Maux de gorge :
comment les traiter ?

Ecrit par Paul Musset, Docteur en pharmacie | publié le

Maux de gorge : comment les traiter ?

On connaît tous cette sensation désagréable. La gorge qui gratte, qui se resserre, les petits picotements ou encore les difficultés à déglutir. Nous vous parlons bien sûr du mal de gorge. On vous en dit un peu plus sur ses causes et sur les façons de s’en débarrasser.

Les maux de gorge : quelle pathologie selon la localisation ?

Au niveau du pharynx

Aussi appelée pharyngite, cette forme de mal de gorge se traduit par une douleur à l’arrière de la gorge, entre les amygdales et le larynx. La gorge est enflée, sèche, et on ressent des douleurs pour avaler, parler et parfois même respirer. Il s’agit d’un des maux de gorge les plus répandus.

Au niveau des amygdales

On parle d’amygdalite. Dans ce cas, la douleur se situe au niveau d’une ou des deux amygdales, d’où son nom. Elles vont alors s’inflammer et gonfler. Les symptômes se traduisent par des difficultés pour avaler ainsi qu’un mal de gorge qui peut se répandre jusqu’aux oreilles.

Au niveau de l’épiglotte

Plus rare que les deux précédentes pathologies, l’épiglottite est une inflammation de l’épiglotte : le petit clapet cartilagineux servant à fermer le larynx lors de la déglutition. Ce mal de gorge touche principalement les jeunes enfants autour de 3 ans. Il doit être surveillé car il peut causer des difficultés respiratoires.

Le saviez-vous ?
Le mal de gorge peut être un des premiers signes de la mononucléose. Il peut durer entre 1 et 4 semaines durant cette pathologie, alors ne négligez pas un mal de gorge persistant.

Quelles peuvent être les causes des maux de gorge ?

Les causes des maux de gorge sont nombreuses et variées. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, elles ne sont pas toutes liées à des pathologies.

Les causes virales

Le mal de gorge est causé par un virus dans 80 à 90 % des cas. Il s’agit la plupart du temps d’une pharyngite ou d’une rhinopharyngite. Ces deux infections virales sont généralement accompagnées de toux, d’une obstruction nasale et d’éternuements. Les maux de gorge peuvent également provenir d’angines virales qui ont aussi comme symptôme une légère fièvre, autour de 38 ou 39°.

Les causes bactériennes

Votre mal à la gorge peut en outre provenir d’une bactérie. Une des pathologies les plus répandues est l’angine streptococcique, nommée ainsi car due à un streptocoque A, ou plus rarement B ou C. Les symptômes sont un mal de gorge persistant, de la fièvre et le gonflement des amygdales qui peuvent devenir rouges ou comporter des taches blanches. Il faut particulièrement surveiller une angine streptococcique de type A : elle peut avoir des conséquences sur plusieurs organes comme le cœur ou les reins.

Les causes irritatives

Votre gorge peut être irritée à cause des éléments extérieurs. Parmi eux, la pollution peut provoquer une sensation de gorge en feu. Le tabac également : la fumée inhalée abîme énormément les voies respiratoires et peut, elle aussi, conduire à une gorge enflammée. Durant la saison des pollens, vous pouvez ressentir des maux de gorge intenses et des picotements en raison d’allergies. Les remontées acides sont par ailleurs très mauvaises pour votre gorge, sans oublier le fait de pousser trop votre voix, si vous criez trop fort ou que vous chantez régulièrement sans reposer votre gorge par exemple.

Consultez un médecin
Même si votre mal de gorge intense est d’origine virale, consulter un médecin peut s’avérer très utile. En effet, ce dernier peut vous prescrire un traitement adapté pour combattre les symptômes et donc vous apporter beaucoup plus de confort.

Les "astuces de grand-mère" pour combattre les maux de gorge

Les boissons chaudes

Pour apaiser une gorge irritée en permanence, rien de tel que les boissons chaudes. Tout d’abord, vous resterez hydraté, ce qui est indispensable pour aider votre gorge à guérir. D’autre part, les liquides chauds vont vous aider à décongestionner et faire dégonfler vos voies respiratoires, permettant ainsi de soulager votre mal de gorge.

