Crème cicatrisante :
comment bien la choisir ?

Ecrit par Marion, Esthéticienne / Cosméticienne | publié le

Crème cicatrisante : comment bien la choisir ?

S’il faut prendre soin de sa peau chaque jour, il y a des moments où elle a besoin de plus qu’une simple crème hydratante. Après une brûlure, une lésion, une intervention chirurgicale ou bien une pathologie dermatologique, il faut la traiter plus en profondeur. C’est là que les crèmes cicatrisantes interviennent.

Comment fonctionne la cicatrisation ?

Le corps humain sait déployer toute son ingéniosité quand il le faut, notamment en ce qui concerne la cicatrisation. Comment se déroule ce processus ?

3 étapes clés

Lorsque l’on se blesse, la plaie va parfois saigner, le corps réagit et active la coagulation qui permet de stopper l’expansion de la plaie et le saignement. La cicatrisation peut alors débuter.

  • La phase de réaction : la peau va ensuite se « nettoyer » elle-même en éliminant les cellules mortes afin de faire place à la formation de nouvelles cellules. Cette étape dure entre 2 et 4 jours.
  • La phase de régénération : elle s’étend sur une dizaine de jours. Les tissus et vaisseaux sanguins abîmés vont être remplacés par de nouveaux.
  • La phase de maturation : elle peut prendre jusqu’à deux ans. Elle a pour but de redonner au derme son aspect et son élasticité d’origine.

Faire attention aux facteurs retardant la cicatrisation

La cicatrisation est un processus long qui peut être ralenti par plusieurs éléments. Parmi eux, les infections. Une plaie infectée mettra plus de temps à guérir. Certaines pathologies peuvent freiner la cicatrisation, par exemple le diabète ou une insuffisance hépatique. Plusieurs traitements vont aussi la retarder, comme une chimiothérapie ou un traitement immunosuppresseur qui ralentissent le développement de nouvelles cellules.

Surveiller l’apparition des croûtes

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les croûtes ne sont pas bon signe. Elles peuvent causer des cicatrices, mais en plus, elles couvrent la plaie qui va alors mal cicatriser. Si on les arrache, une seconde plaie est créée et la cicatrisation est forcément ralentie. Pour éviter leur apparition, rien de tel qu’une crème cicatrisante.

Crème cicatrisante, faites la différence !
Il faut faire une distinction entre les crèmes cicatrisantes vendues en libre-service dans les pharmacies ou parapharmacies, considérées comme des crèmes dermocosmétiques, et celles prescrites par des médecins et disponibles uniquement sur ordonnance. Les premières ne permettent pas de traiter une plaie trop importante, tandis que les secondes sont de véritables médicaments.

Comment agissent les crèmes cicatrisantes ?

Quel est l’objectif d’une crème cicatrisante ?

Le rôle principal des pommades cicatrisantes est d’accélérer le processus de guérison. Souvent très riches, elles vont nourrir la peau en profondeur et l’aider à se régénérer en créant une barrière de protection contre les agressions extérieures. Notez qu’une crème cicatrisante convient surtout pour une plaie fraîche. En effet, elle sera plus efficace sur une blessure récente que sur une cicatrice ancienne déjà formée. Si vous cherchez une crème ou pommade pour cicatrice, misez sur une crème restauratrice.

Quelle fréquence d’application ?

Lorsque vous traitez une lésion avec votre crème cicatrisante, visage ou corps, appliquez-en une à deux fois par jour. Cela suffit pour qu’elle fasse effet et soigne votre peau. En ce qui concerne la durée, continuez à utiliser votre pommade cicatrisante jusqu’à ce que la cicatrisation soit totalement faite.

Comment utiliser sa crème cicatrisante ?

Si vous voulez maximiser l’efficacité de votre crème cicatrisante, il faut l’appliquer dans de bonnes conditions. Commencez par bien nettoyer et désinfecter votre peau, puis séchez-la parfaitement. Massez ensuite délicatement la zone concernée avec votre crème jusqu’à pénétration totale de celle-ci. Pour éviter au maximum l’apparition de cicatrices, pensez également à protéger votre peau des rayons du soleil, avec une crème anti-UV par exemple. Votre crème cicatrisante n’en sera que plus efficace.

