Les dangers du soleil :
pourquoi et comment faut-il se protéger ?

Ecrit par Marion, Esthéticienne / Cosméticienne | publié le

Les dangers du soleil : pourquoi et comment faut-il se protéger ?

Le soleil a de nombreux bienfaits. Fournisseur naturel de vitamine D, booster de moral, il est activement recherché par bon nombre de Français qui attendent avec impatience l’été pour en profiter. Si ses vertus sont bien connues, le soleil présente aussi des effets néfastes pour la santé. Quels sont les dangers du soleil ? Comment la peau s’en protège-t-elle naturellement ? Quels sont les moyens de prévention les plus efficaces ?

Dangers du soleil et des ultra-violets pour la peau : explications

UVA, UVB, UVC : quelle différence ?

Les rayons du soleil se divisent en trois catégories :

  • Les UVA : ils totalisent 95 % du rayonnement UV franchissant la couche d’ozone. Ce sont eux qui favorisent le vieillissement cutané ;
  • Les UVB : s’ils ne représentent que 5 % du rayonnement, ils sont très énergétiques (puissants en énergie). Ils sont responsables des coups de soleil ;
  • Les UVC : très dangereux, ils sont bloqués par la couche d’ozone.

Pourquoi le soleil est-il dangereux : quels risques prend-on lors d’une exposition ?

Les méfaits sur la vue

Une exposition solaire répétée et prolongée des yeux représente un risque de santé au niveau oculaire. Les UV agissent de manière cumulative. Plus l’œil reçoit de rayons ultra-violets, plus le risque de développer une maladie des yeux (de type cataracte) est multiplié.

Les yeux bleus ou verts sont plus sensibles à la lumière. Vrai ou faux ?
C’est faux. En réalité, la couleur de l’œil n’est obtenue que par la couche supérieure, l’iris. Or, il existe une couche inférieure au niveau de la rétine. C’est la pigmentation de cette dernière (que nous ne voyons pas puisqu’elle est cachée par l’iris) qui protège l’œil de la lumière. La couleur de ces pigments est commune à tous les yeux. Ce qui va faire la différence au niveau de la sensibilité, c’est la quantité et la répartition de ces pigments. Moins il y en a, plus l’œil, qu’il soit bleu, vert ou marron, est sensible à la lumière.

Danger pour l’organisme : l’insolation

L’insolation est provoquée par une exposition prolongée au soleil au plus fort rayonnement de la journée. L’organisme présente alors une hyperthermie et ne parvient plus à se réguler naturellement. La transpiration est bloquée et ne peut plus évacuer le surplus de chaleur. L’insolation entraîne des maux de tête, des nausées, des vomissements et des douleurs musculaires. Dans les situations les plus graves, le pronostic vital est engagé.

Les personnes les plus sensibles au risque d’insolation sont les enfants et les personnes âgées.

Pour remédier à ce phénomène dangereux, il faut impérativement faire baisser la température du corps (rafraîchissement, réhydratation, mise à l’ombre…).

Risques pour la peau

La brûlure au premier degré : le coup de soleil

C’est le risque le plus fréquent d’une exposition prolongée au soleil. En effet, les UVB sont très énergétiques et, en haute saison, quelques minutes suffisent à la peau pour être brûlée au premier degré. Cette brûlure, le coup de soleil, se traduit par une rougeur intense au niveau de la peau.

Vieillissement prématuré de la peau

Ce sont cette fois les UVA qui sont en cause. Leur rayonnement pénètre dans l’épiderme et forme des radicaux libres qui s’attaquent aux fibres de collagène, responsables de l’élasticité et de la tonicité de la peau. Cette dernière se dessèche plus facilement et favorise la formation des rides.

Cancer de la peau

C’est sans aucun doute la conséquence la plus grave d’un excès de soleil. 2 types de cancers de la peau peuvent en grande partie être causés par le soleil : le carcinome et le mélanome.

Le cancer de la peau en chiffres :

  • 1 cancer sur 3 est un cancer de la peau ;
  • Environ 80 000 cas de cancers de la peau sont diagnostiqués chaque année en France ;
  • 90 % des cancers de la peau sont des carcinomes ;
  • Le soleil est responsable de plus de 65 % des mélanomes cutanés (cancer le plus dangereux).

Mécanismes de défense de la peau face au soleil

Comment la peau se protège-t-elle du soleil ?

