Douleurs articulaires :
prendre soin de ses articulations

Ecrit par Paul Musset, Docteur en pharmacie | publié le | mis à jour le 08/09/2021

Douleurs articulaires : prendre soin de ses articulations

Vos articulations vous mènent-elles la vie dure ? Le moindre mouvement vous fait grimacer ? Genoux, épaules, coudes, hanches, mains, chevilles… Les articulations sont sollicitées au quotidien ; c’est pourquoi il est important d’en prendre soin. Pourquoi les articulations peuvent-elles se fragiliser ? Comment soulager les douleurs articulaires ? On répond à vos questions.

Douleurs articulaires : origines et symptômes

Des causes multiples

Une douleur articulaire est un trouble fréquent qui peut apparaître pour différentes raisons. Les causes de ce type de désagrément peuvent être les suivantes :

  • Traumatiques : choc, accident ou mauvais étirement ;
  • Mécaniques : usure des cartilages ou malformation ;
  • Inflammatoires : présence d’une inflammation dans certaines zones de l’articulation ;
  • Infectieuses : attaque d’une bactérie qui se loge au niveau articulaire.

Comment reconnaître et identifier une douleur articulaire ?

Afin de trouver le soin adapté à une douleur articulaire, il convient d’identifier précisément la cause de l’inconfort. Selon qu’il s’agisse d’une cause traumatique, mécanique, inflammatoire ou infectieuse, il est possible de décortiquer la douleur pour la reconnaître.

Par exemple, une douleur qui survient surtout la nuit et qui est associée à une rougeur et un gonflement révèle probablement une cause inflammatoire comme l’arthrite. En revanche, si l’articulation est douloureuse après une période de repos et que l’inconfort disparaît au fur et à mesure des mouvements, l’origine est alors sûrement mécanique. C’est notamment le cas de l’arthrose. Enfin, lorsque le trouble articulaire fait suite à un choc ou à un traumatisme, la douleur ressentie est en général assez vive et celle-ci ne passe qu’avec du repos.

Qui est concerné ?

Si l’on considère toutes les typologies de douleurs articulaires, tout le monde peut être concerné puisque chacun est susceptible d’être victime d’un choc sur une articulation.

Toutefois, ce sont essentiellement les sportifs qui subissent le plus souvent ce phénomène (entorse, foulure…).

Concernant les douleurs articulaires d’origine mécanique, ce sont avant tout les personnes âgées qui en souffrent. En effet, avec le vieillissement, le cartilage des os se fragilise et favorise la survenue de rhumatisme comme l’arthrose.

Arthrose : idée reçue
Bien souvent, on associe l’arthrose uniquement à la vieillesse. Pourtant, les plus de 65 ans ne représentent en réalité que 60 % des malades. De plus en plus de jeunes sont également concernés. Il existe en effet d’autres facteurs de risques comme l’obésité, une infection mal soignée, la sédentarité ou des carences en vitamines et en minéraux. Une activité professionnelle sollicitant les articulations à répétition peut également favoriser l’arthrose de manière précoce.

Trois solutions naturelles pour soulager les douleurs articulaires rapidement

Les bienfaits de la chondroïtine et de la glucosamine

Pour aider le corps à lutter contre le vieillissement prématuré des articulations, la prise de compléments alimentaires constitue un remède possible. Parmi les molécules à privilégier, nous trouvons la chondroïtine et la glucosamine. Il s’agit de deux glucoses naturellement présents dans notre organisme et qui ont pour effet de préserver la santé des cartilages.

Malheureusement, avec le temps, la production naturelle de ces molécules est réduite. Il est alors possible de compenser grâce à une reproduction synthétique de ces glucoses sous forme de compléments alimentaires spécifiques aux douleurs articulaires.

Les plantes alliées des articulations : la griffe du diable et le cassis

La phytothérapie est un moyen efficace de soulager en douceur les douleurs articulaires. Parmi les plantes à favoriser, nous pouvons citer :

  • Le cassis : ses feuilles possèdent de bonnes propriétés antalgiques et anti-inflammatoires. Par ailleurs, elles contribuent également au bon fonctionnement des reins en favorisant l’élimination des toxines et des déchets. C’est pourquoi le cassis est particulièrement adapté lorsque les douleurs articulaires sont la conséquence d’un surpoids. Il se consomme concentré sous forme d’ampoules ou en infusion ;
  • La griffe du diable : derrière ce nom un peu effrayant se cache en réalité beaucoup de douceur. Également connue sous le nom d’harpagophytum, cette plante possède également un fort pouvoir anti-inflammatoire et analgésique. Elle se consomme en tisane ou en gélules.

