Après-shampoing :
petit mode d’emploi

Ecrit par Marion, Esthéticienne / Cosméticienne | publié le | mis à jour le 30/03/2020

Après-shampoing : petit mode d’emploi

Les après-shampoings sont des soins capillaires complémentaires qui s’utilisent en complément du lavage des cheveux. Ils peuvent avoir différentes actions, notamment sur le cuir chevelu, mais aussi sur l’aspect ou la santé du cheveu. Quel soin choisir et comment l’intégrer à sa routine d’hygiène ? On vous explique tout.

Qu’est-ce qu’un après-shampoing ?

Un après-shampoing est un soin capillaire qui n’a pas vocation à laver les cheveux, contrairement au shampoing. Il s’agit d’un produit à appliquer après le lavage des cheveux, en complément du soin lavant. L’après-shampoing peut avoir plusieurs actions sur les cheveux : démêlant, nourrissant, etc. Il peut être utilisé par tous les types de cheveux, quotidiennement en soin de routine, ou en cure occasionnelle afin de soigner un dérèglement (pellicules, cheveux cassants, etc.).

Les différentes formes d’après-shampoing

Il existe des après-shampoings sous différentes formes. La plupart du temps, ceux-ci se présentent en tube, sous forme liquide, à appliquer sur cheveux mouillés sous la douche. Un après-shampoing solide est quant à lui semblable à un pain de savon, qui mousse et se liquéfie au contact de l’eau. Enfin, les après-shampoings sans rinçage s’apparentent davantage à des soins capillaires coiffants. Ils nourrissent le cheveu intensément et facilitent le démêlage, notamment pour les cheveux frisés ou crépus. Ils s’appliquent après le lavage, comme une crème capillaire, sans besoin de rincer.

De quoi se compose un après-shampoing ?

La composition d’un après-shampoing est primordiale : ce sont les actifs présents dans le soin qui lui permettront d’avoir une action sur les cheveux. Ainsi, la présence d’une huile végétale (coco, ricin, argan), ou de beurre de karité, assure un apport nutritif. De même, certaines huiles essentielles ou certains extraits de plantes ont aussi des bienfaits nourrissants, ou apaisants. Enfin, il est recommandé de privilégier une composition avec le plus d’éléments non chimiques et d’éviter les dérivés de l’industrie plastique (silicones, etc.), qui pourraient empêcher le cheveu de respirer.

Masque cheveux ou après-shampoing : quelle différence ?
Un masque capillaire possède une formule plus riche qu’un après-shampoing. Par ailleurs, il nécessite généralement un temps de pause plus long et permet de nourrir le cheveu en profondeur, notamment grâce à des actifs comme du beurre de karité ou des huiles végétales.

Quel après-shampoing choisir en fonction de son type de cheveu ?

• Cheveux secs, fourchus ou cassants : formule nourrissante
Les cheveux bouclés, frisés ou crépus ont tendance à être plus secs que les cheveux lisses. Ainsi, il n’est pas rare que ces cheveux soient secs en apparence, rêches au toucher et/ou cassants. Dans ce cas, un après-shampoing nourrissant peut être appliqué après chaque lavage, afin de les réparer et leur apporter la nutrition nécessaire.

• Cuir chevelu irrité, pellicules sèches : formule apaisante
En cas de pellicules sèches, c’est-à-dire blanches et fines, le cuir chevelu peut être traité grâce à un shampoing, et un après-shampoing antipelliculaire. Celui-ci permettra d’assainir les cheveux, d’apaiser le cuir chevelu et donc d’empêcher les démangeaisons.

• Pellicules grasses : formule purifiante
Les pellicules grasses sont dues à un cuir chevelu qui produit trop de sébum. Un après-shampoing antipelliculaire adapté viendra assainir le cuir chevelu et le réguler afin qu’il ne graisse pas trop.

• Cheveux crépus / qui s’emmêlent facilement : formule démêlante
Un après-shampoing démêlant permet de lisser les cheveux et donc de faciliter le brossage. Il s’applique sur toutes les longueurs et permet de faire glisser les nœuds. C’est un soin idéal à utiliser à chaque lavage, afin de démêler plus facilement une longue chevelure ou des cheveux bouclés.

