Troubles de l’érection :
en parler en toute simplicité

Ecrit par Paul Musset, Docteur en pharmacie | publié le

Troubles de l’érection : en parler en toute simplicité

Environ la moitié des hommes français disent avoir déjà rencontré des difficultés. Si les troubles de l’érection sont un sujet intime, ils ne doivent pas être tabous. En parler, échanger, c’est déjà agir pour retrouver rapidement une sexualité épanouie.

Comment fonctionne une érection ?

L’érection est conditionnée par l’équilibre du flux sanguin entre l’intérieur et l’extérieur du pénis. Les vaisseaux se dilatent, les muscles se relâchent, le sang afflue au niveau des corps caverneux qui se gonflent comme des éponges, et enfin le système veineux se ferme momentanément. C’est cette succession d’étapes qui forme une érection. Elles doivent toutes se dérouler au mieux pour que la verge durcisse et se gonfle. On appelle cette phase la « tumescence ». Quand la rigidité est à son maximum, l’érection est complète. Le rapport sexuel peut avoir lieu. Vient ensuite la phase de mise au repos, appelée « détumescence », qui correspond au dégonflement de la verge. Elle se produit dans un laps de temps plus ou moins long selon les hommes. De même, le temps de récupération avant d’avoir une nouvelle érection est variable.

Érection : de la volonté, mais pas que…

L’érection est soumise aux systèmes psychique, hormonal et neuronal. Ce qui explique qu’elle n’est pas facilement contrôlable. Des stimuli complexes sont à l’origine du mécanisme : des pensées, un parfum, une image, une chanson, une caresse… L’érection peut s’enclencher à n’importe quel moment, ce qui peut être gênant parfois. Si, généralement, cela fonctionne très bien, il peut y avoir des pannes malgré les stimuli. Il ne suffit pas de le vouloir pour le pouvoir.

Quand parle-t-on de troubles de l’érection ?

Quand l’érection produite ne suffit pas pour une relation sexuelle accomplie et satisfaisante. Ce dysfonctionnement peut être total ou partiel. Il peut s’accompagner d’une baisse de la libido et de troubles de l’éjaculation. On parle alors plus généralement d’impuissance masculine. La plupart des hommes concernés vivent ces pannes de manière dégradante et humiliante. La situation, par ricochet, peut aussi être mal vécue par le partenaire.

Les causes des troubles de l’érection

L’âge est un facteur important : plus l'homme vieillit, plus l’érection est lente et moins elle est vigoureuse. Avant 40 ans, les troubles de l’érection concernent 5 % des hommes. Après 80 ans, 40 %. Notons qu’avant 70 ans, la majorité des hommes restent actifs sexuellement.

L’origine est souvent psychogène :

  • Une fatigue passagère.
  • Le stress, la dépression.
  • La prise de certains médicaments (contre l’hypertension, la dépression, l’épilepsie, l’ulcère gastrique…).
  • L’abus d’alcool. Si quelques verres désinhibent et facilitent les rencontres, l’alcool rend moins efficaces les stimulations sexuelles au niveau du cerveau et amoindrit les réactions nerveuses. De plus, en déshydratant l’organisme, l’alcool entraîne des difficultés circulatoires qui perturbent l’érection.
  • La pression de la réussite, appelée « anxiété de la performance ». En effet chercher à tout prix à exceller sur le plan sexuel ne permet pas d’aborder l’acte sexuel sereinement. Une pression psychologique qui peut amener une perte des moyens.
  • Des difficultés dans le couple, des périodes de transition, des difficultés vécues antérieurement et qui viennent parasiter le présent.

Troubles de l’érection : psychologiques ou organiques ?
En cas de panne avant une relation sexuelle et afin d’en déterminer la cause, il est important de se poser une question : les érections continuent-elles à survenir la nuit ou pendant la masturbation ? Si oui, le problème est sûrement d’origine psychologique. Sinon, les causes sont probablement d’origine organique. Il est alors conseillé de s’adresser à un médecin.

Comment résoudre un problème d’érection ?

Si le problème est occasionnel

Le problème est bénin et n’a pas de répercussions sur la santé. Il est important de ne pas plonger dans l’anxiété : plus on est obnubilé par ses facultés d’érection, moins on a de chance d’y arriver. La plupart du temps, les causes ne sont pas clairement identifiables. Ce qui vous affecte aujourd’hui pourra ne plus être là demain.

Si le problème se répète

Il est important : de ne pas minimiser, ne pas dramatiser, ne pas en faire un sujet tabou, au risque de perdre confiance en soi, d’altérer la relation et l’harmonie de vie.

Pour se détendre vis-à-vis de cette difficulté, pratiquez des séances de relaxation, de sophrologie… Vous pouvez aussi vous faire accompagner par un thérapeute ou un sexologue pour mieux vivre cette période sensible.

Il existe aussi des solutions douces, comme les formules à base de plantes proposées par Cocooncenter. Par exemple : Juvamine Phyto Maca Ginseng Gingembre, ou Bois Bandé Herbal Male Formula, à base d’extraits d’écorce de Muira et de fruit de Tribulus.

Certaines formules, telles que Labophyto XL Power, associent les plantes avec des oligo-éléments ou des vitamines, agissant ainsi sur plusieurs domaines en même temps : le tonus sexuel, mais également l’anxiété ou le sommeil.

Il n’y a pas d’amélioration ?

Si les troubles de l’érection se répètent lors de chaque relation pendant plusieurs semaines, il est temps de consulter un médecin. Il s’agit d’écarter une maladie vasculaire du pénis, un dysfonctionnement neurologique ou endocrinien.

Comment mettre toutes les chances de mon côté pour rester performant ?

Pour vous aider à améliorer d’éventuels troubles de l’érection, il est conseillé de veiller de manière générale sur mon système vasculaire : peu d’alcool, de tabac, faire de l’exercice physique et avoir un poids stable. Il faut aussi faire attention à la bonne communication dans son couple, rester complices dans les difficultés.

Autre conseil : réduire les écrans le soir pour être davantage dans la relation, trouver des idées pour casser la routine.

Notre sélection de stimulants sexuels pour hommes

Le problème des troubles de l’érection est qu’en général, ils sont vécus à tort comme un problème. Sur ce sujet très intime, le moindre souci dans les rouages déstabilise toute la machine. Une seule solution : dédramatiser et prendre du recul.

Trois points à retenir sur les troubles de l’érection :

  • La plupart du temps, les problèmes d’érection sont transitoires. Un traitement naturel peut suffire à retrouver sa sérénité et sa vitalité.
  • Dans le couple, la communication, la tendresse et l’humour sont essentiels pour vivre au mieux ces petites pannes passagères.
  • La meilleure façon de rester performant est de ne pas chercher à l’être.
A propos de l'auteur
Paul Musset
Paul Musset
Docteur en pharmacie
Diplômé d’un doctorat en pharmacie de l’université de Reims, Paul Musset est passionné de médecine naturelle et de nutrition sportive. Il vous accompagne dans « Mon journal bien-être et beauté » en vous prodiguant ses conseils santé et bien-être.
Cholestérol : comprendre et prévenir les risques ◀◀
Spiruline : un super-aliment naturel aux multiples bienfaits ►►