C’est grâce à la mélanine, un pigment foncé produit par des cellules (les mélanocytes), que la peau se défend des agressions extérieures. Lorsque la peau est exposée, la mélanine remonte au niveau des couches supérieures de l’épiderme pour créer une barrière de protection. C’est cette dernière qui confère un teint hâlé à la peau.

Le taux de mélanine n’est pas illimité. Notre peau dispose d’un capital soleil. Une fois les réserves de ce capital épuisées, l’épiderme ne dispose plus de moyens défensifs naturels.

Quelles sont les peaux les plus fragiles ?

Toutes les peaux, même les peaux noires sont sensibles au soleil. Toutefois, les peaux claires ont un taux de mélanine plus bas que les peaux foncées et disposent donc de moins de défenses face aux méfaits des ultra-violets.

La peau des enfants, claire ou foncée, est aussi particulièrement fragile, car la couche supérieure est encore très fine et laisse plus facilement pénétrer les rayons UVB, responsables des coups de soleil. Par ailleurs, un enfant victime régulièrement de coups de soleil présente plus de risques de développer un cancer de la peau.

Éviter les dangers du soleil : prévention et réaction

Quand faut-il protéger sa peau du soleil ?

En France, la période où il est impératif de protéger sa peau du soleil est celle où le rayonnement solaire est le plus intense, de mai à septembre.

Par ailleurs, un soleil franc n’est pas la seule situation à risques durant cette période. Même par temps gris, les rayons ultra-violets traversent les nuages et restent nocifs.

Comment se protéger des ultra-violets ?

Au niveau cutané, l’application régulière d’une crème solaire adaptée reste le moyen le plus efficace pour créer une barrière de protection vis-à-vis du soleil. Chez Cocooncenter, nous avons sélectionné pour vous une gamme de produits solaires parmi les plus grandes marques.

L’épiderme n’est pas la seule zone du corps à préserver. Pour éviter les risques d’insolation, il faut également protéger sa tête par un chapeau et boire régulièrement.

Les bons réflexes à prendre pour profiter de l’été en toute sécurité

Pour éviter que vos vacances ne riment avec coups de soleil ou insolation, le ministère de la Santé et l’INPES ont listé les recommandations à respecter. Parmi elles :

  • Éviter l’exposition aux heures les plus chaudes de la journée (entre 12h et 16h) ;
  • Renouveler régulièrement l’application de crème solaire ;
  • Protéger les enfants par un équipement complet (chapeau, lunettes de soleil, T-shirt).

Comment soigner un coup de soleil ?

Pour traiter un coup de soleil, il est nécessaire d’appliquer une crème contre les brûlures superficielles. Celle-ci aidera la peau à se réparer et évitera l’apparition de cloques. Cocooncenter vous propose différents remèdes efficaces contre les coups de soleil.

Notre sélection de crèmes contre les brûlures superficielles

Le dépistage du cancer de la peau

En cas de doute sur un grain de beauté ou tout simplement parce que vous avez multiplié les coups de soleil, un dépistage du cancer de la peau peut être réalisé par un dermatologue.

Index UV : connaître la puissance solaire
Pour vous permettre d’identifier le niveau d’intensité des rayons ultra-violets, un index UV a été mis en place. Il se catégorise en 5 indices :

  • 1 à 2 : faible;
  • 3 à 5 : modéré;
  • 6 à 7 : fort;
  • 8 à 10 : très fort;
  • 11 : extrême.

Malgré tous ses bienfaits, le soleil présente de nombreux dangers. Bien se protéger de son rayonnement, tant au niveau de la peau que de l’organisme, est indispensable pour préserver sa santé.

Les 3 points clés à retenir sur les dangers du soleil :

  • Les UVB sont les rayons les plus dangereux pour la santé ; ce sont eux qui sont responsables des coups de soleil et de la majorité des cancers liés à une exposition répétée sans protection.
  • La peau des plus jeunes est particulièrement sensible aux méfaits du soleil ; des coups de soleil répétés pendant l’enfance multiplient les risques de développer un cancer de la peau.
  • Sans protection solaire, quelques minutes d’exposition suffisent pour déclencher un coup de soleil.
A propos de l'auteur
Marion
Marion
Esthéticienne / Cosméticienne
Diplômée en Esthétique/Cosmétique, Marion est spécialisée dans les soins dermo-cosmétiques et le maquillage. A travers « Mon journal bien-être et beauté », elle vous aide à prendre soin de votre visage et de votre corps en vous prodiguant ses conseils beauté.
La migraine, une maladie médicalement bénigne mais difficile à vivre ◀◀
L’hygiène intime, douceur et respect pour votre bien-être ►►