Le recours à des praticiens de médecine alternative

Pour soulager sur le long terme des douleurs articulaires, le recours à la médecine douce est une alternative intéressante permettant de limiter les effets secondaires des traitements médicamenteux. Les pratiques thérapeutiques à privilégier sont essentiellement celles qui ont recours à des manipulations physiques telles que :

  • L’ostéopathie : manipulation des structures osseuses visant à rétablir l’équilibre du corps ;
  • La réflexologie plantaire : pratique qui repose sur le principe que chaque partie du corps est associée à une zone au niveau du pied. La thérapie s’effectue en deux temps : identification du point de pression concerné et massage visant à stimuler la capacité d’autoguérison du corps.

Articulations douloureuses : nos conseils pour y remédier au quotidien

Buvez beaucoup d’eau

L’eau est essentielle pour assurer la production suffisante de sels minéraux, éléments indispensables à l’organisme. Lorsque l’apport en eau est insuffisant, le corps est obligé de puiser dans d’autres réserves pour assurer son fonctionnement. Cela contribue à déshydrater les articulations et à limiter l’effet de lubrification. Les contacts entre les différentes parties des articulations sont alors plus abrasifs, favorisant ainsi l’usure des cartilages.

Pour éviter ce phénomène, il est donc conseillé de boire une quantité d’eau suffisante (1,5 litre/jour en moyenne).

Misez sur les minéraux et les oméga 3

L’alimentation joue également un rôle clé dans la préservation des articulations. En effet, comme nous venons de l’évoquer, l’organisme a besoin d’un certain nombre de nutriments pour fonctionner.

Pour lutter contre les troubles articulaires contre l’arthrose, la consommation d’aliments riches en minéraux et en oméga 3 est vivement conseillée. Parmi les aliments à privilégier dans vos menus, les plus efficaces pour vous aider à soulager vos douleurs articulaires sont :

  • Les poissons gras (saumon, maquereau, sardines…) ;
  • Les légumes verts ;
  • L’huile de foie de morue, de colza ou de noix ;
  • Le germe de blé ;
  • Les œufs.

Pratiquez une activité physique adaptée

Lorsque nos articulations nous font souffrir, il est naturel de penser que le sport est à éviter. Pourtant, c’est bien l’inverse qui est conseillé. En effet, pour préserver la mobilité de vos articulations, l’exercice est une très bonne solution.

Quel sport pratiquer ? Tout dépendra de la nature et de l’origine des douleurs. Dans tous les cas, certaines activités physiques telles que la marche à pied ou la natation peuvent être pratiquées sans danger. En revanche, avant d’entamer une activité physique sollicitant fortement les articulations, il est conseillé de prendre conseil auprès d’un professionnel de santé.

Prenez le temps de vous relaxer

Bouger, c’est important pour lutter contre les douleurs articulaires. Néanmoins, après une activité physique, il est également essentiel de détendre les zones du corps fatiguées. Dans ce cas, les massages peuvent être d’une grande efficacité ‒ à condition qu’ils soient pratiqués dans les règles de l’art. Par ailleurs, les bains chauds ont également la réputation d’apaiser les tensions articulaires. Alors, pourquoi s’en priver !

Les douleurs articulaires récurrentes peuvent devenir très incommodantes au quotidien. Pour vous assurer une parfaite mobilité durant des années, prendre soin de vos os et de vos articulations est une priorité.

Les trois points clés à retenir sur les douleurs articulaires :

  • Les douleurs articulaires peuvent avoir diverses origines qu’il convient d’identifier pour trouver la solution adaptée ;
  • Pour lutter contre les douleurs articulaires d’origine mécanique, la prise de compléments alimentaires peut pallier le manque de glucoses, responsable de l’usure des cartilages ;
  • Adopter une bonne hygiène de vie (alimentation équilibrée, consommation suffisante d’eau, exercices physiques réguliers) contribue à limiter les risques de faire face à des douleurs articulaires.
A propos de l'auteur
Paul Musset
Paul Musset
Docteur en pharmacie
Diplômé d’un doctorat en pharmacie de l’université de Reims, Paul Musset est passionné de médecine naturelle et de nutrition sportive. Il vous accompagne dans « Mon journal bien-être et beauté » en vous prodiguant ses conseils santé et bien-être.
Irritation des gencives : comment en prendre soin ? ◀◀
Règles : quelle protection hygiénique choisir ? ►►