Gel hydroalcoolique ou savon :
quelles utilisations ?

Ecrit par Paul Musset, Docteur en pharmacie | publié le

Gel hydroalcoolique ou savon : quelles utilisations ?

Crise sanitaire de la covid-19 oblige, le lavage de mains est devenu indispensable pour lutter contre le virus. À condition de bien s’y prendre ! Deux écoles ont tendance à s’affronter : le savon et le gel hydroalcoolique. On fait le point.

Pourquoi le lavage de mains est-il un geste essentiel ?

Se laver les mains est un geste quotidien, mais qui prend une importance toute particulière durant une pandémie comme celle que nous vivons actuellement.

Les mains, grand vecteur de transmission

Les mains sont généralement pleines de bactéries et microbes. La raison ? Elles entrent constamment en contact avec de nombreux objets. Porte, clavier d’ordinateur, téléphone portable, barre du métro… Les occasions de s’exposer aux virus sont très nombreuses pour nos mains. Une fois sur nos mains, les germes peuvent entrer dans notre organisme quand nous touchons nos yeux, notre nez ou notre bouche. Il faut donc se laver les mains pour limiter les risques.

Répéter ce geste plusieurs fois par jour

Pour être efficace, le lavage de mains doit être répété de nombreuses fois chaque jour. Dès que nous touchons un objet, de nouvelles bactéries peuvent se déposer sur nos mains. Pensez à vous laver les mains dès que vous arrivez de l’extérieur, avant de cuisiner pour ne pas contaminer les aliments, après être allé(e) aux toilettes, avoir éternué, vous être mouché(e) ou avoir toussé… Ce geste doit devenir un réflexe du quotidien.

La bonne façon d’utiliser du savon

Le savon va décoller les germes présents à la surface de nos mains et les emporter au moment du rinçage. C’est ce procédé qui le rend si efficace pour nettoyer nos mains. Encore faut-il bien l’utiliser.

  • Se mouiller les mains : L’eau aidera le savon à bien mousser, pour un nettoyage facile ;
  • Appliquer une bonne quantité de savon : Il faut qu’elle soit suffisante pour laver toute la surface de chaque main et qu’aucune zone ne soit oubliée ;
  • Frotter pendant 20 à 30 secondes : C’est le temps nécessaire pour éliminer virus et bactéries, et laisser les deux mains propres ;
  • Rincer abondamment : Tout le savon doit être éliminé pour que le lavage de mains soit efficace ;
  • Sécher ses mains : L’humidité favorisant l’apparition de bactéries, il faut donc sécher ses mains complètement pour éviter le développement de germes.

Privilégier le savon liquide
Il ne sera pas plus efficace que le savon solide, mais il a moins de risques de contenir des bactéries. En effet, le savon solide peut rester humide par endroits : un milieu propice au développement de microbes.

Points positifs et limites du savon

Présent dans toutes les maisons, le savon est très apprécié par de nombreuses personnes. Il présente des avantages, mais aussi des points moins pratiques.

Plus doux pour les mains

Avec le savon, on a un grand choix de textures et de propriétés, ce qui permet de choisir des variétés nourrissantes et plus douces. Certaines références de savons peuvent déposer des films protecteurs sur les mains, qui vont renforcer la couche lipidique de la peau, souvent mise à mal à cause des lavages de mains répétés.

Parfum agréable

Le savon peut se décliner dans une infinité de parfums différents. Vous aurez donc l’assurance de trouver celui que vous préférez pour un nettoyage de mains encore plus agréable : amande, vanille, lavande, fruits rouges… les options sont multiples.

Eau obligatoire

Aussi bien pour l’application que pour le rinçage, le savon nécessite de l’eau. Il n’est donc pas facile à utiliser de façon mobile. Vous n’aurez pas forcément accès à un point d’eau pour faire mousser votre savon ou bien le rincer.

