Mains abîmées par le gel hydroalcoolique :
comment faire ?

Ecrit par Paul Musset, Docteur en pharmacie | publié le

Mains abîmées par le gel hydroalcoolique : comment faire ?

Petit flacon au pouvoir désinfectant puissant, le gel hydroalcoolique nous suit partout. Si cet accessoire devenu incontournable au quotidien assure une protection efficace contre les virus, la beauté de nos mains est mise à rude épreuve. Dessèchement, irritations, crevasses… Notre peau a bien du mal à supporter son utilisation régulière. Pourquoi ? Comment réparer ses mains abîmées par le gel hydroalcoolique ?

Pourquoi le gel hydroalcoolique rend-il les mains fragiles ?

La peau des mains : une zone fragile

Pourquoi nos mains s’abîment-elles aussi vite ? Plusieurs raisons à cela :

  • La peau y est plus fine, notamment sur la face supérieure (dos de la main). En revanche, la paume dispose d’un épiderme assez épais ;
  • Les mains sont beaucoup plus exposées aux agressions extérieures que le reste du corps, notamment au froid, au chaud, à l’eau, etc. Elles sont donc plus vulnérables ;
  • Peu de glandes sébacées sont présentes au niveau de l’épiderme. Ce sont elles qui sont à l’origine de la création du film protecteur de la peau. Celui-ci est donc moins efficace au niveau des mains.

Les effets du gel hydroalcoolique sur les mains

Composé en grande majorité d’alcool et d’eau, le gel hydroalcoolique altère le film hydrolipidique déjà très fin à l’origine au niveau des mains.

Par ailleurs, il faut savoir que notre peau est naturellement recouverte de micro-organismes qui contribuent à la protection de l’épiderme vis-à-vis des agressions extérieures. Cet environnement se nomme le microbiome cutané. Les bonnes bactéries qui s’y trouvent jouent également un rôle au niveau du système immunitaire, puisqu’elles évitent la colonisation de la peau par des agents infectieux.

L’alcool contenu dans le gel a pour objectif de tuer toutes les bactéries présentes en surface. Sans faire la différence entre les agents pathogènes et les micro-organismes bénéfiques, tout est éliminé et l’épiderme perd ainsi l’un de ses puissants protecteurs. La conséquence physique est principalement un assèchement de la peau qui s’intensifie au fur et à mesure de l’utilisation du gel.

De la peau sèche à la crevasse

En cas d’utilisation très soutenue, des signes de sécheresse profonde tels que des crevasses peuvent apparaitre. Il s’agit d’une fissure cutanée qui apparait le plus souvent au niveau des doigts. Lorsque l’entaille est profonde, la plaie, même superficielle, est douloureuse et nécessite d’être soignée pour éviter une infection.

Comment réparer ses mains abîmées par le gel hydroalcoolique ?

Les soins anti-crevasses

Une simple gerçure peut vite se transformer en crevasse si la peau n’est pas réparée rapidement. Pour soigner la blessure, il faut stopper le développement de la crevasse et la protéger des risques d’infection. Il existe pour ça des gels anti-crevasse spécifiques. Ce pansement liquide soulage la douleur en créant un film protecteur. Il aide aussi la peau à cicatriser. Qui plus est, il résiste à l’eau, ce qui est particulièrement pratique pour pouvoir continuer à se laver les mains.

Les crèmes réparatrices et cicatrisantes

Après avoir soigné une crevasse ou à la suite de quelques fendillements de la peau, celle-ci peut rester rouge et irritée. Pour l’aider à retrouver toute sa beauté, la crème réparatrice peut rapidement devenir votre alliée. Ces dernières sont très riches en agents hydratants et contiennent des actifs apaisants et nourrissants. Elles favorisent le renouvellement cellulaire de la peau et reconstituent le film naturel protecteur.

Le masque pour mains

Vos mains sont si déshydratées que la crème seule ne suffit pas à retrouver de belles mains rapidement ? Pourquoi ne pas opter pour un masque de main ? Ce soin se présente sous forme de gants à porter durant quelques minutes (ou la nuit pour optimiser son efficacité). Le masque de main soulage et nourrit profondément l’épiderme.

