Protection solaire :
faut-il aussi protéger sa peau en hiver ?

Ecrit par Marion, Esthéticienne / Cosméticienne | publié le | mis à jour le 19/10/2020

Protection solaire : faut-il aussi protéger sa peau en hiver ?

Protéger sa peau du soleil l’été, tout le monde y pense, mais l’hiver cette habitude est vite oubliée. Pourtant, notre épiderme est vulnérable toute l’année. Découvrez les bons gestes à adopter pour garder une peau de pêche à chaque saison.

Le soleil en hiver : pourquoi faut-il s’en méfier ?

Le soleil est dangereux toute l’année. Même s’il semble moins présent en automne et en hiver, il est bel et bien là et peut abîmer votre peau.

Les UVA restent présents et dangereux

Quand on parle de rayons UV, il faut savoir qu’il en existe deux types : les UVA et les UVB. Les UVB sont responsables des coups de soleil, qui brûlent la peau. En hiver, leur quantité diminue, ce qui explique la réduction des coups de soleil, en revanche, les UVA sont toujours là. Ils vont causer une détérioration de la peau et peuvent faire apparaître des taches brunes disgracieuses.

La peau est moins préparée

Lorsque l’hiver arrive, notre peau a été moins exposée au soleil, elle est donc fragilisée. Si la vitamine D présente dans les rayons UV pendant l’hiver est bonne pour la peau, il ne faut pas en abuser. Surtout quand l’épiderme est moins habitué au soleil après plusieurs mois moins ensoleillés.

Ne pas se fier aux nuages

On a - à tort - tendance à penser que s’il y a des nuages, on ne peut pas être touché par les rayons du soleil. C’est faux. Il s’agit d’une erreur très courante mais qui peut avoir de lourdes conséquences. Il faut savoir que les nuages laissent passer entre 80 et 95 % des rayons ultra-violets. Vous devez donc vous protéger en tout temps durant l’hiver, autant les jours où le ciel est dégagé et que le soleil brille, que quand il fait gris et qu’il y a peu de luminosité.

Les pires heures pour s’exposer
Comme en été, on déconseille de s’exposer trop au soleil entre 12 h et 14 h. Ce sont, en hiver aussi, les heures où le soleil est le plus fort et où il peut causer le plus de dégâts.

Les risques d’une exposition au soleil hivernal

S’ils sont légèrement différents de ceux de l’été, les effets du soleil hivernal peuvent tout de même se faire sentir.

Le vieillissement de la peau

S’ils nous font bronzer, les rayons solaires peuvent également abîmer très sérieusement notre peau. Les risques ne sont pas négligeables. À commencer par un vieillissement prématuré de l’épiderme. La peau va s’épaissir et perdre en élasticité. Elle sera moins souple et moins ferme, des rides pourront alors se creuser plus rapidement. Sans oublier l’apparition de taches brunes à cause des UVA.

La photosensibilisation

Certains traitements médicamenteux sont photosensibilisants, c’est-à-dire qu’ils peuvent provoquer une réaction, semblable à une allergie, au soleil. Dans ce cas, si vous suivez ce type de traitement et que vous vous exposez au soleil sans protection, votre peau pourrait réagir et développer par exemple des plaques ou des taches brunes. Dans ce deuxième cas, il est fréquent qu’elles ne disparaissent pas complètement. Les traitements photosensibilisants sont généralement prescrits en hiver pour limiter les risques, il faut donc continuer à se protéger.

Les cancers de la peau

Chaque année, on déplore 80 000 nouveaux cancers de la peau en France. Sur ces cas, 2/3 sont dus à des expositions excessives au soleil, preuve flagrante des dangers d’un manque de protection solaire. Parmi les cancers de la peau les plus graves, les mélanomes représentent environ 15 000 cas. Il est donc primordial de protéger sa peau du soleil, en particulier les grains de beauté qui peuvent évoluer en cancer.

Choisir la bonne protection
Il est en général nécessaire d’acheter une crème spéciale pour l’hiver. Quand vous achèterez votre protection contre le soleil en hiver, assurez-vous qu’elle filtre les UVA pour une efficacité optimale.

