Comment avoir une bonne hygiène nasale ?

Ecrit par Paul Musset, Docteur en pharmacie | publié le

Comment avoir une bonne hygiène nasale ?

Êtes-vous souvent enrhumé ? Voulez-vous en finir avec le nez bouché ? Le lavage de nez peut ne pas sembler primordial. Pourtant, c’est au contraire très utile pour assurer une bonne respiration et limiter les attaques des virus et des infections. Quels sont les bénéfices du lavage de nez ? Comment procéder ? Focus sur l’art et la manière d’avoir une bonne hygiène nasale.

Pourquoi l’hygiène nasale est-elle indispensable ?

Le nez est un organe dont la fonction principale est de protéger les poumons en filtrant l’air lors de la respiration. Son rôle est donc essentiel, et bien en prendre soin est indispensable pour lui permettre de remplir sa mission avec efficacité.

Hydrater les muqueuses

L’une des missions du nez est d’humidifier et de réchauffer l’air avant qu’il ne traverse les voies respiratoires (du pharynx aux poumons). En effet, l’air qui pénètre dans les narines lors de l’expiration est sec et froid. Sa température est équivalente à celle de l’air ambiant et elle est généralement plus froide que la température de notre corps. Il est donc important que l’air soit humidifié et réchauffé pour protéger les tissus pulmonaires. L’hydratation des muqueuses nasales est ainsi essentielle pour assurer cette fonction.

Drainer les impuretés pour prévenir les infections

Le nez sert également de barrage aux impuretés et aux corps étrangers qui sont dans l’air grâce aux poils qui y sont présents. En cas de pénétration d’un virus, celui-ci est donc retenu au niveau des fosses nasales et peut être plus facilement éliminé grâce au lavage de nez. Par ailleurs, cela limite le risque que l’agent pathogène s’infiltre dans les poumons.

Éliminer les allergènes

La pollution présente dans l’air rend celui-ci particulièrement propice à la circulation des allergènes. Lorsque ces derniers pénètrent dans les fosses nasales, ils sont retenus par les muqueuses et peuvent être ensuite plus facilement évacués par l’éternuement et le mouchage. Une nouvelle fois, pour que cette action soit possible, il est nécessaire que les muqueuses du nez soient propres et suffisamment humidifiées.

Optimiser la respiration

La respiration est essentielle. C’est elle qui assure la bonne oxygénation du sang. Un nez bouché ou obstrué par un excès de mucosités ne permet pas d’inspirer correctement. L’air rencontre donc des difficultés à passer et la respiration buccale prend alors souvent le relais. Mais celle-ci n’est pas physiologique et elle favorise la survenue d’infections. Par ailleurs, elle est également source d’irritation et peut entraîner des troubles du sommeil.

Une respiration optimale passe donc par le nez.

Aider les bébés à se moucher

L’hygiène nasale est une habitude à prendre dès le plus jeune âge. Les bébés rencontrent de nombreuses difficultés à bien respirer par le nez lorsque celui-ci est obstrué. En effet, un nourrisson ne sait pas se moucher. Il se sert le plus souvent de l’éternuement pour expulser le mucus. Néanmoins, cela ne suffit pas à tout éliminer, et pour éviter la congestion, le lavage de nez quotidien est conseillé. Par ailleurs, chez un bébé, nettoyer quotidiennement le nez de bébé permet d’améliorer la tétée ou la prise du biberon.

D’une manière générale, veiller à la bonne hygiène nasale d’un nouveau-né lui assure un meilleur confort de vie. La bonne respiration contribue notamment à favoriser un sommeil de qualité, élément indispensable pour le bon développement et la bonne santé de l’enfant. En cas de rhume, le nettoyage de nez est indispensable pour éviter la surinfection. Il est conseillé de le pratiquer environ 5 ou 6 fois par jour, tant que le virus est toujours actif.

Le saviez-vous ?
Il existe plus de 100 virus du rhume, et un enfant de moins de 2 ans y est très sensible puisqu’il n’a pas encore eu l’occasion de développer une immunité pour les microbes les plus fréquents. C’est pourquoi il est très courant pour les bébés de souffrir d’un rhume plusieurs fois par an (jusqu’à 10 fois pour les plus sensibles).

Avoir une bonne hygiène nasale : comment procéder ?

Spray nasal ou sérum physiologique : quelle solution choisir ?

