ses grains qui en font une arme redoutable pour éliminer les peaux mortes. De plus, l’acide glycolique présent naturellement dans le sucre permet une exfoliation non abrasive.

Les extraits de fruits
Les enzymes végétales contenues dans les fruits permettent une exfoliation en douceur, sans grain. Par ailleurs, les fruits à pépins et à noyau ont un grand pouvoir antioxydant.

Le savon noir
Mélange d’huile d’olive et d’olives broyées et salées, le gommage au savon noir fait traditionnellement partie des rituels beauté dans les pays du Maghreb. Il sert à la fois d’exfoliant, d’hydratant et de base lavante.

Chez Cocooncenter, nous avons sélectionné avec soin des exfoliants corps tirant le meilleur parti de ces composants naturels. Aussi, vous retrouverez parmi les meilleurs gommages corps les bienfaits du sucre dans le gommage divin de Caudalie, celui des fruits dans le gommage corps fondant de Nuxe, ou encore le pouvoir de la synergie sucre/miel dans Rêve de miel de la même marque.

À quelle fréquence peut-on réaliser un gommage pour le corps ?

La fréquence de gommage varie en fonction de la nature de la peau. Pour une peau sèche et sensible, il vaut mieux se contenter d’un gommage par semaine pour éviter les irritations. Quant aux peaux grasses, elles apprécieront volontiers 2 gommages hebdomadaires.

Comment faire un gommage corps : les zones à privilégier, les parties du corps à préserver

En fonction de la zone que vous souhaitez exfolier, il sera nécessaire d’adapter la manière de l’appliquer :

  • Les parties du corps où la peau est plutôt rugueuse comme les coudes, les talons ou encore les genoux apprécieront un gommage énergique, car ces zones sont régulièrement sujettes aux résidus de peaux mortes ;
  • Les parties du corps où la peau est plus fine et plus sensible comme le cou ou l’aine demandent un gommage doux ;
  • Les zones très délicates comme les parties génitales ne doivent pas être exfoliées.

Concernant le geste à proprement parler, un gommage efficace nécessite une application par mouvements circulaires afin de stimuler la circulation sanguine.

À noter :
La barrière cutanée des enfants n’est pas totalement construite. Elle ne supporte donc pas le gommage, même doux.

Notre sélection de gommages / exfoliants pour le corps

Le gommage est un incontournable des soins corporels. Il permet à l’épiderme de faire peau neuve et optimise l’efficacité de vos soins. Toutefois, en éliminant les cellules mortes de la peau, le gommage la rend un peu plus vulnérable. C’est pourquoi après chaque gommage, l’application d’une crème hydratante, dont la mission sera de récréer un film protecteur, est essentielle.

Gommage corps, les trois points clés à retenir :

  • Le gommage permet d’éliminer les cellules mortes de l’épiderme qui empêchent la peau de respirer ;
  • Le gommage effectué avant un soin permet d’optimiser l’efficacité de ce dernier ;
  • Le gommage est une action de finition dans le processus de renouvellement de la peau.
A propos de l'auteur
Marion
Marion
Esthéticienne / Cosméticienne
Diplômée en Esthétique/Cosmétique, Marion est spécialisée dans les soins dermo-cosmétiques et le maquillage. A travers « Mon journal bien-être et beauté », elle vous aide à prendre soin de votre visage et de votre corps en vous prodiguant ses conseils beauté.
Adapter sa routine beauté pour vaincre l’acné, c’est possible ! ◀◀
Ronchopathie : comment arrêter de ronfler et retrouver des nuits paisibles ? ►►