Comment faire pour bien cicatriser sans marque, sans trace ? Cicabio+

Ecrit par Laboratoire dermatologique Bioderma | publié le

Comment faire pour bien cicatriser sans marque, sans trace ? Cicabio+

Notre peau porte souvent les traces de notre histoire personnelle, avec des cicatrices légères ou plus marquées. Chute de vélo, coupure en cuisine, césarienne ou opération chirurgicale… Impossible d’échapper aux petites et grandes péripéties de la vie. Pourtant notre peau est pleine de ressources et il suffit de connaître les bons gestes pour optimiser la cicatrisation et réduire le risque de marques indésirables. Cocooncenter vous explique comment cocooner votre peau abîmée avec Cicabio+.

Les pouvoirs extraordinaires de notre peau

La peau est le plus grand organe de notre corps. Elle protège notre corps et nous isole du monde extérieur. Forcément, elle est en première ligne en cas de choc ou de chute. Mais face aux multiples agressions qu’elle subit, elle a un pouvoir de régénération incroyable : la cicatrisation. Qu’il s’agisse d’un bleu, d’une égratignure, d’une plaie ou d’une simple ampoule au pied, votre peau va se reconstituer comme par magie. Derrière ce processus naturel, il y a des mécanismes biologiques bien précis, mais il faut aussi souligner le rôle décisif du microbiome cutané. Bien sûr, la qualité de la cicatrisation dépend de la gravité de la lésion, mais aussi des soins que vous apportez chaque jour. Dans tous les cas, il existe un risque est que la peau garde une cicatrice plus ou moins visible de l’événement.

Le microbiome cutané c’est quoi ?

Le terme « microbiome » désigne les micro-organismes invisibles qui vivent en symbiose avec notre organisme. Il en existe plusieurs : on parle de microbiome cutané, de microbiome intestinal et de microbiome vaginal. Des millions de bactéries, levures et même virus forment un écosystème qui nous est étranger mais qui se révèle très utile pour notre santé. Notre microbiome est unique et évolue de la naissance jusqu’à l’âge adulte selon nos circonstances de vie, notre alimentation, nos contacts avec d’autres êtres vivants, nos habitudes d’hygiène, nos traitements médicaux… Idéalement, le microbiome doit être le plus diversifié possible avec un équilibre entre les différentes espèces qui cohabitent avec nous. Le microbiome cutané a un lien direct avec la santé de la peau et joue un rôle majeur dans l’immunité et la cicatrisation. C’est justement le point fort de la nouvelle gamme Cicabio+ de Bioderma.

Les types de plaies à risque de cicatrice

En cas de coupure, blessure, brûlure, intervention chirurgicale ou esthétique, le risque de cicatrice est plus important si la lésion de la peau est profonde et touche le derme. Les soins sont alors indispensables pour favoriser une bonne réparation et une cicatrice la plus discrète possible. Prévoyez aussi de la patience, car la cicatrisation complète prend du temps et il faut parfois compter jusqu’à 18 mois ou 2 ans pour que la peau prenne son aspect définitif. Pendant tout cette période, vous devez prendre soin de votre cicatrice au quotidien pour minimiser la cicatrice. Même dans le cas d’une brûlure légère ou d’une écorchure sans gravité, Cicabio Crème+ accélère le processus de réparation et fait la différence pour éviter les marques. C’est encore plus important sur une zone visible comme le visage.

Quel est le processus biologique de cicatrisation ?

La réparation de la peau se déroule en plusieurs phases successives que l’on peut schématiser ainsi.

  • Phase 1 : dès l’apparition de la lésion cutanée, la peau est sous le choc : rouge, chaude, enflée, douloureuse, elle peut aussi saigner. Il s’agit avant tout de stopper le saignement s’il y en a un, de former une croûte et de reconstituer les vaisseaux sanguins qui ont été rompus, mais aussi de lutter contre un risque d’infection en nettoyant la zone. Le microbiome vient alors en renfort de nos cellules immunitaires.
  • Phase 2 : les jours suivants, la priorité est de refabriquer du tissu cutané là où il manque et de rapprocher les bords pour refermer la plaie. Ce tissu cicatriciel est de moins bonne qualité que la peau d’origine, plus rigide. Là encore, le microbiome aide à la réparation. Selon l’importance de la lésion, cette phase peut durer jusqu’à 2 semaines.
  • Phase 3 : cette dernière phase peut s’étirer dans le temps jusqu’à 2 ans. Le tissu cicatriciel fabriqué en urgence est progressivement remplacé par un tissu cutané de meilleure qualité. On parle de maturation, car en apparence, la réparation est terminée, mais elle reste pourtant fragile face aux chocs, aux tiraillements et au soleil.

Quels sont les bons gestes pour aider la cicatrisation ?

La première recommandation est de suivre les conseils de votre médecin ou soignant.

  • Commencez par nettoyer la zone sans utiliser d’antiseptique qui risquerait de détruire le précieux microbiome cutané. Vous pouvez utiliser d’abord un spray ou une lotion pour les plaies puis les jours suivants, de l’eau et un soin lavant doux sans savon et sans parfum suffisent.
  • En général, il vaut mieux laisser le plus possible la zone abîmée à l’air libre, mais tout dépend du type de lésion. Demandez conseil à votre pharmacien qui pourra vous recommander un pansement adapté si nécessaire.
  • Dès que la plaie est refermée, vous pouvez commencer à appliquer chaque jour une crème spécialement formulée pour favoriser la réparation de la peau. Chez Bioderma, Cicabio Crème+ est conçue pour respecter le microbiome et créer les conditions idéales pour une cicatrisation de qualité.

