Lutter contre les virus de l'hiver avec l’huile essentielle de ravintsara

Ecrit par Paul Musset, Docteur en pharmacie | publié le

Lutter contre les virus de l'hiver avec l’huile essentielle de ravintsara

Envie d'affronter sans peur les virus de l'hiver ? Avec l'huile essentielle de ravintsara, petit miracle de l'aromathérapie, ils n'ont plus qu'à bien se tenir ! Découvrez les vertus de cette plante et l’huile qui en est extraite.

Une plante malgache… qui vient de Chine

Le ravintsara est un camphrier (Cinnamomum camphora) de la famille des lauracées qui pousse à Madagascar. Ravintsara signifie d’ailleurs « bonne feuille » en langue malgache. Originaire de Chine, cet arbre, en s'acclimatant à Madagascar, a vu ses propriétés changer au fil du temps. Il ne contient presque plus de camphre, un composé à l'odeur très forte que l'on sent par exemple dans le « baume du Tigre ». À la place, il a développé une forte teneur en eucalyptol. Ce composé chimique de la famille des éthers s'appelle aussi 1,8-cinéole. C'est l'un des éléments actifs les plus importants de l'huile essentielle de ravintsara.

Pour obtenir le précieux liquide, on cueille les feuilles et on les met à sécher deux jours maximum. Ensuite, les feuilles sont distillées pendant quelques heures. Il faut environ 125 kilos de feuilles pour obtenir un litre d'HE.

Ne pas confondre... avec le ravensare
Lors d'un achat, il faut faire attention à ne pas se tromper. Le ravensare est également un arbre de Madagascar dont le nom ressemble beaucoup à celui du ravintsara. C'est pourtant un arbre différent. Ravensara aromatica est le terme latin pour le désigner. Il est également utilisé en huiles essentielles mais il n'a pas exactement les mêmes propriétés (antiseptique, antalgique, antispasmodique, anti-stress...). De ses feuilles est extraite l'huile essentielle de ravensare aromatique, et de son écorce l'huile essentielle de ravensare anisé ou d'Havozo.

Quelles sont les propriétés de l'huile essentielle de ravintsara ?

Pour la santé physique, l'huile de ravintsara a de nombreux bienfaits :

  • Elle est anti-virale et anti-bactérienne : grâce à sa forte teneur en 1,8-cinéole, elle aide à combattre les infections de la sphère respiratoire (grippe, rhume, sinusite, maux de gorge...) ;
  • Elle est expectorante et mucolytique : c'est-à-dire qu'elle rend les mucosités produites par les poumons plus liquides et stimule la toux pour les évacuer ;
  • Elle stimule le système immunitaire ;
  • Elle est légèrement antifongique (combat les infections à champignons comme les mycoses), anti-inflammatoire et spasmolytique (soulage les douleurs dues à des spasmes).

Dotée de ces vertus, l'huile essentielle de ravintsara aide notre organisme à combattre les infections respiratoires mais aussi des infections virales telles que la grippe, la gastro-entérite, la mononucléose, l'herpès ou encore le zona, par exemple.

Cet extrait de ravintsara a également des actions plus subtiles sur le système nerveux et le champ émotionnel :

  • Il améliore le dynamisme ;
  • Il renforce l'équilibre nerveux ;
  • Il aide à lutter contre les symptômes de la dépression.

C'est pourquoi cette huile est précieuse non seulement en période d'infections virales, mais aussi en cas de coup de blues, de déprime hivernale, de saturation nerveuse, de surmenage, et également lorsqu'on souffre de troubles du sommeil.

