Diffuseur d’huiles essentielles :
comment le choisir ?

Ecrit par Paul Musset, Docteur en pharmacie | publié le | mis à jour le 30/03/2020

Diffuseur d’huiles essentielles : comment le choisir ?

Les huiles essentielles sont des essences de plantes aux propriétés relaxantes, purifiantes ou encore revitalisantes. Pour pouvoir profiter de leurs bienfaits chez vous, vous pouvez choisir de les diffuser dans l’air. Voici un guide pour bien choisir son modèle de diffuseur d’huiles essentielles, savoir comment l’utiliser et vers quelles huiles se tourner.

Qu’est-ce qu’un diffuseur d’huiles essentielles ?

Un diffuseur d’huiles essentielles, aussi appelé diffuseur d’aromathérapie, est un dispositif qui permet de diffuser des huiles essentielles dans l’air, chez soi. Il existe plusieurs systèmes de diffusion des huiles. Les premiers ont d’abord été conçus dans un but thérapeutique. Cette méthode qui vise à utiliser des huiles essentielles pour leurs bienfaits sur la santé se nomme l’aromathérapie. Elle fait partie de la phytothérapie, c’est-à-dire la médecine par les plantes et actifs naturels.

Comment fonctionne un diffuseur d’aromathérapie ?

On trouve des appareils qui fonctionnent selon différents procédés de diffusion :

Nébulisation

Le diffuseur d’huiles essentielles par nébulisation fonctionne grâce à des vibrations émises par un moteur. Il permet de séparer les molécules des huiles et de les diffuser dans l’air sous la forme de fines particules. Il dispose d’un variateur de puissance.

Chaleur

Un diffuseur d’aromathérapie à chaleur douce fonctionne grâce à une source de chaleur placée au-dessous du récipient contenant les huiles essentielles. Il s’agit généralement d’une flamme (bougie) qui permet de chauffer les huiles et ainsi de favoriser leur diffusion. Certains modèles à chaleur moins forte, issue d’un courant électrique, existent également.

Ventilation

Le diffuseur à ventilation fonctionne grâce à un système d’air froid semblable à un ventilateur qui est actionné. Ainsi, la ventilation légère permet de répandre les huiles essentielles dans l’air, grâce à un courant d’air, plus ou moins fort et dispersé, qui les propulse.

Brumisation

Le diffuseur d’huiles essentielles par brumisation fonctionne grâce à un système dit « à froid ». En effet, il transforme les huiles essentielles en une brume légère. Pour cela, un souffle d’air froid est actionné sur les huiles, qui se transforment en fines gouttelettes diffusées dans l’air, ce qui le rend donc moins sec.

Quel modèle de diffuseur choisir ?

Plusieurs critères sont à prendre en compte dans votre choix de modèle de diffuseur d’huiles essentielles :

Le procédé de diffusion

Les diffuseurs d’huiles essentielles par système froid (nébulisation, ventilation) ont l’avantage de ne pas altérer la qualité des huiles essentielles, qui restent intactes durant le processus de diffusion. De leur côté, les diffuseurs à chaleur ont l’avantage de ne faire aucun bruit, contrairement à ceux par brumisation et surtout par nébulisation, qui émettent un léger « crépitement ». Ils sont également les moins chers et très faciles d’entretien. En revanche, ils fonctionnent en chauffant les huiles, qui perdent donc un peu en qualité.

La surface de diffusion

La surface couverte par un diffuseur d’aromathérapie est le deuxième critère le plus important à prendre en compte. En effet, c’est ce paramètre qui va faire varier son prix, mais aussi sa taille : un diffuseur plus petit permettra de couvrir une zone moindre qu’un diffuseur de taille plus grande. Les diffuseurs d’huiles essentielles par nébulisation sont les plus complexes et ceux qui couvrent les plus grandes zones. La surface couverte se compte en m2, et est indiquée sur le produit. Par exemple, pour une chambre ou un studio, un diffuseur qui couvre 15 m2 sera suffisant. À l’inverse, pour être installé dans un grand salon, on préfèrera une zone plus large (25 m2).

