Comment choisir son soin de toilette intime naturel ? Explications et conseils.

Ecrit par Paul Musset, Docteur en pharmacie | publié le

Comment choisir son soin de toilette intime naturel ? Explications et conseils.

Hygiène intime bio : les avantages des soins naturels

Une préservation de la peau et des muqueuses intimes

La peau est fragile. Elle supporte parfois mal les produits d’origine chimique. Ces derniers opèrent une action nettoyante parfois trop agressive. Par ailleurs, ils contiennent généralement beaucoup de conservateurs qui peuvent s’avérer toxiques en cas de mauvaise utilisation. Ce fait est encore plus vrai pour les parties intimes. En effet, les muqueuses sont particulièrement sensibles, et la moindre substance chimique peut engendrer des irritations, voire une infection.  Généralement sans parfum, sans colorants et sans conservateurs toxiques, les produits intimes 100 % naturels préservent la santé de la peau et placent les muqueuses à l’abri des effets indésirables des gels ou savons chimiques.

Un soutien à l’environnement

Ce n’est pas un secret, que ce soit en matière de protections hygiéniques ou de produits intimes, le plastique jetable occupe une place prédominante. Au niveau des protections menstruelles, ce ne sont pas moins de 45 milliards de serviettes qui sont jetées chaque année au niveau mondial. Concernant les produits de toilette, outre le plastique des contenants qui occupent déjà une grande place dans les déchets, les composants représentent également une pollution pour l’environnement. Il est fréquent, lorsque l’on jette un produit, qu’il reste des résidus de ce dernier à l’intérieur de la bouteille ou du pot. Les substances chimiques, telles que les conservateurs ou la paraffine, représentent alors également un danger pour l’environnement. Dans l’océan, cette substance est notamment très nocive pour les poissons et les coraux.

Toilette intime bio : quel produit choisir ?

Chaque femme possède ses propres habitudes en termes de toilette intime et ses préférences en matière de texture. Pour répondre à ces besoins, il existe plusieurs solutions.

Les gels intimes bio

Au même titre que les versions classiques, le gel intime biologique nettoie les muqueuses tout en les apaisant. Ces produits sont souvent enrichis en aloe vera. Cette plante présente l’avantage de calmer les démangeaisons et d’apaiser les muqueuses irritées, tout en préservant l’intégrité de la flore vaginale.

Les savons intimes bio

Un peu moins pratiques que les gels, les savons intimes sous forme de pain dermatologique existent aussi en version bio. Ils sont généralement fabriqués à partir de plantes reconnues pour leurs propriétés apaisantes et antiseptiques comme la propolis. Par ailleurs, l’avantage du savon bio réside notamment dans l’absence de packaging, ce qui optimise la contribution de ces produits à la préservation de l’environnement.

Les lingettes biodégradables

Très pratiques en déplacement, les lingettes biodégradables ne nécessitent pas de rinçage et sont dépourvues de produits de synthèse. Tout comme les gels intimes bio, elles sont souvent enrichies en aloe vera. Malgré tout, cela reste un produit à utiliser très occasionnellement, car un nettoyage sans rinçage n’est pas conseillé sur la durée.

Les protections hygiéniques lavables

La période des règles est particulièrement sujette à l’utilisation de produits d’hygiène intime. Pour remplacer les serviettes hygiéniques ou les tampons, responsables d’un important volume de déchets, il existe des alternatives lavables sous forme de culotte ou de serviette. Elles sont en général conçues en coton et bénéficient du label oeko-tex. Ce dernier garantit une fabrication dépourvue de produits chimiques nocifs pour la santé.

Les serviettes labellisées cosmébio

Ce label permet d’identifier les qualités écologiques et hypoallergéniques des protections périodiques jetables. Chez Cocooncenter, retrouvez de nombreuses marques proposant ces produits d’hygiène intime bio.

