L’effet mascné :
comment prendre soin de sa peau pour l’éviter ?

Ecrit par Paul Musset, Docteur en pharmacie | publié le | mis à jour le 05/10/2020

L’effet mascné : comment prendre soin de sa peau pour l’éviter ?

Maintenant qu’il est obligatoire, il va falloir s’y habituer. Pourtant, le port du masque au quotidien indispose bon nombre de Français. Et sur le plan cutané, ce n’est pas toujours joli. Alors, comment prendre soin de sa peau sous le masque, et surtout éviter le fameux effet mascné ?

Masque : pourquoi provoque-t-il des réactions cutanées ?

Pour jouer son rôle de barrière protectrice et conserver sa beauté, la peau de votre visage a besoin de bien respirer en absorbant l’oxygène de l’air et en rejetant du dioxyde de carbone. C’est ce que l’on appelle la respiration cutanée.

Souci : le port du masque empêche la peau de bien respirer. Parce que sous le tissu ou le polypropylène (masque chirurgical), la peau a du mal à absorber l’oxygène présent dans l’air et à évacuer son dioxyde de carbone.

Pour la peau du visage, le résultat est immédiat : frottement, mauvaise respiration, humidité due à la buée, transpiration excessive, pores qui se bouchent… Tous ces désagréments favorisent l’apparition de rougeurs ou de boutons d’acné. Les dessèchements sont également très fréquents.

Mascné : kézako ?
Peut-être avez-vous récemment entendu ce nouveau mot en vous demandant de quoi il s’agissait ? C’est en fait une combinaison entre le mot « masque » et le mot « acné ». Le phénomène de poussée d’acné due au port du masque est si répandu que cela valait bien un nouveau terme spécifique. Voilà comment le « mascné » a fait son entrée dans le langage des Français.

Quels types de peaux sont concernés par le mascné ?

La peau du visage est particulièrement sensible. Régulièrement soumise aux agressions liées à la pollution et aux phénomènes météorologiques, elle se fragilise souvent plus vite que la peau du reste du corps.

Toutes les peaux ne réagiront pas de la même manière avec le port du masque. Alors que pour certaines personnes, les conséquences sont moindres, pour d’autres, les réactions cutanées sont vives et gênantes. Ce sont le plus souvent les peaux fragiles ou intolérantes qui subiront en général les désagréments les plus importants. Celles-ci peuvent souffrir notamment d’une dermatite de contact liée à une forme d’allergie à la matière du masque.

Toutefois, même les autres peaux de type « normal » ne sont pas épargnées. Le frottement associé à l’humidité favorise la surproduction de sébum. Dans la mesure où les pores sont bouchés, cela crée des inflammations qui se traduisent sous forme de boutons d’acné.

Prendre soin de sa peau sous le masque : nos conseils beauté anti-mascné

Nettoyer et hydrater sa peau au maximum

Nettoyage et hydratation font normalement partie de tout rituel beauté. Toutefois, avec le port du masque, cette action devient primordiale, notamment le soir avant de se coucher. Même si vous n’êtes pas maquillée, un nettoyage efficace de votre visage le soir le débarrassera des impuretés et des potentiels agents pathogènes (bactéries) laissés par le masque sur votre visage. Une fois la peau propre et sèche, l’application d’une crème hydratante lui permettra d’optimiser son action de régénération qui s’opère essentiellement la nuit.

Traiter les boutons dès leur apparition

Vous découvrez quelques petits boutons sur vos joues, votre menton ou votre nez, alors qu’habituellement vous n’avez aucun souci de ce genre ? C’est peut-être le signe que votre peau tolère mal le port du masque. Soyez réactif pour éviter que les boutons ne se propagent et provoquent le fameux « mascné ». Pour cela, un soin séborégulateur en complément de votre hydratation peut être d’un grand secours. Il régule la production de sébum et resserre les pores. Ainsi, vous diminuez les risques de multiplier les boutons.

Limiter le maquillage pour les peaux fragiles

Si vous avez une peau sensible ou intolérante, pour prendre soin de sa peau sous le masque, le mieux est de favoriser au maximum la respiration cutanée. Donc si celle-ci est déjà un peu bloquée par le masque, autant éviter d’en rajouter avec un maquillage trop couvrant. Si vous souhaitez camoufler de petites imperfections, privilégiez plutôt un maquillage léger à l’aide d’un soin correcteur teinté.

Alterner masque en tissu et masque chirurgical

De nombreux Français privilégient le masque chirurgical, plus facile à supporter que le masque en tissu. Il est généralement plus respirant. Toutefois, la matière en polypropylène peut être agressive pour la peau surtout quand le masque est porté toute la journée. Pour limiter les désagréments, alterner masque chirurgical jetable et masque en tissu est une bonne idée.

Traitement de l’acné dû au masque : 3 astuces naturelles

Adapter son alimentation

Pour contrebalancer l’effet peau grasse généré par le port du masque, nous vous conseillons de veiller à limiter l’alimentation trop riche qui contribue à favoriser l’apparition de boutons d’acné. En effet, les aliments riches en acide gras saturé encouragent la production de sébum. C’est donc plutôt le moment de privilégier les fruits et les légumes qui ont pour autre avantage d’augmenter l’apport en vitamine C.

Soigner son acné grâce aux huiles essentielles

Très puissantes pour lutter contre un grand nombre de maux, les huiles essentielles ont également le pouvoir de s’attaquer aux petits désagréments cutanés.

Pour en finir avec l’acné, voici deux huiles essentielles à conserver à portée de main :

  • L’huile essentielle de tea tree : grâce à son action antibactérienne et purifiante, elle dessèche et soigne les boutons en y appliquant une simple goutte 2 à 4 fois par jour ;
  • L’huile essentielle de géranium rosat : ses propriétés désinfectantes et tonifiantes sont idéales pour lutter contre les peaux grasses. Elle s’utilise généralement en cure de 3 semaines. 1 fois par jour, mélangez 2 gouttes dans une cuillère à café d’huile végétale, puis appliquez la solution sur une peau propre et sèche.

Miser sur le vinaigre de cidre

Antibactérien, le vinaigre de cidre s’avère très efficace pour lutter contre l’acné. Il stoppe l’inflammation et neutralise l’évolution des boutons. Il est toutefois recommandé de l’utiliser dilué à 50/50 avec de l’eau, car il peut provoquer des irritations. Une fois le mélange réalisé, appliquez la solution sur les zones à imperfections à l’aide d’un coton.

Le "mascné" provoqué par le port du masque est un vrai souci pour la peau. Alors, autant prendre rapidement les bons réflexes en adaptant son rituel beauté et en prenant soin de son visage au quotidien.

Les trois points clés à retenir sur le mascné :

  • Le port du masque de manière prolongée empêche la peau de bien respirer, ce qui peut provoquer des réactions cutanées ;
  • Même si les peaux fragiles ou intolérantes sont davantage concernées, toutes les peaux peuvent être confrontées à un phénomène de "mascné" ;
  • Le nettoyage du visage et l’hydratation au quotidien sont indispensables pour préserver la peau des désagréments liés au port du masque.
A propos de l'auteur
Paul Musset
Paul Musset
Docteur en pharmacie
Diplômé d’un doctorat en pharmacie de l’université de Reims, Paul Musset est passionné de médecine naturelle et de nutrition sportive. Il vous accompagne dans « Mon journal bien-être et beauté » en vous prodiguant ses conseils santé et bien-être.
Le charbon végétal : ses vertus sur notre santé ◀◀
Changement de saison : comment bien préparer son organisme ? ►►