Comment entretenir vos cheveux blancs ?

Ecrit par Marion, Esthéticienne / Cosméticienne | publié le

Comment entretenir vos cheveux blancs ?

Les cheveux blancs ont aujourd’hui la cote ! Nombreux sont, désormais, celles et ceux qui assument totalement cette marque de maturité. Même les plus jeunes se précipitent vers les teintures blanches pour imiter leurs aînés. Comment entretenir ses cheveux blancs ? Quels soins utiliser pour les sublimer ? Revenons sur une tendance capillaire qui rime avec élégance et maturité.

Pourquoi les cheveux deviennent-ils blancs ?

La mélanine au cœur du processus

Avant de vous prodiguer quelques conseils pour mettre en valeur vos cheveux blancs, il nous faut comprendre le processus qui aboutit à cette décoloration inévitable. Sous notre peau se trouvent des mélanocytes. Ce sont des cellules qui sécrètent la mélanine, un pigment coloré responsable de notre couleur de peau… et de cheveux. Plus ces cellules produisent de mélanine, plus la peau et les cheveux seront foncés.

Chaque individu possède une réserve de mélanine qui n’est pas sans fin. Une fois ce stock épuisé, la mélanine cesse peu à peu d’être sécrétée, et les poils commencent à perdre leur couleur au niveau de la racine. C’est un processus plus ou moins long selon les individus. Son nom scientifique est la canitie.

Cheveux gris ou blancs, quelle différence ?
Nous les définissons tantôt par gris, tantôt par blancs, mais y a-t-il réellement une différence ? En réalité, non, tous les cheveux finissent blancs. Cette teinte grisée est en réalité simplement un effet d’optique dû à un mélange entre mèches blanches et mèches pigmentées.

Les facteurs d’accélération de la canitie

Comme beaucoup de phénomènes liés au vieillissement, nous ne sommes pas tous égaux devant l’apparition des cheveux blancs. En effet, certaines personnes découvriront leur premier cheveu blanc avant 30 ans, alors que d’autres auront toujours une teinte naturelle, passé 40 ans. Pourquoi une telle inégalité face à la canitie ?

En fait, plusieurs facteurs vont influencer la précocité ou non de la canitie. En voici les principales causes :

  • L’hérédité : c’est un fait, si vos parents ont connu une arrivée précoce de cheveux blancs, il est probable que vous suiviez le même chemin ;
  • Tabac : la consommation de cigarettes joue un rôle dans le vieillissement prématuré de la peau, et donc, de la qualité des poils ;
  • Santé : plus rarement, certains troubles de la santé peuvent accélérer la canitie, comme un trouble de la thyroïde ou une carence en vitamine B12 (liée à de l’anémie).

« Se faire des cheveux blancs » : vérité ou croyance ?
Le stress peut-il être à l’origine de l’apparition des cheveux blancs ? Longtemps débattue dans le monde scientifique, cette question semble aujourd’hui avoir trouvé une réponse positive. Une étude récente menée sur des souris a été publiée dans la revue « Nature », en janvier 2020. Elle rapporte qu’une période de stress intense pourrait être à l’origine d’une canitie naissante.

Caractéristiques du cheveu blanc

Une fois devenu blanc, le cheveu présente une texture différente de celle des cheveux bénéficiant encore d’un apport en mélanine. Il est plus sec, moins discipliné (plus fourchu), et plus cassant.

Comment entretenir ses cheveux blancs : 5 bonnes pratiques

Utiliser un shampooing déjaunissant

Pourquoi le cheveu blanc prend-il parfois un aspect jauni ? Alors que le cheveu en pleine santé est riche en acides aminés, le cheveu blanc perd peu à peu les bienfaits de cette molécule, qui s’altère et jaunit avec le vieillissement. Le cheveu devient alors également plus sensible à la chaleur, et notamment aux rayons du soleil, qui peuvent également amplifier l’effet jauni du cheveu blanc.

Pour limiter cet effet, nous vous conseillons d’appliquer un shampooing déjaunissant. Ce type de shampooing contient des pigments violets ou bleus qui neutralisent la couleur jaune. Au niveau de la fréquence d’utilisation, il n’est pas nécessaire de l’utiliser à chaque shampooing. Une alternance avec un soin lavant doux est à privilégier.

