Acné du nourrisson :
l’éruption cutanée spécifique des nouveau-nés

Ecrit par Paul Musset, Docteur en pharmacie | publié le | mis à jour le 31/03/2020

Acné du nourrisson : l’éruption cutanée spécifique des nouveau-nés

La peau des bébés fait en général beaucoup d’envieux pour sa finesse et sa teinte zéro défaut. Toutefois, assez fragile et réactive, elle réserve parfois quelques petites surprises cutanées, telles que boutons, sécheresse, croûtes de lait… Parmi ces petits désagréments de peau, nous retrouvons notamment l’acné du nourrisson. Comment la reconnaître ? Présente-t-elle un danger ? Que peut-on faire pour la contrer ?

Acné du nourrisson : mieux comprendre l’origine des boutons

Comment reconnaître l’acné du nourrisson ?

L’acné du nourrisson est très fréquente. Elle concerne environ 20 % des nouveau-nés et apparaît généralement au cours des 3 premiers mois de leur vie. L’acné du nourrisson se présente sous forme de petits boutons rouges ou blancs. Il s’agit de petites lésions inflammatoires ou d’excès de sébum qui touchent principalement le visage (front, joues, menton), et parfois le dos et le torse.

Quelles sont les causes de l’acné des nouveau-nés ?

L’origine de l’acné du nourrisson reste un mystère pour de nombreux experts. Deux principales hypothèses peuvent être retenues :

  • Un excès d’hormones présent en fin de grossesse chez la mère impacterait la peau de bébé qui produirait un surplus de sébum ;
  • La présence d’une levure (malassezia furfur) au niveau des follicules pilo-sébacés entraînerait une réaction inflammatoire.

L’acné à travers les âges
Il existe plusieurs types d’acné qui varient en fonction de l’âge :
•  L’acné du nourrisson : entre 0 et 3 mois ;
•  L’acné infantile : entre 3 et 12 mois ;
•  L’acné pubertaire : à l’adolescence ;
•  L’acné tardive : à l’âge adulte.

Chaque épisode d’acné est indépendant et un bébé ayant souffert d’un trouble acnéique ne développera pas forcément un autre épisode d’acné au cours de sa vie.

Les autres types d’éruptions cutanées chez le bébé

Dès la naissance, la peau très fragile de bébé est soumise à diverses agressions environnementales. Les éruptions cutanées sont de ce fait très communes chez les nourrissons. L’acné n’est donc pas le seul désagrément de peau susceptible de toucher les bébés. Une éruption sur le visage ou sur le corps d’un nouveau-né peut avoir différentes origines. Voici quelques possibilités et leurs particularités :

  • Les boutons de chaleur : ils apparaissent durant l’été en période de fortes chaleurs et concernent principalement les bébés âgés de 15 jours à 2 ans. Les boutons de chaleur surviennent principalement sur le cuir chevelu, le torse et le cou. La chaleur excessive bouche les glandes sudorales, ce qui bloque la transpiration et provoque une réaction de la peau sous forme de petits boutons ;
  • Les grains de Milium : ce sont de minuscules éruptions blanches ou jaunâtres qui apparaissent généralement sur le visage des nourrissons. Il s’agit de kystes bénins dont la dimension n’excède pas 2 mm de diamètre. Cette manifestation cutanée est due à l’immaturité des glandes sudoripares. Les boutons disparaissent d’eux-mêmes en quelques semaines ;
  • L’érythème toxique du nouveau-né : totalement bénin, il se caractérise par des taches rougeâtres irrégulières. Ces éruptions apparaissent essentiellement sur le visage et le tronc. Elles disparaissent spontanément en quelques jours.

Acné du nourrisson : comment réagir face aux boutons ?

Une éruption momentanée et totalement bénigne

Durée de l’éruption

Les boutons liés à l’acné du nourrisson disparaissent spontanément en quelques semaines sans aucun traitement.

Les gestes à éviter

Il est naturel de vouloir redonner au visage de bébé toute sa beauté en tentant de mettre un terme à cette acné transitoire. Toutefois, il est préférable de laisser faire le temps et de ne pas toucher aux boutons. Dans tous les cas, il ne faut pas :

  • Frotter l’éruption, car cela ne ferait qu’aggraver la situation ;
  • Percer les boutons, car cela exposerait la peau à un risque d’infection.

