La varicelle chez bébé :
comment prévenir les cicatrices ?

Ecrit par Paul Musset, Docteur en pharmacie | publié le

La varicelle chez bébé : comment prévenir les cicatrices ?

Maladie quasiment incontournable de l’enfance, la varicelle peut laisser des traces sur notre peau. Découvrez les bons gestes pour prévenir et éviter les cicatrices dues à une varicelle.

La varicelle, c’est quoi ?

Une maladie infectieuse

Appartenant à la même famille que le zona, la varicelle cause des boutons et des démangeaisons importantes. Elle se manifeste tout d’abord par une légère poussée de fièvre, parfois suivie d’un écoulement nasal. Le malade ressent alors des démangeaisons et les boutons apparaissent au fur et à mesure. Ces derniers sont au début petits et rouges, puis ils évoluent vers des vésicules remplies d’un liquide clair qui se trouble, et les vésicules se transforment en croûtes foncées. Ces boutons apparaissent généralement au niveau du visage et du cuir chevelu, et peuvent s’étendre à tout le corps. On n’attrape la varicelle qu’une seule fois dans sa vie, car le corps développe une immunité protectrice.

Très contagieuse

La varicelle ne se transmet qu’entre humains, mais elle est très contagieuse. Cette maladie s’attrape par contact cutané, direct ou non, mais aussi par voie aérienne à travers les gouttelettes de salive qui sont émises lorsque nous parlons. L’incubation de la varicelle s’étend sur deux à trois semaines, et la maladie en elle-même dure huit jours environ. Les malades sont contagieux durant 24 à 36 heures avant l’apparition des premiers boutons et le restent durant toute l’éruption. C’est aussi pour cela que la varicelle se transmet si facilement.

Touche principalement les enfants

Si chaque année, on observe 600 000 à 700 000 cas de varicelle, 90 % des malades sont âgés de moins de 10 ans. C’est une pathologie bénigne, surtout si le patient est en bonne santé, les complications sont rares. Les démangeaisons sont toutefois souvent très fortes et très désagréables pour le malade. Il risque alors de beaucoup se gratter et de causer des cicatrices à l’emplacement des boutons.

Une maladie qui peut être grave chez l’adulte
Si la varicelle touche rarement les adultes, elle peut avoir de lourdes conséquences. Elle peut causer des surinfections de la peau, des atteintes pulmonaires comme des pneumonies et des atteintes du cerveau comme des méningites.

Comment éviter que votre bébé se gratte ?

Contrairement à un adulte ou même un enfant, il est impossible de raisonner un bébé pour qu’il ne se gratte pas. Voici quelques astuces pour empêcher votre nourrisson de se gratter s’il contracte la varicelle.

Lui couper les ongles

Si votre bébé a les ongles courts, il aura moins de risques d’arracher les croûtes formées sur les boutons, et donc de nuire à leur bonne cicatrisation. De plus, les ongles sont souvent pleins de bactéries qui pourraient infecter les plaies.

Un traitement antihistaminique

Dans certains cas, le médecin peut prescrire des médicaments antihistaminiques qui sont prévus pour soulager les démangeaisons. L’enfant sera apaisé et aura moins envie de se gratter pour se sentir mieux. Les croûtes cicatriseront mieux.

Ne pas surchauffer les pièces

La chaleur est vasodilatatrice et augmente les sensations de démangeaison et l’envie de se gratter. Pour que votre bébé se sente bien, il faut éviter de dépasser 19 degrés dans les pièces où il se trouve. Cela l’aidera également à mieux dormir.

Éviter les cicatrices pendant la maladie

S’il est si important d’empêcher un bébé de se gratter, c’est pour son confort, mais aussi pour éviter l’apparition de cicatrices dues à la varicelle.