Espacer les shampooings

Pour l’entretien de ses cheveux blancs, il est important d’adapter son shampooing. Toutefois, rappelons qu’il n’est pas nécessaire de nettoyer son cuir chevelu tous les jours. L’excès de shampooing est même néfaste pour la fibre capillaire, quel que soit le type de cheveu.

Ce constat est encore plus vrai pour les cheveux blancs, déjà fragilisés par le manque de mélanine pour les protéger. Qui plus est, espacer les shampooings présente un autre intérêt. Cela stimule la production de sébum (qui, elle aussi, diminue avec le vieillissement). Cette substance joue un rôle clé dans l’hydratation du cheveu.

Adopter un soin hydratant

Qui dit cheveu blanc dit, donc, cheveu sec. L’hydratation est donc primordiale pour redonner de la souplesse à la fibre capillaire et la protéger des agressions de l’environnement. Comme nous l’avons vu juste avant, réduire la fréquence des shampooings est déjà un bon réflexe. En parallèle, l’application d’un soin hydratant riche en kératine (masque, après-shampooing…) une fois par semaine est également conseillée pour offrir un maximum de nutrition à ses cheveux blancs.

Offrir régulièrement une bonne coupe à ses cheveux

Les femmes concernées ne peuvent que confirmer que les cheveux longs, c’est beau, mais c’est aussi beaucoup d’entretien pour conserver une belle coiffure, souple et pleine de vitalité.

Un cheveu blanc réclame encore plus d’attention. C’est pourquoi l’adoption d’une coupe mi-courte ou courte est une idée à creuser. Plusieurs raisons à cela :

  • Ils sont plus faciles à entretenir ;
  • Ils apportent un look moderne ;
  • Ils limitent l’effet fourchu, puisqu’ils nécessitent un passage plus régulier chez le coiffeur.

Si vous souhaitez malgré tout conserver de la longueur, n’hésitez pas à faire régulièrement un détour chez le coiffeur pour faire couper vos pointes. Cela suffit à redonner un coup de fouet à la fibre capillaire.

Le balayage : l’astuce de camouflage des cheveux blancs

Lorsque les premières mèches blanches apparaissent, le réflexe est souvent de se précipiter chez son coiffeur pour faire une couleur. Si cette astuce peut fonctionner un temps, il faut savoir que les teintes sont particulièrement agressives pour la fibre capillaire. Qui plus est, elles doivent être réalisées régulièrement pour éviter l’effet racine.

Si votre coiffure commence juste à se parsemer de cheveux blancs, pourquoi ne pas leur offrir un balayage ? C’est un moyen de passer cette transition en douceur et de limiter les dégâts provoqués par un excès de coloration. En effet, seules quelques mèches seront colorées.

Les cheveux blancs sont inévitables. Toutefois, ils ne doivent pas forcément être synonymes de laisser-aller. Grâce à une routine capillaire adaptée, il est tout à fait possible de faire de ses cheveux blancs un réel atout beauté.

Les trois points clés à retenir sur les cheveux blancs :

  • Les cheveux blancs sont l’apanage de l’âge, mais peuvent aussi être accélérés par d’autres facteurs comme le stress, certaines maladies ou le tabac ;
  • Les cheveux blancs sont le résultat d’une réduction de la production de mélanine, qui survient avec l’âge ;
  • Le cheveu blanc peut avoir tendance à jaunir. Pour éviter ce phénomène de nombre, l’utilisation d’un shampooing déjaunissant est le premier réflexe à adopter.
A propos de l'auteur
Marion
Marion
Esthéticienne / Cosméticienne
Diplômée en Esthétique/Cosmétique, Marion est spécialisée dans les soins dermo-cosmétiques et le maquillage. A travers « Mon journal bien-être et beauté », elle vous aide à prendre soin de votre visage et de votre corps en vous prodiguant ses conseils beauté.
Comment bien choisir la sucette de votre nourrisson ? ◀◀
Comment laver le nez de votre nourrisson ? ►►