Choisir une protection solaire :
le guide d'un été en toute sécurité

Ecrit par Paul Musset, Docteur en pharmacie | publié le | mis à jour le 20/04/2020

Choisir une protection solaire : le guide d'un été en toute sécurité

L’été arrive et vous avez envie d’en profiter ? Pour éviter que ces moments de plaisir ne soient gâchés par un coup de soleil douloureux, il convient de bien protéger votre peau des rayons ultra-violets en appliquant une protection solaire adaptée. Pourquoi est-ce important ? Que contient une crème solaire ? Comment la choisir ? Focus sur les bienfaits de la meilleure amie de votre peau durant l’été.

Protection solaire : pourquoi est-ce important ?

Mélanine et capital soleil

La mélanine est un pigment variant du rouge au brun foncé. Il est présent dans les follicules pileux, dans les couches profondes de l’épiderme, ainsi qu’en surface. La mélanine est produite par une cellule appelée mélanocyte. Son rôle est de défendre l’épiderme contre l’effet néfaste des ultra-violets.

C’est la quantité et la nature de la mélanine présente chez une personne qui va déterminer sa couleur de peau. Plus cette dernière est foncée, plus la capacité de production de mélanine par les mélanocytes est importante. Lorsque nous exposons notre peau au soleil, elle va se protéger en puisant dans ses réserves de mélanine situées en profondeur du derme. Cette réserve est limitée, d’où la notion de capital soleil. En effet, ce dernier correspond à la quantité d’ultra-violets que la peau peut recevoir sans risquer de s’abîmer.

En résumé, plus nous nous exposons au soleil, plus nous obligeons notre peau à créer de la mélanine pour former une barrière de protection. Une fois la réserve de mélanine épuisée, la peau n’est plus en capacité de se défendre naturellement contre les effets néfastes des rayons ultra-violets.

Protection solaire : le meilleur allié anti-vieillissement cutané

Le soleil est un facteur de vieillissement prématuré de la peau. La barrière que les crèmes solaires offrent aux couches supérieures de l’épiderme permet également de les préserver des signes de l’âge tels que les taches brunes et les rides.

La peau des plus jeunes à préserver

Pourquoi insiste-t-on sur la nécessité de protéger les enfants du soleil ?

  • La peau des enfants est très fine et fragile, car la barrière naturelle de l’épiderme met du temps à se former. Les risques de coups de soleil sont donc multipliés ;
  • Bien protéger un enfant du soleil lui permet de conserver plus longtemps son capital soleil, de limiter les risques de vieillissement cutané à l’âge adulte, et surtout d’éviter au maximum le développement d’une maladie cutanée grave comme le mélanome.

Comment choisir sa crème solaire ?

À quoi correspondent les indices de protection solaire ?

Les crèmes solaires contiennent des agents qui ont la capacité de filtrer les rayons du soleil. Les indices indiqués sur les tubes correspondent à un niveau de filtration. Plus l’indice est élevé, plus la crème solaire est efficace contre les UV.

Pour indiquer l’indice de protection, 3 sigles représentant la même valeur peuvent être utilisés :

  • IP (Indice de Protection) ;
  • FPS (Facteur de Protection Solaire) ;
  • SPF (Sunburn Protection Factor).

Le principal indice de protection indiqué sur les crèmes solaires concerne les UV.B, les plus nocifs pour la peau.

C’est ce chiffre qui va nous intéresser pour comprendre les différents degrés de protection. Il faut savoir que sans protection, selon notre type de peau, cette dernière mettra un certain temps à créer une réaction sous forme de coup de soleil.

Avec l’application d’une crème solaire, ce temps moyen sera multiplié par l’indice correspondant. On trouve 4 degrés de protection :

  • Faible : FPS 6 à 10 ;
  • Moyen : FPS 15 à 25 ;
  • Haut : FPS 30 ou 50 ;
  • Très haut : FPS 50+.

En parallèle, un autre indice peut être affiché, mais ce n’est pas une obligation, il s’agit de l’indice UV.A. Il indique le degré de protection face aux UV.A, principalement responsable du vieillissement de la peau.

Les différents phototypes : quel indice choisir ?

Dans la mesure où les peaux claires ont une capacité plus faible que les peaux mates à produire de la mélanine, le risque d’épuiser rapidement le stock de ce pigment est plus élevé.

