Une haleine fraîche en toutes circonstances !

Ecrit par Paul Musset, Docteur en pharmacie | publié le

Une haleine fraîche en toutes circonstances !

La mauvaise haleine… Une situation aussi gênante pour la personne qui en souffre que pour l’interlocuteur qui la subit. Cet inconfort pourtant banal peut rapidement donner des complexes et devenir un handicap social. À quoi est due la mauvaise haleine ? Comment y remédier ? Après quelques explications, retrouvez tous nos conseils pour vous assurer une haleine fraîche tout au long de la journée.

Pourquoi a-t-on mauvaise haleine ?

Une majorité des cas d’origine buccale

La mauvaise haleine désigne une odeur nauséabonde qui se dégage de la bouche lorsqu’on souffle ou lorsqu’on parle. Bien souvent, ce sont les cavités buccales qui sont à l’origine de cet inconfort. Dans la plupart des cas, l’halitose (nom scientifique) est en effet provoquée par des micro-organismes présents naturellement dans la bouche. Ces bactéries se développent grâce aux protéines issues de l’alimentation ou de la salive. Ce phénomène est tout à fait normal et concerne tous les individus.

Toutefois, dans certains cas, il arrive que la prolifération de ces micro-organismes prenne de l’ampleur et génère des substances en grandes quantités (composés sulfurés volatils). Ce sont elles qui sont responsables de la mauvaise haleine. Ces substances sont présentes majoritairement sur la langue, mais peuvent également se loger au niveau des dents et des gencives. Des caries, un abcès dentaire, ou une gingivite peuvent également être à l’origine d’une halitose.

Les autres facteurs de mauvaises haleines

Outre les troubles bucco-dentaires, d’autres éléments peuvent être déclencheurs de mauvaise haleine :

  • Le tabac ;
  • Une alimentation trop riche en protéines ;
  • Une pathologie touchant la sphère ORL telle qu’une angine ou une sinusite ;
  • Une affection digestive telle que des remontées acides liées à un reflux gastro-oesophagien, un ulcère ou un trouble hépatique.

Comment savoir si l’on a mauvaise haleine : astuces
Si vous craignez de dégager une odeur nauséabonde au niveau de la bouche, voici un test qui vous permettra d’en avoir le cœur net :
- À l’aide de la partie postérieure de votre langue (là où se cachent le plus de bactéries), déposez un peu de salive sur l’intérieur de votre poignet ;
- Patientez quelques secondes ;
- Sentez la zone concernée pour constater l’odeur qui s’en dégage. C’est la même que celle de votre haleine.

Retrouver une haleine fraîche : nos conseils

Identifier l’origine de la mauvaise haleine et la traiter

La mauvaise haleine survient rarement par hasard. Elle trouve son origine dans des troubles bucco-dentaires, digestifs, etc. Il faut donc avant tout identifier la cause de l’halitose. Pour ce faire, un parcours médical peut être envisagé.

Un rendez-vous chez le dentiste est la première étape à franchir. Ce dernier pourra vérifier l’état de votre bouche et de vos dents, afin de s’assurer de l’absence de troubles bucco-dentaires. Dans le cas contraire, des soins appropriés et des conseils d’hygiène pourront vous aider à venir à bout de votre halitose.

Dans l’hypothèse où ce rendez-vous chez le dentiste n’aurait pas permis d’identifier la cause de la mauvaise haleine, une consultation chez un spécialiste ORL ou chez un gastro-entérologue peut être utile. Cette décision doit être prise en accord avec le médecin généraliste qui pourra vous orienter vers le bon spécialiste en fonction de la situation.

Soigner son hygiène bucco-dentaire

Dans la majorité des cas, la mauvaise haleine est liée à un trouble au niveau de la cavité buccale ou des dents. Pour éviter de dégager régulièrement une odeur désagréable au niveau de la bouche, il est donc impératif de soigner son hygiène bucco-dentaire.

Le brossage de dents avec un bon dentifrice est la base d’une bonne santé buccale. En effet, il contribue à l’élimination de la plaque dentaire et des bactéries. Au niveau de la fréquence, le minimum recommandé est de deux fois par jour (matin et soir). Par ailleurs, les dents ne sont pas les seuls éléments à brosser. La langue est aussi sujette au dépôt de bactéries (c’est même leur zone de prédilection). C’est pourquoi il faut également s’en occuper et la nettoyer.

En dehors du brossage, l’utilisation d’un fil dentaire peut en outre s’avérer très utile pour déloger les microaliments qui ont pu se coincer entre vos dents. Enfin, pour optimiser la fraîcheur de l’haleine, un bain de bouche sans alcool à base de zinc s’avère être un allié très efficace.

Mauvaise haleine matinale : prendre les bons réflexes au coucher

La sensation de bouche pâteuse le matin est fréquente. En effet, rares sont ceux qui y échappent. À quoi est-elle due ? Il faut savoir que la salive contribue à limiter la prolifération de bactéries dans la bouche. Or, la nuit, les glandes salivaires sont au repos, la bouche s’assèche et les microdéchets en profitent pour prendre leurs quartiers dans la cavité buccale.

Pour mettre toutes les chances de son côté et conserver une haleine fraîche le matin, il faut donc contribuer à bien humidifier la bouche au moment du coucher et à optimiser la production de salive. Pour ce faire, mastiquer une gomme à mâcher sans sucre peut aider à diminuer la sécheresse buccale. Par ailleurs, le lavage des dents doit de préférence être réalisé juste avant le coucher.

Manger léger et choisir les bons aliments

Les aliments trop gras ou riches en protéines augmentent l’acidité présente dans l’estomac. Celle-ci peut remonter et contribuer à la prolifération de bactéries buccales. Pour limiter ce phénomène, vous pouvez contrebalancer cet excès et favoriser un environnement alcalin avec des aliments faibles en glucides comme les légumes verts.

Le clou de girofle : l’astuce de grands-mères pour retrouver une haleine fraîche

Le saviez-vous ? Le clou de girofle a des propriétés antibactériennes et désinfectantes. Il a donc le pouvoir de maintenir la bouche à l’abri des bactéries. Pour profiter de ses vertus, il suffit de le mastiquer en fin de repas, une fois les dents nettoyées.

Boire beaucoup d’eau et limiter les boissons acides.

Rien de tel qu’un grand verre d’eau pour purifier la bouche et procéder à une évacuation des bactéries vers les voies digestives. En revanche, les boissons gazeuses sont à éviter, car leur acidité favorise le reflux.

La mauvaise haleine n’est pas une fatalité. Pour dire adieu à ce complexe et aider votre bouche à sentir à nouveau le frais, traitez le problème à la source, prenez soin de vos dents, et le tour est joué !

Les trois points clés à retenir sur la mauvaise haleine :

  • La mauvaise haleine est le plus souvent la conséquence d’une mauvaise hygiène bucco-dentaire ;
  • Des soucis ORL ou gastriques peuvent également être à l’origine d’une odeur nauséabonde à l’intérieur de la bouche ;
  • Pour retrouver rapidement une haleine fraîche, il faut identifier son origine et la traiter.
A propos de l'auteur
Paul Musset
Paul Musset
Docteur en pharmacie
Diplômé d’un doctorat en pharmacie de l’université de Reims, Paul Musset est passionné de médecine naturelle et de nutrition sportive. Il vous accompagne dans « Mon journal bien-être et beauté » en vous prodiguant ses conseils santé et bien-être.
Infections urinaires : comment les éviter ? ◀◀
Cheveux hommes : nos conseils pour en prendre soin ►►