Le format (rechargeable, nomade)

Certains diffuseurs sont proposés dans un format réduit et nomade. On peut les emporter partout avec soi (en voyage, au bureau, etc.). Ils sont pratiques et peu coûteux, mais couvrent une zone moindre. De leur côté, les diffuseurs rechargeables ont l’avantage de pouvoir être déplacés dans une pièce sans avoir de prise à portée de main et sans fil apparent.

Le design (matériaux, forme)

Chaque diffuseur est différent, et il en existe dans des matériaux variés : bois, acier, plastique, etc. Il s’agit ici essentiellement d’une affaire de goût, bien que les diffuseurs en bois soient généralement plus robustes que ceux en céramique ou en verre, en cas de choc par exemple. De même, prenez garde à choisir un modèle qui limite l’encrassement du diffuseur, qui peut entraîner un bouchage au niveau du goulot de diffusion.

A quelle occasion utiliser un diffuseur d’huiles essentielles chez soi ?

La diffusion d’huiles peut être utile à votre santé à différents titres :

  • Vous pouvez choisir de diffuser des huiles essentielles dans votre intérieur à titre préventif. Dans ce cas, un mélange d’huiles essentielles tonifiantes peut être utilisé, par exemple avant l’arrivée de la saison froide ;
  • Vous pouvez pour traiter un symptôme, comme des difficultés à respirer en cas de nez bouché, ou des bronches encombrées, choisir des huiles essentielles purifiantes afin d’assainir l’air. D’ailleurs, l’eucalyptus, le romarin ou la menthe peuvent vous aider à mieux respirer ;
  • Vous pouvez aussi, en cas de baisse de tonus ou de refroidissement, diffuser des huiles tonifiantes comme les agrumes ou la menthe poivrée qui peuvent également avoir un effet vivifiant sur votre organisme.

L’huile essentielle d’orange, la plus populaire des essences
Le saviez-vous ? L’huile essentielle d’orange est celle qui est le plus produite dans le monde, avec plus de 50 000 tonnes par an. Viennent ensuite l’huile essentielle de menthe puis celle de citron.

Comment utiliser un diffuseur d’huiles essentielles ?

L’emplacement idéal

Pour savoir comment utiliser un diffuseur d’huiles, sachez en premier lieu qu’il ne doit pas être placé trop près de vous. Ainsi, évitez de le disposer sur une table de chevet, sur un bureau ou une table à manger. Préférez une étagère ou une table d’appoint, légèrement plus basse que vous. De même, prenez garde à ne pas l’installer sur un meuble avec un rebord qui soit trop près du dessus, dans la mesure où de la vapeur d’eau s’en échappe.

La durée de diffusion

Un diffuseur d’huiles essentielles ne doit en aucun cas être utilisé en continu. Il s’agit d’un dispositif qui utilise des extraits de plantes puissants, qui doit être actionné au maximum une vingtaine de minutes. De même, quelques gouttes (généralement entre 4 et 8) suffisent pour une utilisation. Enfin, n’actionnez jamais un diffuseur durant votre sommeil ou dans la chambre d’enfants.

Un diffuseur d’huiles essentielles est un dispositif d’aromathérapie, à utiliser occasionnellement chez soi, à titre préventif ou en traitement d’un symptôme (mal de gorge, nez bouché, etc.). Il permet de bénéficier des bienfaits des plantes, diffusées dans l’air selon différents procédés.

Les trois points clés à retenir sur les diffuseurs d'huiles essentielles :

  • Il existe plusieurs procédés de diffusion ;
  • Les huiles essentielles peuvent être utilisées à titre préventif ou curatif ;
  • Un diffuseur d’huiles essentielles doit être utilisé dans certaines conditions : il s’agit de produits naturels, mais puissants.
A propos de l'auteur
Paul Musset
Paul Musset
Docteur en pharmacie
Diplômé d’un doctorat en pharmacie de l’université de Reims, Paul Musset est passionné de médecine naturelle et de nutrition sportive. Il vous accompagne dans « Mon journal bien-être et beauté » en vous prodiguant ses conseils santé et bien-être.
La gelée royale, un concentré de bienfaits ◀◀
Après-shampoing : petit mode d’emploi ►►