Curcuma :
une plante aux multiples vertus

Ecrit par Paul Musset, Docteur en pharmacie | publié le | mis à jour le 21/10/2020

Curcuma : une plante aux multiples vertus

Le curcuma, un ingrédient miracle ? On connaît en tout cas beaucoup de vertus à cette plante originaire d’Asie, consommée en poudre. Booster le système immunitaire, améliorer la digestion, calmer les douleurs et inflammations : tour d’horizon des bienfaits du curcuma sur l’organisme, et de ses utilisations.

Qu’est-ce que le curcuma ?

Origine de la plante

Le curcuma est une plante vivace, originaire du sud-est de l’Asie, et majoritairement produite en Inde. Ce sont ses racines, et plus précisément ses rhizomes, qui sont réduites en poudre afin de les utiliser en cosmétique, en médecine ou encore dans l’alimentation comme une épice, notamment pour la fabrication du curry. Le curcuma peut aussi être utilisé comme un colorant et un conservateur alimentaire. Le principe actif du curcuma est la curcumine.

Utilisation en médecine et en cosmétique

Le curcuma est utilisé depuis plusieurs siècles dans la médecine ayurvédique (la médecine traditionnelle indienne) pour ses nombreuses propriétés. On le retrouve également dans la médecine chinoise, et dans la médecine occidentale depuis le XVIIe siècle. Les principales propriétés qu’on lui attribue sont ses effets antioxydants et anti-inflammatoires. Le curcuma est aussi utilisé en phytothérapie. Le curcuma se consomme tant en épice – dans des plats –, qu’en complément alimentaire – dans des comprimés –, ou encore qu’en tisane.

Le curcuma, booster naturel

Ses propriétés anti-inflammatoires

Parmi les vertus du curcuma, ses propriétés anti-inflammatoires reconnues sont probablement celles qui font le plus parler de lui. Ainsi, plusieurs études démontrent les bienfaits du curcuma contre les infections. Il est notamment recommandé en usage interne, pour traiter les maladies inflammatoires des intestins, comme la colite ulcéreuse. Il peut aussi être consommé pour soulager des pathologies comme l’arthrite ou la rhumatoïde, elles aussi d’origine inflammatoire. Enfin, en usage externe, le curcuma peut soulager les inflammations de la peau comme les irritations, les brûlures légères et les blessures.

Un antioxydant naturel

Les bienfaits du curcuma sont multiples. Ce dernier contient notamment des curcuminoïdes, qui sont des antioxydants : ils permettent de neutraliser les radicaux libres, et ont donc un effet sur le vieillissement cellulaire. Plusieurs recherches sont également en cours pour essayer d’établir un lien entre la maladie dégénérative d’Alzheimer et la consommation de curcuma, qui pourrait être bénéfique chez certains patients. De même, la recherche est active dans le domaine du cancer, afin de savoir si les propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires du curcuma pourraient jouer un rôle dans la prévention et le traitement du cancer.

Idéal pour stimuler les défenses naturelles

Le curcuma peut aider l’organisme à se défendre contre une infection, mais possède également un pouvoir antioxydant. Ceci en fait un ingrédient idéal pour booster les défenses naturelles, notamment à l’arrivée de l’hiver ou en cas de période de fatigue. Les compléments alimentaires de curcuma peuvent alors être consommés dans un cadre préventif. La curcumine aurait en effet une action sur l’activité et la croissance des cellules immunitaires, en plus d’une action antivirale et microbienne.

Les bienfaits du curcuma sur la digestion et les troubles intestinaux

Facilite la digestion

Les gélules de curcuma sont particulièrement recommandées pour apaiser les troubles digestifs. Avec son rôle de protecteur gastro-intestinal, le curcuma est recommandé pour traiter la dyspepsie, qui comprend les maux d’estomac, les nausées et les ballonnements liés aux difficultés de digestion. Il s’utilise alors en traitement de fond dans le cas de troubles récurrents, ou pour soulager une crise passagère. Le curcuma est aussi recommandé afin d’améliorer les fonctions biliaires, qui peuvent provoquer des douleurs abdominales. Il aide la digestion et rend celle-ci plus facile.

Réduit les inflammations de l’estomac

La curcumine, substance active du curcuma, possède des effets anti-inflammatoires. Elle est donc recommandée pour les inflammations de l’estomac, de surcroît lorsqu’elles sont liées à des troubles digestifs, pour lesquels le curcuma est là aussi préconisé. Ainsi, le curcuma peut aider à soulager des crises douloureuses dues à une inflammation de l’appareil digestif.

Bon pour le foie

Le curcuma possède également un rôle protecteur pour le foie. Il détoxifie  et soulage l’organe. En effet, en régulant l’acidité gastrique, et donc la sécrétion de bile, et en améliorant son évacuation, il rétablit un équilibre digestif et biliaire, bénéfique pour le foie.

Les autres bienfaits du curcuma
En plus des autres bienfaits cités plus haut, le curcuma est aussi réputé pour aider à lutter contre les problèmes de peau. Ainsi, il est conseillé lorsque l’on a de l’acné, mais aussi de l’eczéma. Il aiderait notamment la peau à mieux cicatriser, mais également à réguler le taux de sébum et donc les boutons. Enfin, il donnerait à la peau un hâle doré, et lui conférerait de l’éclat !

Comment le consommer ?

Vous avez des inflammations gastriques et souhaitez les apaiser grâce aux bienfaits du curcuma ? Vous pouvez le consommer en usage interne, que ce soit dans le cadre d’un traitement de fond, ou en prévention, par exemple avant l’hiver pour booster l’organisme. Lorsqu’il est consommé en poudre, la dose quotidienne de curcuma peut varier entre 1,5 et 3 grammes par personne. Celui-ci peut alors être consommé sous forme de comprimés, ou en tisane. Une infusion, de son côté, nécessite entre 1,5 et 2 g de curcuma pour être préparée et diluée dans 150 ml d’eau. Pour un usage externe, quelques grammes de poudre de curcuma mélangés à de l’eau peuvent servir à faire un cataplasme. Le curcuma ne présente pas d’effets secondaires ou nocifs pour l’homme. Il est cependant contre-indiqué en cas de calculs ou d’obstruction des voies biliaires. Bon à savoir : ses effets peuvent être démultipliés par la prise simultanée d’autres plantes actives.

Le curcuma est une plante utilisée dans la médecine naturelle. En tant que complément alimentaire, dans une cure de fond, il peut aider à lutter contre des désagréments du quotidien et à booster l’organisme, mais aussi à traiter des gênes passagères comme une mauvaise digestion ou des aigreurs d’estomac.

Les trois points clés à retenir sur le curcuma :

  • Le curcuma est une plante asiatique dont est consommé le rhizome, réduit en poudre ;
  • Il est reconnu pour ses propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes, bien que d’autres recherches soient en cours ;
  • Il est particulièrement recommandé pour apaiser les troubles digestifs et combattre les inflammations.
A propos de l'auteur
Paul Musset
Paul Musset
Docteur en pharmacie
Diplômé d’un doctorat en pharmacie de l’université de Reims, Paul Musset est passionné de médecine naturelle et de nutrition sportive. Il vous accompagne dans « Mon journal bien-être et beauté » en vous prodiguant ses conseils santé et bien-être.
Eau thermale : apaiser et prendre soin de sa peau ◀◀
L’huile d’amande douce : 13 façons de l’utiliser ►►