Pendant le bain

On recommande de choisir un savon doux et dermatologique, qui n’irritera pas la peau de bébé. Il est également conseillé de donner des bains courts, car l’humidité peut ralentir la cicatrisation et la chaleur accentuer les démangeaisons. Ces précautions aideront au confort de bébé et limiteront les risques de cicatrices de varicelle.

Limiter le contact avec l’humidité

Il faut bien sécher la peau de son bébé après le bain. Pensez également à changer sa couche souvent, car les boutons peuvent aussi être sur les fesses et les parties génitales, particulièrement sensibles à cause du frottement de la couche.

La protection solaire

Le soleil est mauvais sur les boutons ou marques de manière générale, car il les fonce et les rend plus visibles, et cela de façon durable. C’est aussi le cas pour les boutons et cicatrices de varicelle, il est donc important d’utiliser des protections solaires pour bébés et enfants dès que vous sortez.

Utiliser les bons soins

Pour limiter la formation de cicatrices de varicelle, il peut être nécessaire de nettoyer les boutons pour qu’ils ne s’infectent pas. Vous pouvez également utiliser des soins et crèmes apaisantes pour limiter les démangeaisons ressenties par votre bébé.

Un vaccin possible
Désormais, il est possible de se faire vacciner contre la varicelle. Il peut être fait chez les adolescents entre 12 et 18 ans, chez les adultes exposés à la varicelle dans les trois jours suivant l’exposition, ou encore les femmes en âge de procréer ou dans les suites d’une première grossesse. Deux injections sont nécessaires.

Que faire après si des cicatrices sont présentes ?

Parfois, malgré toutes les précautions, des cicatrices de varicelle apparaissent quand même. Il y a aussi des traitements accessibles dans ces cas-là pour les estomper ou les faire disparaître.

Les crèmes cicatrisantes

En activant le processus naturel de cicatrisation, les crèmes cicatrisantes stimulent la peau afin qu’elle se répare plus vite. Des soins comme la crème cicatrisante Cicalfate sont spécialement conçus pour redonner à la peau son aspect originel. Il existe différents soins selon le type de lésions à réparer, il faut donc bien choisir une crème cicatrisante pour traiter les cicatrices de varicelle de bébé.

Les techniques naturelles

Aloe vera, eau de coco, ou encore huile de manyanga noir, plusieurs substances naturelles peuvent atténuer les cicatrices après une varicelle. Elles sont présentes dans de nombreux soins.

La dermatologie esthétique

En plus des soins à faire chez soi, vous pouvez opter plus tard pour la dermatologie esthétique. Le laser ou la microdermabrasion peuvent faire disparaître les cicatrices de varicelle. Il convient dans ce cas de consulter un dermatologue pour avoir son avis.

Maladie très répandue, la varicelle n’est généralement pas grave mais peut laisser des traces sur la peau. Pour éviter ou faire disparaître ces cicatrices, utilisez nos astuces pour empêcher votre bébé de se gratter et appliquez les soins adaptés.

Les trois points clés à retenir sur la varicelle chez bébé

  • Éviter que votre enfant se gratte : les cicatrices sont causées par des boutons grattés ; en limitant le grattage, on réduit les risques d’apparition ;
  • Empêcher la formation de cicatrices : il y a plusieurs bons gestes à connaître pour que les cicatrices ne se forment pas, en évitant les bains longs et en protégeant bien la peau du soleil ;
  • Traiter celles apparues : si des cicatrices sont quand même là, il est possible d’utiliser des crèmes cicatrisantes ou de faire appel à un dermatologue.
A propos de l'auteur
Paul Musset
Paul Musset
Docteur en pharmacie
Diplômé d’un doctorat en pharmacie de l’université de Reims, Paul Musset est passionné de médecine naturelle et de nutrition sportive. Il vous accompagne dans « Mon journal bien-être et beauté » en vous prodiguant ses conseils santé et bien-être.
Prévenir et soulager l’érythème fessier du nourrisson ◀◀
Télétravail : améliorer sa concentration pour gagner en efficacité ►►