La propolis, se soigner grâce aux abeilles...

Ecrit par Paul Musset, Docteur en pharmacie | publié le

La propolis, se soigner grâce aux abeilles...

La propolis est une riche substance fabriquée par les abeilles pour maintenir la ruche étanche et saine. Composée de plus de 300 types de molécules, elle est connue depuis l’Égypte et la Grèce antique pour ses propriétés étonnantes. Comment profiter de ses bienfaits ?

Qu’est-ce que la propolis ?

La propolis est l’un des plus fascinants produits de la ruche. Pour la fabriquer, les abeilles récoltent au printemps et en fin d’été des résines présentes sur les bourgeons et les écorces de certains arbres, comme les châtaigniers, les conifères ou encore les peupliers. Elles mélangent le tout avec de la cire et des sécrétions salivaires pour en faire, selon les espèces, entre 300 g et 1 kg de substance plus ou moins collante suivant la température extérieure.

La propolis est de couleur variable, de jaune clair à brun presque noir. Ses fonctions au sein de la ruche sont multiples. Le nom de la propolis est d’origine grecque. Il est composé de « pro » (devant) et « polis » (cité), car le premier rôle qu’on lui a découvert consiste à capitonner l’ouverture de la ruche selon une géométrie changeante adaptée aux conditions climatiques. Les abeilles se servent aussi de la propolis pour boucher les interstices de la ruche et tapisser les cellules avant la ponte des œufs, car elle étanchéifie et aseptise les parois. Enfin, si un animal comme un mulot s’introduit dans la ruche, après s’être occupé de lui, les abeilles, incapables de le soulever pour l’évacuer, le momifient à la propolis. Cela bloque ainsi totalement sa décomposition et évite la contamination de la ruche.

La gelée royale : un autre trésor pour l’apithérapie
La propolis ne doit pas être confondue avec la gelée royale, autre produit de la ruche : il s’agit d’une substance produite par les abeilles pour nourrir les larves. Toutes les larves en bénéficieront pendant trois jours, mais ensuite, seules les privilégiées destinées à devenir reines continueront à en recevoir. La gelée royale est utilisée en complément alimentaire, notamment pour les périodes de fatigue physique ou intellectuelle.

Quelles sont les propriétés de la propolis ?

En Égypte, au temps des pharaons déjà, la propolis faisait partie des produits utilisés pour les embaumements, tandis que les Grecs de l’Antiquité connaissaient ses propriétés cicatrisantes et antiseptiques pour la peau. On dit que l’armée anglaise l’a utilisée pour les soins aux soldats lors de la Guerre des Boers en Afrique du Sud, à la fin du XIXe siècle. Depuis, on n’a cessé d’élargir l’éventail de ses bienfaits.

La propolis est un puissant antimicrobien (bactéries et virus), mais aussi un antifongique, tout cela justifiant son usage pour la conservation des momies égyptiennes comme pour l’hygiène intérieure de la ruche. Elle est connue pour :

  • Accélérer la guérison des petites plaies et affections de la bouche (comme les aphtes ou le muguet) ;
  • Aider aussi à la cicatrisation et soulager les brûlures ;
  • Prévenir l’apparition des caries ;
  • Avoir une action anti-inflammatoire et antioxydante ;
  • Contribuer à soigner les affections ORL par son action antibactérienne et antivirale, tout en fluidifiant les sécrétions bronchiques et nasales.

Enfin, des études réalisées sur des souris ont mis en lumière ses effets antitumoraux (réduction du développement de métastases) et une augmentation du taux de globules et de plaquettes en cas de chimiothérapie. Les propriétés antitumorales de la propolis sont surtout présentes dans la propolis verte, provenant d’une plante appelée Baccharis Dracunculifolia, de la famille des astéracées. Encore très peu utilisée en France dans ce domaine, elle l’est déjà beaucoup plus couramment dans les hôpitaux du Japon comme adjuvant aux traitements du cancer.

Une propolis de qualité irréprochable

La propolis est récoltée dans les ruches selon diverses méthodes (raclage des cadres ou récupération sur des grilles spécialement posées à cet effet). Elle est ensuite débarrassée de la cire et des impuretés qui y sont incluses, et enfin macérée dans de l’eau, de l’alcool ou de l’huile pour en extraire les molécules actives.

La propolis est disponible sous de nombreuses formes, mais il est important de choisir des produits de qualité contrôlée car, selon la provenance des résines récoltées par les abeilles, elle peut contenir des polluants (pesticides et métaux lourds). Dans l’idéal, elle est bio et présentée en mélange de différentes régions françaises pour assurer une composition homogène et des propriétés relativement constantes. De même, la méthode d’extraction est importante, car le taux de récupération des flavonoïdes n’est pas le même selon les cas.

Comment utiliser la propolis ?

La propolis n’est pas un médicament et son utilisation ne doit pas se substituer à une visite chez le médecin, en cas de nécessité. Cela dit, il est intéressant de tester ses bienfaits en essayant les produits de qualité à base de propolis sélectionnés avec soin par Cocooncenter, sous de multiples formes et présentations.

Notre sélection de produits à base de propolis

Ainsi, une cure de deux à trois semaines lors des changements de saison (pas plus longue en raison des risques de sensibilisation allergique) peut renforcer la résistance aux infections. Des présentations en ampoules (parfois en synergie avec des plantes) ou en gélules sont très pratiques à utiliser. De même, vous y trouverez des formules en spray, en sirop, ou même en bonbons pour soulager une gorge irritée. Il existe également des baumes de massage à la propolis, des lotions pour lutter contre les poussées d’acné (effet antiseptique et anti-inflammatoire)...

Concocter un baume cicatrisant maison
Une peau fissurée, une petite plaie à guérir ? Pour une cicatrisation plus rapide, essayez cette astuce : mélangez une ampoule de propolis pure avec du miel de lavande ou de thym, conservez au réfrigérateur et appliquez sur votre peau plusieurs fois par jour.

Il faut reconnaître que peu d’études cliniques ont été réalisées sur l’homme, en France, pour démontrer l’efficacité de la propolis. Pourtant, les études in vitro et sur des animaux sont éloquentes, tout comme la longue histoire de son utilisation médicale fondée sur l’expérience et l’observation.

Propolis, trois points clés à retenir :

  • La propolis est un trésor naturel aux propriétés reconnues depuis des millénaires : apprendre à s’en servir permet de soigner bien des petits maux du quotidien ;
  • Pour des maladies plus graves, elle peut apporter une aide réelle, mais ne remplace pas le traitement médical ;
  • Ne pas utiliser chez les enfants, les femmes enceintes, et chez les personnes allergiques aux produits de l’abeille.
A propos de l'auteur
Paul Musset
Paul Musset
Docteur en pharmacie
Diplômé d’un doctorat en pharmacie de l’université de Reims, Paul Musset est passionné de médecine naturelle et de nutrition sportive. Il vous accompagne dans « Mon journal bien-être et beauté » en vous prodiguant ses conseils santé et bien-être.
Le psoriasis : des soins naturels pour une meilleure qualité de vie ◀◀
Le magnésium, un minéral ami du cœur ►►