• Cheveux qui frisottent : formule lissante
Certains après-shampoings ont une formule qui permet de lisser les cheveux et/ou de redessiner les boucles. Ceux-ci sont recommandés pour les cheveux frisés ou crépus, afin d’éviter les frisottis et de mieux gainer les boucles.

• Cheveux normaux : formule hydratante et/ou démêlante
Les cheveux normaux sont des cheveux ni secs ni gras, en bonne santé. Ils ne sont ni cassants ni rêches au toucher. Il existe des après-shampoings qui permettent de nourrir les cheveux et d’aider au démêlage, sans pour autant les alourdir ou les graisser. Dans ce cas, une utilisation occasionnelle suffit.

• Cheveux colorés : formule protectrice
Les cheveux colorés sont par nature fragilisés par les teintures. De fait, un après-shampoing adapté protégera la fibre capillaire et fera mieux durer la coloration dans le temps.

Peut-on utiliser un après-shampoing sur cheveux gras ?
Lorsqu’on parle de cheveux gras, on parle en réalité du cuir chevelu, qui produit trop de sébum. Ainsi, il est tout à fait possible d’utiliser un après-shampoing à la formule riche sans graisser le cuir chevelu, en ne l’appliquant que sur les pointes ou les longueurs.

Comment appliquer son après-shampoing ?

Vous avez choisi le produit adapté à votre chevelure et vous vous demandez comment utiliser un après-shampoing ? Voici quelques conseils pour bien appliquer votre soin chez vous.

• Où l’appliquer ?
Un après-shampoing s’applique principalement sur les longueurs, dans la mesure où c’est ici que le cheveu a tendance à être sec ou en besoin de nutrition. Cependant, sur une chevelure très sèche (frisée ou crépue par exemple), le soin peut être appliqué sur l’intégralité des cheveux, cuir chevelu compris. Il en va de même pour les cheveux courts.

• Avec quels accessoires ?
Il est possible d’utiliser un peigne à grosses dents pour appliquer son après-shampoing démêlant et ainsi faciliter le brossage. Le soin aidera à faire glisser les nœuds persistants, surtout sur les cheveux bouclés, très longs ou très emmêlés, ou chez les enfants.

• Quel temps de pause ?
Un après-shampoing est un soin qui nécessite un temps de pause. Généralement, quelques minutes (entre 3 et 5) sont suffisantes pour que le produit pénètre dans les cheveux. Vous pouvez également en profiter pour procéder au démêlage durant ce temps, qui permettra de bien répartir le produit sur les longueurs.

• À quelle fréquence ?
Un après-shampoing peut être utilisé à chaque lavage si le type de cheveux le justifie : cheveux bouclés, secs, ou difficiles à démêler. À titre préventif (cheveux colorés) ou en complément d’un shampoing nourrissant, sur des cheveux en bonne santé de type normaux, une application hebdomadaire peut suffire. On peut également utiliser un après-shampoing après un lavage sur deux.

• Peut-il être utilisé comme un masque ?
Masque et après-shampoing ont des compositions différentes. Le premier est plus nourrissant, et n’est pas voué à être utilisé de manière quotidienne. De même, un masque sera à utiliser moins fréquemment qu’un après-shampoing, bien que ce dernier puisse faire office de masque sur des cheveux de type normaux.

Un après-shampoing est un soin pour les cheveux parfait à intégrer à sa routine capillaire quotidienne ou hebdomadaire. En complément du shampoing, il peut aider à réparer des cheveux secs ou cassants, en nourrissant la fibre capillaire et en facilitant le démêlage des cheveux frisés ou très longs.

Les trois points clés à retenir sur l'après-shampoing :

  • L’après-shampoing s’utilise en complément du shampoing, comme un soin capillaire. Il ne lave cependant pas les cheveux ;
  • Un après-shampoing s’applique en priorité sur les longueurs, pour les nourrir en profondeur ;
  • Il en existe différentes formules, avec des actions ciblées pour chaque type de cheveux.
A propos de l'auteur
Marion
Marion
Esthéticienne / Cosméticienne
Diplômée en Esthétique/Cosmétique, Marion est spécialisée dans les soins dermo-cosmétiques et le maquillage. A travers « Mon journal bien-être et beauté », elle vous aide à prendre soin de votre visage et de votre corps en vous prodiguant ses conseils beauté.
Diffuseur d’huiles essentielles : comment le choisir ? ◀◀
Comment choisir son bain de bouche ? ►►