Le miel

On a tous un jour reçu ce conseil de mettre un peu de miel dans notre tisane lorsqu’on a mal à la gorge. La raison ? Le miel a des vertus apaisantes, antibactériennes et antitussives capables non seulement d’apaiser les douleurs à la gorge, mais aussi la toux.

L’ail

Connu pour être bon pour le cœur, l’ail est aussi un allié pour soigner un mal de gorge. Il possède des propriétés antiseptiques qui vous aideront à vous remettre plus vite et à apaiser vos douleurs. Vous pouvez choisir de le croquer directement cru (pour les plus téméraires) ou bien préférer l’ajouter dans vos plats en grande quantité.

Le gargarisme au sel

Cette méthode permet d’hydrater votre gorge. Attention, il faut respecter les bonnes proportions de sel pour ne pas obtenir l’effet inverse avec un mélange trop salé. Comptez une cuillère à café de sel pour un litre d’eau, puis gargarisez-vous et recrachez le mélange. Vous pouvez utiliser de l’eau chaude ou tiède pour augmenter les effets de ce remède de grand-mère.

Tous ces exemples sont autant de solutions naturelles pour traiter les maux de gorge, notamment durant la grossesse, sans prendre aucun risque.

Quels sont les différents types de traitements contre les maux de gorge ?

Pour soigner un mal de gorge rapidement, il existe de nombreuses méthodes très simples et accessibles dans le commerce.

Les pastilles pour la gorge

Faciles à transporter, les pastilles sont idéales pour soulager votre mal de gorge. Misez sur les Copper Clariver, elles forment un gel mucoadhésif qui crée une barrière protectrice sur vos muqueuses irritées. Elles ont par ailleurs un goût doux et agréable grâce à l’huile essentielle d’eucalyptus et au menthol.

Notre sélection de pastilles pour les maux de gorge

Les sirops

Le sirop est particulièrement indiqué pour soigner le mal de gorge et la toux. Composé d’huiles essentielles de romarin, de lemongrass et d’orange douce, le Comptoir Aroma Sirop gorge Respir’ est enrichi en extraits de propolis et peut être utilisé dès 6 ans.

Notre sélection de sirops pour les maux de gorge

Les collutoires

Enfin, les collutoires permettent une action rapide pour apaiser les maux de gorge et protéger la muqueuse des agressions extérieures. Pulvérisez le Belivair Mal de Gorge Collutoire jusqu’à trois fois par jours pour traiter votre gorge douloureuse.

Notre sélection de collutoires pour les maux de gorge

Les types de maux de gorge sont nombreux, heureusement, les traitements pour y remédier le sont aussi. Soyez attentifs aux symptômes et ne les laissez pas traîner. Si votre mal de gorge persiste plus de dix jours, consultez un professionnel.

Maux de gorge, les trois points clés à retenir :

  • Les maux de gorge sont principalement viraux ou bactériens ;
  • Les douleurs des maux de gorge se situent généralement au niveau du pharynx et des amygdales : vous pouvez alors ressentir des picotements, des difficultés à déglutir, mais aussi une sensation de brûlure ;
  • Le mal de gorge se soigne facilement : pastilles, sprays, sirops, boissons chaudes, miel… Les traitements contre les maux de gorge sont nombreux et faciles d’accès.
A propos de l'auteur
Paul Musset
Paul Musset
Docteur en pharmacie
Diplômé d’un doctorat en pharmacie de l’université de Reims, Paul Musset est passionné de médecine naturelle et de nutrition sportive. Il vous accompagne dans « Mon journal bien-être et beauté » en vous prodiguant ses conseils santé et bien-être.
L’huile d’argan : les bienfaits de cette huile miracle ◀◀
Crème cicatrisante : comment bien la choisir ? ►►