Bon à savoir
- Nous ne sommes pas tous égaux devant la cicatrisation. Certaines peaux marquent davantage, d’autres cicatrisent très lentement, c’est génétique.
- Avec l’âge, la cicatrisation est souvent plus longue. C’est aussi le cas si vous êtes diabétique, si vous avez des problèmes de rein, de circulation sanguine, de surpoids…
- Les plaies localisées sur les articulations, le ventre et le visage doivent être surveillées car les zones de tension et de mouvement compliquent la cicatrisation.
- Le soleil, l’alcool, le tabac et la pollution environnementale retardent souvent la réparation de la peau.

Cicabio+, nouvelle formule spéciale microbiome

La gamme Cicabio du Laboratoire Bioderma est dédiée à la réparation des peaux abîmées. Elle vient d’être enrichie avec les nouvelles formules Cicabio+ qui respectent le microbiome cutané et favorise sa diversité pour accompagner les différentes étapes de la réparation pour une cicatrisation optimale. Car nous avons tous envie d’une peau sans marques ou d’une cicatrice la plus discrète possible. Fidèle à sa démarche écobiologique, qui considère la peau comme un écosystème, Bioderma a mis au point une nouvelle formule qui restaure la diversité du microbiome cutané en 3h*.

*Etude clinique après désinfection, restauration de l’indice de Shannon (diversité et abondance relative des bactéries) 3 h après application de Cicabio Crème+ vs. zone désinfectée non traitée, sur 20 sujets.

Les points forts de cette nouvelle formule

Cicabio Crème+ contient de nombreux ingrédients biomimétiques, dont des lipides.

  • Microbiome restauré : La formule n’a pas d’action anti-microbienne pour préserver la microbiome cutané et est au pH physiologique de la peau pour une affinité parfaite.
  • Hydratation & Réparation +++ : Le complexe Optimal Repair associe 3 actifs complémentaires, pour une réparation de qualité avec un booster de collagène, mais aussi de l’acide hyaluronique et de l’acide polyglutamique pour hydrater en profondeur et en surface. En effet, un environnement humide favorise la cicatrisation.
  • Anti-démangeaisons : Contre les sensations fréquentes de démangeaisons et d’inconfort au cours de la cicatrisation, la formule de Cicabio Crème+ intègre la technologie AntalgicineTM à l’action apaisante, une exclusivité Bioderma.

2 formats pour tous les besoins

Adaptée à toutes les zones du corps, pour toute la famille, Cicabio Crème+ existe en tube 40 ml et 100 ml. Sa texture à effet pansement laisse la peau respirer. Elle est facile à appliquer et permet de masser votre cicatrice, avec l’accord de votre soignant. Vous pouvez l’utiliser tous les jours jusqu’à cicatrisation complète.

Attention au soleil, risque de cicatrice pigmentée !

En cas de lésion récente, votre nouvelle peau toute fraîche est ultra-sensible aux UV. Le risque est de développer une hyperpigmentation. Autrement dit, votre cicatrice peut prendre une coloration brune persistante et parfois définitive. Il ne faut donc jamais exposer une cicatrice au soleil avant au moins 2 ans. Le mieux est de porter un vêtement couvrant en extérieur. Mais quand vous ne pouvez pas, ou si la zone touchée ne le permet pas, comme le visage ou les mains par exemple, vous devez absolument protéger votre peau des UV. Heureusement, la nouvelle formule Cicabio Crème+ se décline aussi en version très haute protection avec SPF50+ pour une action 2 en 1 : favoriser la réparation tout en protégeant la zone des UV.

Pour une cicatrisation sans marques indésirables, il est nécessaire d’accompagner la réparation de la peau par des soins ciblés, qui respectent le microbiome cutané, élément-clé d’une cicatrisation de qualité. La nouvelle gamme Cicabio+ de Bioderma a tout pour optimiser la réparation cutanée, même au soleil.

Les 3 points-clés à retenir pour bien cicatriser

  • Le soleil, l’alcool, le tabac et la pollution environnementale retardent souvent la réparation de la peau.
  • La microbiome cutané joue un rôle essentiel dans la cicatrisation, il faut donc le protéger en n’utilisant pas de produit antiseptique et le restaurer avec un soin respectueux de sa diversité.
  • Cicabio+ de Bioderma accompagne la réparation cutanée à chaque étape pour minimiser le risque de cicatrice. À découvrir sur Cocooncenter.
A propos de l'auteur
Laboratoire dermatologique Bioderma
Laboratoire dermatologique Bioderma
Chez Bioderma, prendre soin, accompagner et améliorer la qualité de vie de chacun est ce qui nous anime. Nous cherchons sans cesse à innover pour proposer des solutions dermatologiques efficaces, pleinement respectueuses de la peau et faciles à utiliser au quotidien.
Comment lutter contre les signes de l’âge avec l’acide hyaluronique ? ◀◀
×
Service Client
Fermé
Service Client
09 80 80 25 10
Du lundi au vendredi / 9h à 18h

Vous visitez cette page depuis les Etats Unis d'Amérique. La livraison vers ce pays n’est pas disponible sur Cocooncenter.com.

Pour acheter en ligne, veuillez sélectionner Cocooncenter.co.uk.

Besoin d’aide ? Contactez notre service clients (numéros non surtaxés)
01202 122665
+33 9 80 80 25 10