Le saviez-vous ?
Certaines crèmes cicatrisantes ont aussi une action antibactérienne. Ainsi, elles permettent d’éviter le développement de bactéries sur la peau qui pourraient retarder la cicatrisation des plaies.

Quelle crème cicatrisante pour quelle cicatrice ?

Les cicatrices d’acné

L’acné peut laisser des marques sur notre peau. Si vous cherchez une crème cicatrisante pour les boutons, rien de tel qu’Avène Cicalfate Crème Réparatrice Antibactérienne. Son action antibactérienne empêche le développement des microbes pour une meilleure cicatrisation. Elle est idéale comme crème cicatrisante pour l’acné du visage.

Les tatouages

Parfois, les lésions de notre peau sont provoquées par la réalisation de tatouages. Pendant celle-ci, la peau va être abîmée par l’aiguille et l’encre. Elle doit donc être soignée. Misez alors sur l’incontournable Bépanthen à appliquer plusieurs fois par jour sur peau propre et sèche, jusqu’à la fin de la cicatrisation.

Soins postopératoires

Après une opération, il faut utiliser une crème pour cicatrice. La peau aura été particulièrement agressée, voire sectionnée en profondeur sur une grande surface. Appliquez dans ce cas Ialusetcare des Laboratoires Genevrier, une crème cicatrisante conseillée pour les soins postopératoires.

Cicatrisation des plaies

Un petit bobo, une coupure, une égratignure… Les crèmes cicatrisantes sont aussi utiles pour les petites plaies de la vie de tous les jours. Alors, n’hésitez pas à donner un coup de pouce à votre peau. Utilisez Bioderma Cicabio Crème Réparatrice Apaisante deux fois par jour pour accélérer la guérison de vos lésions.

Coups de soleil, brûlures

Quand on prend un coup de soleil, la peau est plus ou moins intensément brûlée. Misez alors sur une crème cicatrisante spéciale brûlure comme Cooper OsmoSoft Brûlures et Coups de Soleil. Elle soulage la douleur, réduit les rougeurs et évite l’infection grâce à ses propriétés antibactériennes tout en réhydratant la peau. C’est également une crème cicatrisante adaptée après une brûlure à l’azote lors de soins chez le dermatologue.

Peaux irritées et fragilisées

Que ce soit à cause du temps, d’un problème dermatologique ou d’une blessure, la peau peut présenter des rougeurs, des sècheresses et des traces d’irritation. Pour lui redonner tout son éclat, appliquez Uriage Bariéderm Cica-Crème Réparatrice.

Notre sélection de crèmes cicatrisantes

La peau est le plus grand organe du corps humain et elle est particulièrement exposée. C’est ce qui la rend très vulnérable aux agressions extérieures : elle peut avoir besoin d’être réparée. Les crèmes cicatrisantes sont alors de précieuses alliées pour la soigner et accélérer sa guérison.

Crème cicatrisante, les trois points clés à retenir :

  • La cicatrisation se fait en trois étapes : tout d’abord la réaction, la régénération et la maturation ;
  • Le rôle des crèmes est d’aider à la cicatrisation afin qu’elle soit plus rapide et ne rencontre pas de complications ;
  • Brûlures, irritations, plaies, coupures, tatouages… Il existe autant de crèmes cicatrisantes que de problèmes dermatologiques.
A propos de l'auteur
Marion
Marion
Esthéticienne / Cosméticienne
Diplômée en Esthétique/Cosmétique, Marion est spécialisée dans les soins dermo-cosmétiques et le maquillage. A travers « Mon journal bien-être et beauté », elle vous aide à prendre soin de votre visage et de votre corps en vous prodiguant ses conseils beauté.
Maux de gorge : comment les traiter ? ◀◀
Mal de dos : comment combattre les différents maux de dos ? ►►