Quand et comment se protéger du soleil hivernal ?

Tout comme en été, il est tout à fait possible de préserver sa peau des agressions du soleil en hiver. Il y a quelques bons gestes à connaître et qui sont faciles à appliquer.

Adapter la protection à son rythme

En ce qui concerne votre protection solaire, il est important de prendre en compte votre exposition. Si vous n’êtes dehors que le temps d’un trajet, seulement quelques minutes chaque jour, une protection légère suffira. Il ne sera pas nécessaire de réappliquer de la crème souvent. En revanche, si vous travaillez en extérieur, ou passez la journée dehors durant le week-end, utilisez une protection plus élevée et renouvelez votre application.

Indice de protection en ville

Pour les personnes évoluant en ville, un indice 15 sera suffisant. Les bâtiments et les arbres souvent présents offrent assez d’ombre et de protection. Un indice 15 arrête environ 92 % des UVB, de quoi éviter les brûlures et coups de soleil.

Le soleil à la montagne

Vous avez déjà remarqué qu’on prend facilement des coups de soleil à la montagne ? C’est à cause de la réverbération du soleil sur la neige, son effet est intensifié. Pour éviter les mauvaises surprises, il faut utiliser une crème avec un indice de protection 30 au minimum. Même si votre peau est bronzée et semble préparée, gardez cet indice pour protéger comme il se doit votre peau.

Quels soins utiliser au quotidien ?

On trouve un grand nombre de soins et protections solaires que vous pouvez appliquer sur votre peau pour qu’elle soit protégée.

• Les produits protecteurs

Selon la situation, une crème solaire peut être nécessaire, même en hiver. Elle permettra de contrer un maximum de rayons UV, notamment si vous êtes à la montagne, ou avez la peau très sensible. De quoi partir serein pour toute la journée.

• Les produits hydratants

Si vous vivez en ville ou sortez peu à l’air libre la journée, une crème hydratante avec protection UV sera suffisante. Il existe des crèmes teintées qui vous protègeront tout en vous donnant bonne mine. Vous pouvez également opter pour des crèmes solaires intégrant des soins, comme l’Exfoliac Fluide solaire matifiant SPF 50+ de Noreva, idéal pour les peaux grasses ou à imperfections, afin de les protéger sans les agresser.

• Les produits cosmétiques

Parfois, la protection solaire peut sembler incompatible avec le maquillage, alors qu’il n’en est rien. Plusieurs produits cosmétiques possèdent des indices de protection solaire, un 2-en-1 bien pratique. Vous pourrez notamment trouver des poudres. Pensez également au contour des yeux avec des produits spécifiques, le meilleur moyen de protéger cette partie de la peau si fragile.

Même en hiver, le soleil peut être très néfaste. Il faut donc se protéger toute l’année en utilisant des crèmes adaptées à la situation. Pensez à renouveler l’application plusieurs fois dans la journée, et choisissez des soins qui conviennent à votre type de peau.

Les trois points clés à retenir sur la protection solaire en hiver :

  • La dangerosité des UVA : durant l’hiver, on est exposés à moins d’UVB, qui causent brûlures et coups de soleil. Toutefois, les UVA restent très forts et sont responsables du vieillissement de la peau ;
  • Une protection adaptée : choisissez une protection solaire appropriée selon votre rythme, l’endroit où vous vivez et le temps que vous passez dehors. Elle sera plus efficace ;
  • Un large choix de produits : pour vous protéger du soleil en hiver, vous aurez le choix entre de nombreux produits différents. Crèmes hydratantes, crèmes protectrices et cosmétiques, vous trouverez le soin qu’il vous faut.
A propos de l'auteur
Marion
Marion
Esthéticienne / Cosméticienne
Diplômée en Esthétique/Cosmétique, Marion est spécialisée dans les soins dermo-cosmétiques et le maquillage. A travers « Mon journal bien-être et beauté », elle vous aide à prendre soin de votre visage et de votre corps en vous prodiguant ses conseils beauté.
Comment prendre soin de ses cheveux en automne ? ◀◀
De l’été à l’automne : les conséquences du changement de saison ►►