Hygiène intime écologique et menstruations : la cup bio

La coupe menstruelle est une alternative à l’utilisation de protections périodiques classiques. Pour la rendre encore plus écologique et plus simple, il existe aujourd’hui une version biologique en silicone 100 % hypoallergénique.

La flore intime : une partie du corps facilement déséquilibrée

Qu’est-ce que la flore intime ?

La flore intime se situe au niveau des parties génitales féminines, plus précisément au niveau du vagin. Elle regroupe l’ensemble des micro-organismes qui évoluent naturellement dans le vagin et qui le met à l’abri des infections.

Pour que la santé de la zone intime puisse être préservée, deux types de bactéries doivent cohabiter :

  • Les micro-organismes sains : ils produisent une substance, l’acide lactique, nécessaire pour assurer un Ph vaginal suffisamment acide pour limiter le développement des germes. Parmi ces bactéries saines, les lactobacilles jouent un rôle clé ;
  • Les bactéries pathogènes : elles restent présentes en quantité restreinte, mais sont nécessaires à l’équilibre de la flore vaginale.

Tant que la quantité de bonnes bactéries reste supérieures à celle des micro-organismes pathogènes, la situation est favorable.

En revanche, à la suite d’une toilette intime négligée ou avec des produits trop agressifs, les agents pathogènes se renforcent et peuvent prendre le dessus sur les lactobacilles. La flore est alors déséquilibrée et propice à une infection du type mycose.

Les risques de l’utilisation de produits inadaptés

Pour simplifier la toilette, les femmes peuvent être tentées d’utiliser un gel douche classique pour nettoyer leur intimité. L’utilisation de ce type de produit n’est pas adaptée à cette partie du corps, particulièrement fragile. En effet, le pH ne correspond pas à celui de la flore intime et peut l’agresser et la déséquilibrer.

Toilette intime bio : les bonnes pratiques et les gestes à éviter

Utiliser un produit d’hygiène intime bio permet donc de remplir deux avantages :

  • Conserver une peau saine et à l’abri des composants potentiellement allergisants ;
  • Préserver l’équilibre de la flore vaginale.

Néanmoins, pour profiter au maximum des bienfaits de ces produits de toilette naturels, il convient de respecter deux principes de base :

  • Limiter la fréquence de nettoyage de la zone génitale externe (une fois par jour). Trop de sollicitations au niveau des muqueuses contribuent à éliminer le film protecteur formé par les bonnes bactéries. La peau devient alors vulnérable à la prolifération des germes ;
  • Bannir le nettoyage des voies génitales internes. Le vagin est autonettoyant. Par ailleurs, il est protégé par les sécrétions qu’il produit naturellement.

Prendre soin de son intimité est essentiel pour préserver sa flore vaginale des mauvaises bactéries. Grâce aux produits de toilette d’origine biologique, s’assurer une bonne hygiène intime devient assurément une action des plus naturelles.

Les 3 points clés à retenir sur l’hygiène bio :

  • L’hygiène intime biologique permet à la fois de préserver l’environnement, mais également de maintenir l’anatomie féminine en bonne santé grâce à une absence de produits trop agressifs pour les muqueuses ;
  • La flore intime est fragile. Elle a besoin d’être nettoyée avec douceur. Les produits d’hygiène intime bio permettent de limiter les risques de déséquilibre de la flore intime ;
  • Pour permettre aux femmes de bénéficier de tous les bienfaits des produits d’hygiène intime d’origine biologique, ces derniers se déclinent sous toutes les formes : gels, pains dermatologiques, protections périodiques jetables, culotte menstruelle, etc.
A propos de l'auteur
Paul Musset
Paul Musset
Docteur en pharmacie
Diplômé d’un doctorat en pharmacie de l’université de Reims, Paul Musset est passionné de médecine naturelle et de nutrition sportive. Il vous accompagne dans « Mon journal bien-être et beauté » en vous prodiguant ses conseils santé et bien-être.
Mains abîmées par le gel hydroalcoolique : comment faire ? ◀◀
Stériles, non tissées… quelles compresses pour quels usages ? ►►