La bonne façon d’utiliser du gel hydroalcoolique

Le gel hydroalcoolique détruit jusqu’à 99,99 % des bactéries présentes sur nos mains. C’est ce qui en fait un allié redoutable contre les microbes et virus. Pour bien l’utiliser, il faut respecter les points suivants.

  • Mettre une bonne noisette de gel sur votre paume : Vous devez appliquer une quantité suffisante pour couvrir entièrement les deux mains pendant toute la durée du lavage ;
  • Appliquer sur toute la surface : La paume et le dessus de la main doivent être couverts de gel hydroalcoolique, ainsi que les ongles et les zones entre les doigts ;
  • Frotter assez longtemps : Pour que l’utilisation du gel hydroalcoolique soit efficace, le lavage doit durer 20 secondes au minimum et peut s’étendre jusqu’à 30 secondes ;
  • Bien laisser sécher : On a tendance à arrêter de frotter nos mains trop tôt, et il faut attendre que tout soit sec pour ne pas offrir de terrain propice aux bactéries et virus.

Utiliser un produit efficace
Vérifiez qu’il s’agit d’un gel hydroalcoolique homologué et respectant les normes en vigueur. Assurez-vous qu’il contient de l’alcool éthylique, de l’alcool propylique ou de l’alcool isopropylique, avec une concentration entre 60 et 70 %.

Points positifs et limites du gel hydroalcoolique

Tout comme le savon, le gel hydroalcoolique présente des points forts et des limites en termes d’utilisation.

Pratique à utiliser

Disponible dans de nombreux formats, le gel hydroalcoolique se glisse facilement dans un sac ou une poche. Vous pouvez l’utiliser absolument partout.

Pas besoin d’eau

Atout non négligeable, le gel hydroalcoolique ne nécessite pas d’eau. Il nettoie vos mains seul et n’a pas besoin d’être rincé par la suite. Vous pouvez donc l’appliquer dans toutes les circonstances.

Élimine les bactéries, mais ne nettoie pas à proprement parler

Un virus contient des lipides. Or, seul le savon sera capable de briser ces derniers, pour les emprisonner et les éliminer au rinçage. Le gel hydroalcoolique, même s’il permet d’éliminer des bactéries, n’aura pas cet effet lavant, en particulier pour certains virus particulièrement forts qui restent longtemps sur nos mains, comme celui de la grippe.

Effet asséchant

Quand on utilise du gel hydroalcoolique, le film lipidique est attaqué, ce qui va dessécher la peau. Il peut aussi être douloureux en cas de plaies sur les mains, car il contient de l’alcool qui a tendance à piquer au niveau des plaies.

Une des armes pour lutter contre le virus de la covid-19, et les autres, c’est le lavage de mains. C’est le meilleur moyen d’éliminer les microbes et les bactéries, et donc de limiter les risques de contamination. Selon le contexte et vos préférences, vous avez le choix entre le gel hydroalcoolique et le savon, chacun ayant ses points forts et ses points faibles.

Les trois points clés à retenir sur le gel hydroalcoolique ou savon :

  • Adapter son lavage de mains aux conditions : si vous avez accès à de l’eau, privilégiez le savon ; sinon, misez sur du gel hydroalcoolique ;
  • L’étape du séchage : qu’on utilise du savon ou du gel hydroalcoolique, le séchage est très important pour que les bactéries n’affluent pas ;
  • Au moins 20 secondes de lavage : c’est le temps qu’il faut pour un lavage de mains efficace.
A propos de l'auteur
Paul Musset
Paul Musset
Docteur en pharmacie
Diplômé d’un doctorat en pharmacie de l’université de Reims, Paul Musset est passionné de médecine naturelle et de nutrition sportive. Il vous accompagne dans « Mon journal bien-être et beauté » en vous prodiguant ses conseils santé et bien-être.
Quel modèle de masque choisir pour les enfants ? ◀◀
Une bouillotte pour relaxer bébé ►►