Pour effectuer un bon lavage nasal, c’est avant tout une solution saline qui doit être privilégiée. Deux versions sont le plus souvent utilisées : les pipettes de sérum physiologique ou le spray nasal.

• Le spray nasal

À base d’eau de mer, ce type de produit permet un nettoyage en profondeur des cavités nasales par pulvérisation. Le spray nasal existe en version 100 % eau de mer ou il peut être associé à d’autres substances reconnues pour leurs propriétés antiseptiques, comme l’eucalyptus, ou hydratantes, comme l’aloe vera.

Selon l’âge de l’individu, la puissance de la pulvérisation est adaptée. Il existe en effet une version douce avec une microdiffusion pour les enfants et une autre classique pour les adultes. Enfin, pour optimiser le traitement d’une rhinite chez l’adulte, il existe des versions hypertoniques. Ce type de spray pour le nez est davantage concentré en sel.

Eau de mer : quel intérêt pour le nez ?
Naturellement riche en sels minéraux et en oligo-éléments, l’eau salée provenant de la mer bénéficie d’une composition qui se rapproche du liquide dans lequel évoluent les cellules du corps. Les minéraux contenus dans l’eau de mer permettent d’optimiser le fonctionnement de la muqueuse nasale en favorisant la production de cellules protectrices.

• Le sérum physiologique

Il s’agit d’une solution composée d’eau distillée et de chlorure de sodium. Sa composition isotonique présente l’avantage d’être très bien supportée par le corps humain. C’est pourquoi elle est idéale pour nettoyer les muqueuses sans risquer l’irritation. Concernant le lavage nasal, le sérum physiologique est en général privilégié au spray nasal pour les nouveau-nés, car son action est plus douce.

Comment réaliser un nettoyage de nez efficace : les bons gestes

Bien nettoyer son nez ne s’improvise pas. Selon l’âge de l’individu et le type de produit utilisé, il existe plusieurs techniques pour optimiser le lavage.

L’utilisation du spray nasal est assez simple.

Comment procéder :

  1. En position debout ou assise, penchez la tête d’un côté ;
  2. Insérer délicatement l’embout du spray dans la narine supérieure ;
  3. Pulvériser la solution durant 3 ou 4 secondes ;
  4. Laisser agir ;
  5. Procéder de même avec l’autre narine ;
  6. Moucher.

Concernant la dosette de sérum physiologique, voici nos conseils pour bien l’utiliser pour nettoyer le nez de bébé en position couchée :

  1. Allonger le nourrisson et placer sa tête sur le côté ;
  2. Positionner l’embout de la dosette à l’entrée de la narine supérieure et, tout en veillant à maintenir la bouche de l’enfant fermée, presser dessus. Le liquide doit ressortir par la narine inférieure ;
  3. Attendre la fin de l’écoulement et essuyer le nez ;
  4. Procéder de la même manière pour l’autre côté.

Le nez est une véritable porte ouverte aux virus et aux bactéries. Pour éviter les risques d’infection et s’assurer une bonne respiration, conserver une hygiène du nez satisfaisante grâce à un nettoyage régulier est une priorité.

Les trois points clés à retenir sur l'hygiène nasale :

  • Le nez est un organe essentiel des voies respiratoires. Il filtre l’air pour protéger les poumons. Une hygiène nasale négligée peut réduire l’action filtrante des muqueuses du nez ;
  • Le nettoyage de nez se fait grâce à l’action d’une solution saline dont la composition est proche du liquide dans lequel baignent les cellules du corps. Cette solution se présente le plus souvent sous la forme de spray nasal ;
  • Bien nettoyer son nez permet d’optimiser la fonction filtrante des muqueuses nasales grâce à une action d’hydratation. Le lavage de nez régulier limite les risques d’infection des voies respiratoires par un virus ou une bactérie, et optimise la respiration.
A propos de l'auteur
Paul Musset
Paul Musset
Docteur en pharmacie
Diplômé d’un doctorat en pharmacie de l’université de Reims, Paul Musset est passionné de médecine naturelle et de nutrition sportive. Il vous accompagne dans « Mon journal bien-être et beauté » en vous prodiguant ses conseils santé et bien-être.
Comment prendre soin de la santé de son animal de compagnie : nos 5 conseils ◀◀
Couches pour bébé : comment s'y retrouver parmi tous les modèles de couches ? ►►