Durillons :
comment les éviter, comment s’en débarrasser ?

Ecrit par Paul Musset, Docteur en pharmacie | publié le | mis à jour le 08/04/2020

Durillons : comment les éviter, comment s’en débarrasser ?

Les durillons font partie de ces petits désagréments qui viennent gâcher la vie de vos mains et de vos pieds. Pourtant, il est tout à fait possible de les éviter et même de les traiter une fois installés. Comment soigner un durillon ?

Les durillons : des réactions naturelles aux frottements

Les durillons sont un type particulier de cor. Ils appartiennent à la catégorie des cors durs qui sont les plus répandus. Les durillons peuvent se présenter sous la forme de petites bosses dures.

Pour être plus précis, les durillons sont ce que l’on appelle une hyperkératose, c’est-à-dire une accumulation de kératine à la surface de l’épiderme. Cet épaississement et ce durcissement de la peau se produisent en réaction aux frottements, à la compression.

Les parties sujettes à l’hyperkératose touchent toutes les zones du corps exposées à des contacts, des frictions ou des pressions répétées. On peut citer en exemple la corne au bout des doigts du guitariste qui appuie les cordes, ou bien sur la paume du sculpteur qui serre son maillet toute la journée.

Le durillon est un phénomène sans gravité. Il se développe sans douleur au début, on peut donc être tenté de ne pas le traiter. Cependant, si on le laisse s’installer, sa racine s’enfonce plus profondément dans la peau et finit par atteindre des terminaisons nerveuses. C’est alors qu’apparaît la douleur.

Et les verrues plantaires ?
Durillon ou verrue plantaire Comment les reconnaître ? Ce n’est pas toujours facile, car les verrues plantaires sont plates, elles ne sont pas en forme de petit bouton comme ailleurs sur le corps, ce qui les fait ressembler aux callosités. Elles sont généralement couleur peau avec un petit point noir au milieu. Si le médecin gratte une verrue, elle va saigner, car elle est irriguée par de petits vaisseaux sanguins, contrairement à un cor. La verrue est une petite tumeur bénigne causée par un virus, et elle s’attrape par contact avec une personne ou une surface contaminée. Elle est souvent sans douleur. Elle peut être n’importe où sous le pied, alors que le durillon sera situé aux points de saillie osseuse et aux endroits exposés à des frottements et à des pressions. Autre différence : les verrues plantaires apparaissent fréquemment chez les enfants, alors que les durillons sont plutôt répandus chez les adultes.

Quels sont les facteurs favorisant l’apparition de durillons ?

Pression ou frottement à répétition sur une même zone sont susceptibles de provoquer un épaississement de la peau. Celle-ci réagit ainsi pour se protéger et résister à l’agression.

Les durillons aux pieds sont principalement causés par des chaussures trop serrées, trop rigides, qui vont à chaque pas malmener la peau aux endroits les plus saillants. Cela peut provoquer des ampoules au début, mais si les frottements continuent après guérison, la peau va renforcer la couche cornée pour devenir plus solide.

Les personnes présentant un hallux valgus (un « oignon » ou déformation osseuse au niveau de l’articulation du gros orteil) ont souvent un durillon ou un cor aux pieds. En effet, la « bosse » formée sur le côté du pied appuie fortement contre la chaussure.

Enfin, les personnes âgées, dont la peau est naturellement plus sèche, ont tendance à avoir régulièrement des callosités aux pieds.

Comment soigner un durillon ?

Une fois installé, le durillon est un peu long à éradiquer. Le secret réside donc dans la prévention.

  • Éviter le port de chaussures trop serrées ou trop rigides.
  • En cas de gestes répétitifs comme le serrage d’un outil, varier si possible la position et la main concernée.
  • Hydrater les pieds, les mains ou toute zone exposée chaque jour avec des crèmes nourrissantes.
  • Bien couper les ongles pour ne pas recroqueviller les orteils dans les chaussures.
  • Faire régulièrement un gommage en insistant sur les zones à risque.

Il ne faut pas attendre que les premières douleurs apparaissent pour traiter les durillons. Vous pouvez commencer par faire tremper vos pieds ou vos mains dans de l’eau tiède afin de ramollir la peau, et limer très progressivement les durillons avec une lime ou une pierre ponce, jour après jour, jusqu’à leur disparition complète. Ne frottez pas trop fort de manière à ne pas provoquer de fissures douloureuses ou de blessures qui pourraient s’infecter. Entre les séances de ponçage, appliquez des crèmes émollientes, par exemple celles contenant 30 % d’urée, car elles aident à éliminer les peaux mortes. Enfin, protégez vos callosités en cours de soin avec des pansements. Chez Cocooncenter, vous trouverez tout le nécessaire pour soigner vos durillons : pansements, limes, pierres ponces, crèmes hydratantes et émollientes… Des produits de qualité pour en finir avec les durillons et chouchouter vos pieds !

Si, malgré tout, les cors résistent à ces traitements maison, consultez un pédicure-podologue qui pourra vous aider.

Les durillons, cals et cors aux pieds n’ont aucun caractère d’urgence ou de gravité tant qu’ils ne sont pas installés en profondeur. Alors, traitez-les en douceur !

Les trois points clés à retenir sur les durillons :

  • En cas d’apparition de durillons, pas d’inquiétude : ce n’est qu’une réaction naturelle de défense de la peau. Faites disparaître vos durillons plantaires avant qu’ils ne deviennent douloureux ;
  • Prenez de bonnes habitudes en matière de chaussures et de soins quotidiens des mains et des pieds pour éviter les callosités ;
  • En cas de doute sur la nature de votre lésion, consultez un dermatologue.
A propos de l'auteur
Paul Musset
Paul Musset
Docteur en pharmacie
Diplômé d’un doctorat en pharmacie de l’université de Reims, Paul Musset est passionné de médecine naturelle et de nutrition sportive. Il vous accompagne dans « Mon journal bien-être et beauté » en vous prodiguant ses conseils santé et bien-être.
Sécheresse intime : comment en venir à bout ? ◀◀
Lutter contre la fatigue : comment venir à bout d’un coup de mou ? ►►