Par ailleurs, au vu du faible taux de pigments présent à la surface de la peau, la durée moyenne d’apparition d’un coup de soleil est très courte. Il est donc nécessaire de choisir un FPS suffisamment élevé pour éviter les brûlures. Voici un classement des principaux phototypes et du niveau d’indice adapté :

  • Phototype 1 : peau très claire – FPS très haute protection ;
  • Phototype 2 et 3 : peau claire et moyenne – FPS haute protection ;
  • Phototype 4 : peau mate – FPS moyenne ou haute protection ;
  • Phototype 5 : peau brune – FPS faible ou moyenne protection ;
  • Phototype 6 : peau noire – FPS faible protection.

Pour les plus jeunes, quel que soit leur phototype, il est indispensable de choisir une crème solaire enfant avec l’indice de protection le plus haut (50+).

Texture et composition des crèmes solaires : aide au choix

Filtre chimique ou minéral : quelle différence ?

Il existe deux types de filtres dans les crèmes solaires :

  • Les crèmes solaires minérales qui réfléchissent ou absorbent les UV en limitant les risques d’allergie ;
  • Les filtres chimiques, très absorbants pour les UV, mais parfois facteurs d’allergies.

Aujourd’hui, la plupart des crèmes mixent les deux variétés de filtres pour optimiser l’efficacité.

Les écrans solaires visage intelligent : un anti-âge intégré

Aujourd’hui, plusieurs marques ont intégré à leurs produits solaires des actifs anti-âge pour prévenir le vieillissement cutané.

Retrouvez chez Cocooncenter une sélection des meilleurs produits solaires anti-âge.

Idée reçue : une crème solaire empêche-t-elle de bronzer ?
Non, l’utilisation d’une crème solaire ne vous empêchera pas d’obtenir un teint hâlé. Même une crème à indice 50 n’offre jamais une protection à 100 % contre les rayons du soleil. Par contre, elle permettra à votre peau de se préparer et de se pigmenter progressivement sans risque de brûler, et sans surproduction de mélanine.

Protection solaire : les bonnes pratiques

De la crème même en ville

Nous avons tendance à penser que crème solaire rime uniquement avec vacances sur la plage ou à la montagne.

Pourtant, dès le début de la saison estivale, il est important de protéger sa peau dès lors qu’une exposition prolongée est prévue, même en ville. C’est pourquoi l’utilisation d’une crème de jour bénéficiant d’une protection solaire intégrée est un bon réflexe pour préserver son visage des méfaits des UV.

Comment appliquer la crème et quand la renouveler ?

Pour optimiser l’efficacité de sa crème solaire, il est indispensable de respecter quelques principes clés :

  • Appliquer la crème sur tous les endroits du corps susceptibles d’être exposés en veillant aux parties délicates auxquelles nous ne pensons pas toujours : la plante des pieds, les orteils, les doigts, la nuque, etc ;
  • Renouveler l’application toutes les deux heures ou après une baignade.

L’après-soleil : quel intérêt ?

La protection solaire forme un barrage efficace contre les méfaits du soleil, mais elle n’empêche pas la peau de souffrir de déshydratation. Au contraire, une peau exposée au soleil nécessite davantage de soin hydratant pour reformer son film hydrolipidique naturel. C’est pourquoi, chez Cocooncenter, nous recommandons fortement l’usage d’un après-soleil suite à une exposition prolongée.

S’exposer sans filtres aux rayons ultra-violets présente un risque accru de voir sa peau vieillir prématurément. Par ailleurs, les dangers pour la santé sont réels. Opter pour une protection solaire adaptée à son type de peau, c’est la meilleure garantie pour passer l’été en toute sérénité !

Les trois points clés à retenir sur la protection solaire :

  • Quel que soit son phototype, une protection solaire est un gage de sécurité pour la santé de la peau ;
  • La protection solaire permet de ralentir le vieillissement cutané ;
  • Pour optimiser l’efficacité d’une crème solaire, il est indispensable de renouveler son application au cours de la journée (toutes les 2h et après une baignade).
A propos de l'auteur
Paul Musset
Paul Musset
Docteur en pharmacie
Diplômé d’un doctorat en pharmacie de l’université de Reims, Paul Musset est passionné de médecine naturelle et de nutrition sportive. Il vous accompagne dans « Mon journal bien-être et beauté » en vous prodiguant ses conseils santé et bien-être.
Jambes lourdes : Comment retrouver une vraie sensation de légèreté ? ◀◀
Syndrome du côlon irritable : comment le reconnaître et le soulager ? ►►