Les remèdes naturels de grand-mère contre l’acné du nourrisson

S’il est conseillé de ne pas toucher aux lésions, l’application de certaines substances peut favoriser une disparition plus rapide de l’éruption. Voici les produits naturels qui possèdent des propriétés apaisantes et qui peuvent être appliqués avec un coton (sans frotter) sur chaque bouton :

  • Le lait maternel ;
  • De l’eau de fleur d’oranger bio ;
  • Quelques gouttes d’huile de sésame.

Que faire contre l’acné du nourrisson : les bonnes pratiques pour nettoyer le visage de bébé

Si, concernant l’origine de l’acné du nourrisson, ce sont plutôt des causes hormonales ou bactériennes qui sont mises en avant, le nettoyage de la peau de bébé joue assurément un rôle clé dans la durée et la résistance de l’éruption. En effet, l’épiderme de bébé est encore trop immature pour supporter des produits trop gras. Ils auraient pour conséquence d’entretenir, voire d’aggraver l’acné.

Pour préserver la peau du nourrisson et favoriser une guérison rapide de l’épiderme, voici comment procéder :

  • Effectuez une toilette du visage une seule fois par jour ;
  • Utilisez un savon doux ou un pain surgras pour bébé ;
  • Nettoyez délicatement le visage sans frotter la peau à l’aide d’un gant de toilette propre ;
  • Séchez le visage en le tapotant avec un linge sec ou un coton.

Dans tous les cas, il faut éviter l’utilisation de lait de toilette ou de lotion trop grasse pour la peau du nourrisson et bannir les produits réservés aux acnés pubertaires et adultes.

Peut-on utiliser les cosmétiques maison pour nettoyer la peau de bébé ?
Dans la mesure où vous l’avez élaborée vous-même, vous pourriez être tenté d’utiliser pour bébé votre lotion maison. Toutefois, il se peut que ce qui convient parfaitement à votre peau ne soit pas adapté à la peau de bébé. En effet, les produits maison sont parfois trop gras et souvent comédogènes. Pour éviter les risques de réactions cutanées, préférez des cosmétiques issus de pharmacie et reconnus pour leurs propriétés non comédogènes.

Et si les boutons ne disparaissent pas ?

Comme nous l’avons vu plus haut, l’acné du nourrisson prend fin spontanément en quelques semaines. Toutefois, il arrive parfois que les boutons prennent plus de temps à disparaître, notamment s’ils sont entretenus par des produits de toilette trop gras.

Si ce n’est pas le cas et si l’éruption persiste au-delà de 6 mois, il convient de se rapprocher d’un médecin afin de vérifier que les boutons ne présentent pas de caractère infectieux.

En effet, un champignon pourrait être à l’origine de l’éruption persistante, auquel cas un traitement antifongique pourra être prescrit par le praticien.

L’acné du nourrisson a le don d’effrayer les parents, qui cherchent à tout prix un moyen de redonner rapidement au visage de leur bébé toute sa douceur naturelle. Pourtant, il suffit de peu de choses pour venir à bout de ce petit désagrément cutané. Grâce à un peu de patience et une toilette délicate et adaptée, les boutons sauront finalement vite se faire oublier.

Les trois points clés à retenir sur l’acné du nourrisson :

  • L’acné du nourrisson est un désagrément bénin qui disparaît sans nécessiter de traitement ;
  • Percer ou frotter l’acné du nourrisson présente un risque d’infection ;
  • Si les boutons persistent au-delà de 6 mois, une consultation pédiatrique s’impose pour vérifier la présence d’une infection.
A propos de l'auteur
Paul Musset
Paul Musset
Docteur en pharmacie
Diplômé d’un doctorat en pharmacie de l’université de Reims, Paul Musset est passionné de médecine naturelle et de nutrition sportive. Il vous accompagne dans « Mon journal bien-être et beauté » en vous prodiguant ses conseils santé et bien-être.
Crampes musculaires : pourquoi surviennent-elles et comment les éviter ? ◀◀
Le cor au pied : comment retrouver des pieds de toute beauté ? ►►