Découvrez les bienfaits de la tisane d’allaitement

Ecrit par Paul Musset, Docteur en pharmacie | publié le | mis à jour le 30/03/2020

Découvrez les bienfaits de la tisane d’allaitement

L’allaitement est une étape importante dans la vie de maman. Que diriez-vous d’une tisane pour être prête à vivre ce moment de complicité avec bébé en toute sérénité ? En effet, pour stimuler la production de lait, de nombreuses femmes qui viennent d'accoucher utilisent les plantes et leurs vertus bienfaitrices. Quelles tisanes consommer et quels sont leurs bienfaits ?

Allaitement, lactation : explications

La lactation représente une fonction biologique chez les femmes qui viennent d’avoir un enfant. Elle sert à produire le lait maternel essentiel au développement et à la nutrition du nourrisson.

Les glandes responsables de ce phénomène sont les glandes mammaires. Elles se développent dès la puberté. Les hormones qui surviennent lors de la grossesse déclenchent l’augmentation des capacités mammaires. Les glandes sont prêtes à offrir le lait au nourrisson.

La production de lait est intimement liée à la circulation sanguine. Une consommation d’eau suffisante et une activité physique régulière sont conseillées afin d’assurer une quantité de lait suffisante pour son bébé.

Les causes des troubles de la lactation

En cas de fatigue ou de stress, la quantité de lait produite peut être moindre. Ces situations ont aussi un impact direct sur la qualité du lait qui peut aussi être diminuée. Il est alors complexe d’offrir tous les nutriments essentiels au bon développement du nourrisson.

L’utilisation des tisanes peut donc être d’une aide précieuse. Ces boissons sont formulées à base d’ingrédients naturels reconnus pour favoriser la production de lait. Les mères qui ont choisi l’allaitement naturel ont donc tout intérêt à en consommer régulièrement.

Les tisanes pour relancer la production de lait

Certaines plantes médicinales sont reconnues pour être galactogènes. Ce qui veut dire qu’elles favorisent la sécrétion de lait. Ces plantes sont donc réunies pour aider les femmes qui rencontrent des difficultés dans l’allaitement naturel de leur bébé. Les tisanes dédiées à l’allaitement ont fait l’objet de recherches afin de trouver la formule la plus efficace. Leur consommation assure une bonne production de lait en stimulant la circulation du sang et les glandes mammaires.

Qu’est-ce que la tisane d’allaitement ?

C’est quoi la tisane d’allaitement ?

Concentré de plantes, cette boisson chaude aide la mère à produire un lait de qualité. Pour un effet optimal, une consommation quotidienne de cette infusion permet de poursuivre l’allaitement. Recommandés jusqu’à 24 mois selon l’OMS, ces thés garantissent de pouvoir remplir ce rôle facilement.

Quel est l’objectif de cette tisane ?

Si l’allaitement est un processus naturel, certaines situations peuvent empêcher une lactation optimale. L’objectif de ces tisanes est donc de relancer un cycle normal de production. Pour éviter d’avoir à recourir à un autre mode d’alimentation trop tôt, cette solution est à considérer.

Entièrement naturelle, sa consommation est sans risque pour le nourrisson. Certaines compositions sont d’ailleurs bienfaisantes contre les coliques du nourrisson.

Quelles sont les plantes les plus courantes dans ces tisanes ?

Elles sont la plupart du temps composées de plantes galactogènes. Pour masquer le goût de ces plantes qui n’est pas apprécié par toutes les mères, d’autres ingrédients naturels peuvent être ajoutés, comme le thym, l’orange ou les fruits rouges.

En général, on retrouve dans les tisanes d’allaitement les plantes suivantes :

  • Le cumin et le carvi sont des stimulants qui améliorent la digestion ;
  • Le fenugrec, avec ses propriétés anti-inflammatoires et apaisantes, offre un bien-être pendant toute la durée de l’allaitement ;
  • Le galéga officinal favorise les montés de lait tout en régulant le taux de sucre dans l’organisme ;
  • La verveine apaise la mère : une fois la sérénité retrouvée, la production de lait est relancée.