Précautions d'emploi
Comme toutes les huiles essentielles, celle de ravintsara doit être utilisée avec prudence. Ainsi, il vaut mieux l'éviter durant le premier trimestre de grossesse, mais aussi chez les enfants de moins de 6 ans. Les personnes asthmatiques doivent surveiller leur réaction à l'exposition à cette huile et ne devraient pas l'utiliser en diffusion dans une pièce fermée ou en inhalation. Enfin, le 1,8-cinéole interagit avec certaines enzymes et peut donc contrarier l'action de certains médicaments. Demandez toujours conseil à votre pharmacien avant d'utiliser une huile essentielle. Pour un usage cutané, faites un test avec une goutte au pli du coude et, en l'absence de réaction au bout de 48h, vous pouvez l'utiliser normalement.

Comment utiliser l'huile essentielle de ravintsara ?

Il y a plusieurs manières de profiter des bienfaits de cette précieuse huile.

  • En massage : trois gouttes dans un peu d'huile végétale (huile de noisette par exemple) à appliquer sur le torse et le dos. Bien masser pour faire pénétrer, et renouveler trois fois par jour dès les premiers symptômes d'une infection ORL (toux, fièvre, maux de gorge...).
  • En inhalation : vous avez le choix entre l'inhalation sèche (respirer un mouchoir où vous aurez versé deux ou trois gouttes d'huile essentielle) ou humide (verser les gouttes dans un bol rempli d'eau chaude et respirez la vapeur qui s'en dégage).
  • En diffusion : avec un diffuseur d’huiles essentielles pour assainir l'air ambiant.
  • Par voie orale : 4 fois par jour, avalez une goutte sur un comprimé neutre, sur un petit morceau de sucre ou encore mieux : sur une cuillerée à café de miel, qui est également antiseptique et cicatrisant. Ne prolongez pas ce traitement plus de 5 jours pour ne pas irriter votre estomac.
  • Quelques gouttes dans l'eau de votre bain produiront des effets comparables à ceux d'une inhalation humide et seront très relaxantes.

N'hésitez pas à utiliser cette essence en synergie avec d'autres huiles complémentaires, aux propriétés anti-infectieuses, telles que les huiles essentielles d'eucalyptus radié, de thym, d'arbre à thé, de sarriette des montagnes, d'origan (attention à ces deux dernières qui sont très concentrées et peuvent brûler les muqueuses, à ne jamais utiliser pures sur la peau).

Huiles essentielles et COVID-19
Les huiles essentielles sont de précieux auxiliaires de santé. Elles peuvent aider votre organisme à mobiliser ses défenses naturelles pour lutter contre les virus, guérir plus rapidement ou soulager certains symptômes. Cependant, attention : en aucun cas elles ne constituent une garantie de ne pas contracter des infections, telles que la COVID-19, ou de ne pas développer une forme sévère. Même si vous utilisez des huiles essentielles, n'oubliez donc pas de conserver les mesures de protection recommandées.

L'huile essentielle de ravintsara est l'une des plus utilisées en aromathérapie. Lorsqu'arrivent les virus de l'hiver, faites-lui confiance et testez ses bienfaits pour stimuler votre système immunitaire et soigner vos symptômes !

Les trois points clés à retenir sur l'huile essentielle de ravintsara :

  • L'huile essentielle de ravintsara est votre alliée pour combattre les maladies liées à des virus, mais aussi les surinfections bactériennes ou fongiques. Elle est tout spécialement indiquée pour les infections virales touchant la sphère ORL (nez, oreilles, gorge, poumons) ;
  • Profitez des vertus du ravintsara en massage, en inhalation, en diffusion ou par voie orale, en respectant les précautions d'emploi ;
  • Pour un traitement encore plus efficace, associez plusieurs huiles essentielles complémentaires et accélérez votre guérison grâce à l'aromathérapie !
A propos de l'auteur
Paul Musset
Paul Musset
Docteur en pharmacie
Diplômé d’un doctorat en pharmacie de l’université de Reims, Paul Musset est passionné de médecine naturelle et de nutrition sportive. Il vous accompagne dans « Mon journal bien-être et beauté » en vous prodiguant ses conseils santé et bien-être.
Comment utiliser un mouche-bébé ? ◀◀
BB crème ou fond de teint : comment enfin faire le bon choix ? ►►