Comment bien choisir la crème solaire de votre bébé ?

Ecrit par Paul Musset, Docteur en pharmacie | publié le

Comment bien choisir la crème solaire de votre bébé ?

Cet été, votre bébé va enfin découvrir les joies de la plage et du soleil ! Vous avez d’ailleurs tout prévu : maillot, brassards de bain et crème solaire.  Car oui, en période estivale, il est indispensable de protéger la peau des plus jeunes. Pourquoi est-ce si important à cet âge et surtout comment choisir une crème solaire pour bébé adapté ?

Pourquoi protéger à tout prix la peau de bébé du soleil ?

Une peau immature et très fragile

L’expression « avoir une peau de bébé » est en général plutôt flatteuse. Il n’y a rien de plus doux et de plus net qu’une peau de bébé. Cette beauté il convient de la préserver et c’est dès le plus jeune âge que cela se joue ; d’où l’importance de choisir une bonne crème solaire enfant.

L’épiderme d’un nouveau-né est immature à plusieurs niveaux :

  • Son épaisseur est très faible, ce qui réduit la fonction protectrice de la peau (à titre comparatif, une peau adulte est cinq fois plus épaisse) ;
  • Elle est très perméable et se déshydrate très vite ;
  • Elle est sensible aux irritations ;
  • Elle est pauvre en mélanine, ce qui la rend particulièrement vulnérable aux ultra-violets.

À quel âge la peau devient-elle mature ?
Au fur et à mesure que l’enfant grandit, sa peau s’épaissit et le nombre de couches cutanées augmente. C’est vers l’âge de 3 ans que la barrière cutanée devient plus efficace et que la peau devient mature. Toutefois, elle reste plus fine qu’une peau d’adulte et nécessite toujours une protection optimale.

Un capital soleil à préserver

Chaque individu possède un capital soleil. Il s’agit de la capacité de la peau à se défendre des méfaits des rayons UV. C’est par le biais de la mélanine que le processus opère. Néanmoins, au fur et à mesure des expositions, la capacité de la peau à produire cette substance diminue.

En veillant à protéger un enfant du soleil dès son plus jeune âge, nous lui permettons d’optimiser ses réserves de mélanine. Ainsi, il pourra lutter plus longtemps contre les méfaits du soleil à l’âge adulte.

Les risques à court terme

Exposer la peau d’un nourrisson ou d’un jeune enfant au soleil peut être à l’origine de plusieurs troubles cutanés. Plusieurs stades peuvent être observés : le dessèchement, la brûlure (qui peut entraîner fièvre et infection) et l’intolérance (qui se traduit par réactions allergiques du type rougeur ou eczéma).

Les risques à long terme

Un manque de précaution face au soleil chez les enfants peut également avoir des répercussions sur le long terme. En effet, la peau garde en mémoire les agressions qu’elle a pu subir dans l’enfance. Une fois devenue mature, un mécanisme de défense peut se mettre en place à la moindre exposition. Ce mécanisme se traduit alors par une allergie au soleil.

Par ailleurs, d’autres troubles cutanés tels que la dermatite atopique peuvent également être favorisés par un excès de soleil au plus jeune âge. Enfin, l’apparition d’un cancer de la peau (mélanome) à l’âge adulte peut être également favorisée par une surexposition sans protection durant l’enfance.

Quelle crème solaire choisir pour un bébé : guide et conseils

Protection solaire bébé et adulte : quelle différence ?

Techniquement, une crème solaire pour adulte assurera une protection aussi efficace pour un enfant. En revanche, c’est surtout la composition du produit qui va être déterminante. En effet, les crèmes solaires bébé sont dépourvues d’allergènes et sont très pauvres en conservateurs.

Les critères de choix d’une crème solaire enfant

Le niveau de protection

C’est évidemment le critère numéro un et le choix doit se tourner impérativement vers la plus forte protection (SPF 50+).