Des plantes réputées pour l’allaitement
Parmi les plantes utilisées depuis des siècles, le fenugrec fait partie des solutions médicinales préférées. La lactation gagne en importance dans les 24 à 72 heures qui suivent sa consommation.

Un concentré de plantes sert bien souvent de base pour cette recette de phytothérapie. Au lieu d’en utiliser une seule, les femmes qui souhaitent allaiter dans de bonnes conditions profiteront de plusieurs d’entre elles. Étant donné que chacune possède des propriétés différentes, elles se complètent habilement.

Des fruits peuvent également être ajoutés pour activer la circulation du sang, comme la myrtille ou le cassis. Ils vont donc jouer un rôle majeur dans la production de lait. Cette association représente la recette idéale pour répondre aux soucis des jeunes mères.

Les bienfaits des tisanes d’allaitement

Favoriser la production de lait

La tisane est notamment utile pour chasser le stress de l’allaitement grâce à la théanine et son effet apaisant. Une tisane à base de fenouil et de carvi, comme proposée par Cocooncenter, permet de retrouver un cycle normal de production.

Le saviez-vous ?
Certaines tisanes sont à proscrire compte tenu de leurs effets sur la mère et le lait. La menthe ou la sauge, par exemple, sont connues pour stopper le processus de lactation.

Apaiser son enfant

Les tisanes galactogènes sont réputées pour favoriser la digestion. Pour éviter que le bébé souffre de coliques, sa consommation est donc intéressante. L’anis vert fait partie des plantes apaisantes qui éliminent ces problèmes intestinaux. Le fenouil en grains est souvent présent également pour en finir avec ces coliques douloureuses.

Les bienfaits des tisanes pendant la grossesse

La grossesse met le corps des femmes à rude épreuve. Les infusions aux plantes représentent un excellent soutien. En fonction de l’effet recherché, il faudra se diriger vers des plantes en particulier.

Retrouver sa sérénité

Avec un corps qui se transforme et une fatigue qui augmente au fil des mois, la consommation de tisane est idéale pour son effet tranquillisant. Le jasmin est parfait pour diminuer le stress et vivre une grossesse épanouissante.

Retrouver un confort intestinal

La digestion peut être perturbée pendant la grossesse. Cette boisson chaude est recommandée pour retrouver un véritable confort. Le gingembre est reconnu pour calmer les nausées qui peuvent survenir notamment lors du premier trimestre de grossesse.

Veiller au bon fonctionnement de l’organisme

Des voies respiratoires au foie, les infusions veillent à conserver une mère en bonne santé. Cette consommation est primordiale pour un bébé également en pleine forme. Le thym fait partie des plantes à privilégier pour s’en assurer. Riche en phénols, il est reconnu pour ses propriétés antibiotiques naturelles, antiseptiques et antibactériennes.

Préparer l’accouchement

Certaines décoctions permettent de renforcer les muscles utérins et de se préparer à un accouchement sans douleur. Le framboisier est idéal pour soulager les contractions. Lorsque l’accouchement se prépare, il favorise également la dilatation du col de l’utérus.

L’arrivée d’un bébé est source de joie, mais aussi d’inquiétude. De la grossesse à l’allaitement, chaque mère doit veiller au bien-être de son enfant. Les tisanes Cocooncenter sont justement formulées pour apporter le meilleur des plantes pendant ces périodes.

Les trois points clés à retenir sur les tisanes d’allaitement :

  • La tisane d’allaitement favorise la lactation ;
  • Elle assure la quantité et la qualité du lait produit ;
  • Dès la grossesse, consommer ces infusions représente un excellent moyen de se préparer à accueillir un nourrisson en pleine forme.
A propos de l'auteur
Paul Musset
Paul Musset
Docteur en pharmacie
Diplômé d’un doctorat en pharmacie de l’université de Reims, Paul Musset est passionné de médecine naturelle et de nutrition sportive. Il vous accompagne dans « Mon journal bien-être et beauté » en vous prodiguant ses conseils santé et bien-être.
Préparer l’arrivée de bébé : les 9 accessoires indispensables ◀◀
Perdre du poids grâce aux capteurs de graisse, c’est possible ►►