Combiner gestes sanitaires et protection des mains : nos astuces

Privilégier le savon pour les mains

C’est indéniable, le gel hydroalcoolique est ce qu’il y a de plus pratique pour une utilisation en extérieur. En revanche, pour toutes les raisons évoquées, il convient de l’utiliser uniquement lorsqu’il n’y a aucun autre moyen de se laver les mains. Si vous avez un point d’eau à disposition, privilégier son utilisation pour vous désinfecter les mains. Bien entendu, l’utilisation d’un savon liquide ou solide est indispensable.

Le bon geste pour bien se laver les mains
Que ce soit avec un gel hydroalcoolique ou un savon, la désinfection des mains passe par un rituel immuable et chronométré. Pour être efficace, l’action doit durer au minimum 30 secondes et s’opérer sous forme de frottements au niveau de chaque partie de la main : paumes, dos de la main, entre les doigts, dessus des phalanges, bout des doigts et ongles.

Utiliser une crème hydratante

C’est la base de tout rituel beauté. Les mains sont particulièrement sensibles au froid et aux lavages répétés. Que l’on utilise un gel désinfectant ou que l’on privilégie le lavage à l’eau, la peau se dessèche dans tous les cas. Pour aider les mains à mieux supporter ces agressions extérieures, utiliser quotidiennement une crème hydratante pour les mains est un bon réflexe à adopter.

Nourrir ses mains avec une huile

Dans la lutte contre le dessèchement cutanée, hydrater la peau n’est pas toujours suffisant. Pour se protéger, elles ont également besoin d’être nourries en profondeur. Pour cela, il existe des huiles de soin pour mains irritées. Grâce à un usage quotidien, elles ont le pouvoir de rendre les mains douces et soyeuses. Par ailleurs, riches en acides gras, elles permettent de reconstituer le microbiome de la peau. Pour une action optimisée, n’hésitez pas à l’appliquer le soir au coucher. Le corps étant au repos, les mains sont moins sollicitées et l’efficacité du soin est démultipliée.

Utiliser des gants pour les tâches ménagères

Les produits ménagers contenant des composants chimiques sont particulièrement agressifs pour la peau. Pour éviter que vos mains n’en subissent les conséquences, rien de plus simple, il suffit de porter des gants quand l’heure du ménage est arrivée.

Bien choisir son gel hydroalcoolique

Pour préserver la santé des mains, de nombreuses marques ont développé des gels hydroalcooliques intégrant des actifs hydratants ou apaisants. En termes de composant, c’est souvent l’aloe vera qui est privilégié pour adoucir la peau agressée par l’alcool présent dans la solution.

Pour se protéger des virus et protéger les autres, le gel hydroalcoolique reste aujourd’hui l’une des solutions les plus efficaces lors de nos déplacements. Pour autant, afin de préserver la beauté des mains, ces dernières ont besoin d’être particulièrement chouchoutées.

Les trois points clés à retenir sur les mains et le gel hydroalcoolique :

  • La peau des mains est très fragile du fait de sa faible épaisseur et de son exposition régulière aux agressions extérieures. Le gel hydroalcoolique altère le film protecteur de la peau des mains et provoque en cas d’usage répété un assèchement cutané qui peut aller jusqu’à la crevasse sans soin approprié ;
  • Pour retrouver de belles mains, il est nécessaire d’utiliser un soin réparateur adapté au niveau de dessèchement ;
  • Pour éviter les désagréments de l’utilisation du gel hydroalcoolique sur les mains, il faut limiter son utilisation aux situations de déplacement, quand aucun point d’eau n’est disponible à proximité.
A propos de l'auteur
Paul Musset
Paul Musset
Docteur en pharmacie
Diplômé d’un doctorat en pharmacie de l’université de Reims, Paul Musset est passionné de médecine naturelle et de nutrition sportive. Il vous accompagne dans « Mon journal bien-être et beauté » en vous prodiguant ses conseils santé et bien-être.
Aloe vera, huile d’argan, huile d’amande douce… Quels sont les meilleurs hydratants naturels pour le visage ? ◀◀
Comment choisir son soin de toilette intime naturel ? Explications et conseils. ►►