La texture

Il s’agit ici avant tout d’une question de goût. Spray, crème, lait… Le choix est large et chaque produit possède ses avantages et ses inconvénients. Dans tous les cas, les formules évoluent chaque année pour offrir un meilleur confort d’application tout conservant l’efficacité comme priorité.

La résistance à l’eau

Difficile d’imaginer une crème solaire pour enfant qui ne soit pas waterproof si la destination des prochaines vacances se situe sur la plage. Aujourd’hui, la plupart des soins solaires pour enfants sont résistants à l’eau (ce qui n’empêche pas la nécessité d’un renouvellement d’application fréquent).

L’absence d’allergène

Dans la mesure où la peau des enfants est particulièrement sensible aux irritations et aux réactions allergiques, privilégier une formule sans paraben et sans parfum est conseillé.

Chez Cocooncenter, nous avons sélectionné les plus grandes marques de laboratoires pour vous offrir une large gamme de crème solaire enfant.

Protection solaire bébé : comment faire en pratique ?

Conseils d’application d’un lait ou d’une crème solaire enfant

Il faut avant tout garder à l’esprit que la protection solaire est efficace pour environ 2H.

Voici nos conseils d’application d’une protection solaire pour enfant :

  • Procéder à l’application intégrale avant de vous rendre à la plage ou à la piscine. En effet, une fois sur place, il est toujours compliqué de faire patienter l’enfant le temps de lui mettre la crème. Qui plus est, l’exposition commence dès la sortie de la maison ;
  • Laisser s’écouler quelques minutes entre l’application d’une crème solaire et la baignade pour laisser le temps au produit de créer un film protecteur sur la peau ;
  • Couvrir de crème toutes les parties du corps susceptibles d’être exposées sans oublier les zones un peu cachées (nuque, oreilles, pieds…) ;
  • Renouveler l’application toutes les 2h et après chaque baignade prolongée.

Protéger son bébé du soleil : les bons gestes en complément

L’application d’une bonne crème solaire est essentielle. Pour autant, même avec un indice élevé, il faut garder à l’esprit que la protection n’est jamais totale. Pour préserver la peau fragile des plus petits, le mieux est d’éviter tout simplement l’exposition. Si ce n’est pas possible, voici un rappel des quelques bons réflexes à adopter en été :

  • Éviter l’exposition aux heures les plus chaudes (entre 12h et 16h) ;
  • Privilégier l’ombre (parasol, arbre, tente de plage…) ;
  • Adopter pour un bébé ou pour un jeune enfant un équipement complet : casquette, lunettes, t-shirt ou combinaison anti-UV ;
  • Veiller à ce que l’enfant boive régulièrement pour éviter une déshydratation et une insolation.

Protéger son enfant avec une crème solaire adaptée, c’est lui donner toutes les chances de pouvoir profiter longtemps des vertus du soleil sans risque pour sa santé. Une fois toutes les précautions prises, à vous les vacances en toute tranquillité !

Les trois points à retenir sur la crème solaire pour bébé :

  • La peau des bébés est très fragile et immature. Une exposition prématurée au soleil sans protection adaptée est dangereuse pour sa santé ;
  • L’indice de protection 50 s’impose pour les enfants ;
  • L’application d’une crème solaire enfant ne protège pas à 100% des méfaits des UV. De bonnes pratiques complémentaires sont nécessaires pour protéger la peau des plus jeunes.
A propos de l'auteur
Paul Musset
Paul Musset
Docteur en pharmacie
Diplômé d’un doctorat en pharmacie de l’université de Reims, Paul Musset est passionné de médecine naturelle et de nutrition sportive. Il vous accompagne dans « Mon journal bien-être et beauté » en vous prodiguant ses conseils santé et bien-être.
Herboristerie : les bienfaits des plantes sur notre organisme ◀◀
Après-soleil : comment le choisir et pourquoi est-il nécessaire ? ►►