Prévenir et soulager l’érythème fessier du nourrisson

Ecrit par Paul Musset, Docteur en pharmacie | publié le

Prévenir et soulager l’érythème fessier du nourrisson

Durant les premiers mois de sa vie, votre bébé a de fortes chances de développer un érythème fessier. À quoi est due cette inflammation ? Comment la traiter et la prévenir ? On vous explique tout.

Un érythème fessier du nourrisson : qu’est-ce que c’est ?

La naissance est un véritable bouleversement pour un nourrisson dont la peau change complètement de milieu, ce qui peut causer un érythème fessier.

Une inflammation cutanée

Après des mois de gestation nu dans un milieu aquatique, votre bébé se retrouve à porter des couches toute la journée. Ces dernières vont finir par irriter sa peau à cause du frottement mais pas uniquement. L’humidité et les bactéries contenues dans les couches vont causer une réaction de la peau : l’érythème fessier des bébés.

Une pathologie très fréquente

L’érythème fessier chez les nouveau-nés apparaît très souvent, entre 7 et 35 % des nourrissons sont concernés. Généralement, cette réaction survient dès la troisième semaine de vie, et peut s’étendre jusqu’au sixième, voire au douzième mois. C’est donc un mal qu’il faut savoir traiter et soulager pour le confort de son bébé.

Les symptômes

Parmi les symptômes les plus courants, on peut citer les fesses rouges, chaudes et douloureuses. Des plaques formées de petits points rouges sont également souvent observées, elles peuvent s’étendre jusqu’aux parties génitales et l’intérieur des cuisses. Les éruptions ont fréquemment la forme d’un « W ».

Quelles peuvent être les causes d’un érythème fessier du nourrisson ?

Si l’érythème fessier chez bébé est fréquent, il n’apparaît pas sans raison. Plusieurs éléments entrent en jeu.

Contact avec une couche souillée

Les selles et les urines qui massèrent dans les couches créent un environnement humide, plein de bactéries et propice au développement des infections. La peau est fragilisée par ces contacts répétés et peut présenter un érythème fessier.

Les frottements

Les couches portées toute la journée causent un frottement sur les fesses sensibles des bébés, en particulier quand ils commencent à bouger et se mettre assis. La peau sera alors plus sensible aux agressions des bactéries.

Les antibiotiques

Certains antibiotiques détruisent ou abîment la flore de la peau qui est alors plus sensible. Elle est moins bien protégée face aux bactéries qui peuvent alors entrer dans les petites lésions ou plaies et ainsi provoquer un érythème fessier.

L’utilisation de substances irritantes

Il faut faire particulièrement attention aux produits utilisés sur les fesses d’un nourrisson, car la peau peut très vite réagir. Lessive, crèmes, gels douche, lingettes… Vérifiez toujours bien la composition avant d’appliquer quoi que ce soit sur la peau d’un bébé.

Bien se laver les mains
Si votre enfant présente un érythème fessier, pensez à bien vous laver les mains avant de le changer et d’appliquer les soins. La peau peut être à vif et donc plus sensible aux bactéries extérieures que vous pourriez avoir sur les mains.

Prendre soin de la peau des fesses de bébé

Parmi les indispensables pour bien changer bébé, il faut évidemment les bons produits et les bons soins à utiliser au quotidien.

Choisir les bonnes couches

Le frottement est un des éléments déterminants du développement de l’érythème fessier chez bébé, il faut donc faire attention au choix des couches. Elles doivent être douces et peu irritantes. Les couches doivent aussi être à la bonne taille pour un confort optimal de votre nourrisson.

L’importance des crèmes de change

Les crèmes de change sont à utiliser à chaque fois que vous changez votre nouveau-né. C’est donc un produit incontournable qui sera appliqué plusieurs fois par jour pour prévenir les rougeurs et irritations. Elles servent également pour soulager l’érythème fessier, et le prévenir.

L’incontournable liniment

Cette émulsion d’huile végétale et d’eau de chaux est une solution utilisée pour apaiser une peau irritée, notamment en cas d’érythème fessier. Le liniment forme un film protecteur qui isole la peau de l’humidité présente dans les couches sales. Sa texture est onctueuse et hydratante, et elle permet de soulager durablement les fesses rouges et douloureuses des bébés.

Les autres soins pour bébé

Crème, pommade, spray, sans oublier le talc et l’éosine, il existe de nombreux produits pour prendre soin des fesses de bébé. N’hésitez pas à demander conseil à votre pédiatre pour choisir ce qui conviendra le mieux à votre nourrisson pour lui éviter un érythème fessier douloureux.

Des conséquences graves en cas d’absence de soin
Très douloureux, l’érythème fessier du nourrisson n’est pas sans conséquence s’il n’est pas bien soigné. Un champignon appelé candida albicans peut se développer et causer des lésions plus importantes encore.

Comment prévenir l’érythème fessier du nourrisson ?

En plus des crèmes et soins à bien choisir, il y a plusieurs bons gestes à connaître pour lutter contre l’apparition d’un érythème fessier chez votre bébé.

Éviter les couches trop serrées

Si elles sont trop serrées, les couches empêchent l’air de circuler et laissent donc l’humidité s’accumuler. La peau n’est pas aérée comme il le faudrait. Cela est inconfortable pour votre bébé et surtout c’est dangereux pour sa peau qui sera plus sensible aux agressions.

Privilégier l’allaitement

Si c’est possible, et surtout si vous le souhaitez, allaitez votre bébé. Le lait maternel aide à contrôler la flore intestinale, ce qui donne des selles moins irritantes pour la peau. Cela réduit les risques d’érythème fessier.

Changer souvent bébé

Cela permettra de ne pas le laisser trop longtemps en contact avec les selles et l’urine présentes dans les couches souillées. Ces dernières sont pleines de bactéries. Le change permet également de nettoyer la peau de votre bébé régulièrement, et de l’apaiser avec du liniment ou de la crème de change. Il est aussi conseillé de ne pas remettre de body immédiatement pour que la couche ne serre pas trop la peau, qui respirera mieux.

Utiliser un savon doux

Quand vous changez votre bébé, choisissez un savon au pH neutre et non parfumé, et rincez sa peau avec de l’eau tiède. Séchez bien la peau avant d’appliquer de la crème et de remettre une couche propre.

S’il est très fréquent, l’érythème fessier peut être prévenu et surtout soulagé en appliquant les bons gestes. Un change régulier, le choix de bonnes couches et de crèmes apaisantes fera toute la différence pour votre bout de chou qui sera beaucoup plus à l’aise.

Les trois points clés à retenir pour prévenir l’érythème fessier :

  • Un mal fréquent : beaucoup de bébés sont touchés par l’érythème fessier durant les premiers mois de leur vie ;
  • Plusieurs éléments entrent en jeu : frottements, contacts avec selles et urines, produits irritants… Beaucoup de facteurs sont liés au développement d’un érythème fessier ;
  • Soigner le change de bébé : il est primordial de changer souvent son enfant et d’utiliser des soins et des couches de qualité.
A propos de l'auteur
Paul Musset
Paul Musset
Docteur en pharmacie
Diplômé d’un doctorat en pharmacie de l’université de Reims, Paul Musset est passionné de médecine naturelle et de nutrition sportive. Il vous accompagne dans « Mon journal bien-être et beauté » en vous prodiguant ses conseils santé et bien-être.
Huile de nigelle : un soin aux multiples bienfaits ◀◀
La varicelle chez bébé : comment prévenir les cicatrices ? ►►