La coupe menstruelle :
mode d’emploi

Ecrit par Paul Musset, Docteur en pharmacie | publié le | mis à jour le 30/03/2020

La coupe menstruelle : mode d’emploi

Adieu tampon et serviette hygiénique ! Aujourd’hui, la coupe menstruelle, connue également sous le pseudonyme « cup », a le vent en poupe. De nombreuses femmes ont en effet adopté ce concept écologique et économique. En quoi consiste la coupe menstruelle ? Convient-elle à toutes les femmes ? Comment l’utiliser ? Suivez le guide.

Pourquoi utiliser une coupe menstruelle ?

La coupe menstruelle : qu’est-ce que c’est ?

La coupe menstruelle est un procédé alternatif au tampon et à la serviette hygiénique. Elle s’utilise comme protection périodique. Il s’agit d’un récipient en forme d’entonnoir qui se positionne dans le vagin au moment des règles pour recueillir le sang. Une fois rempli, il suffit de retirer le dispositif et de le nettoyer avant de le remettre en position.

La coupe menstruelle, appelée aussi « coupelle menstruelle » ou « cup », peut être fabriquée en différentes matières : silicone, latex, caoutchouc naturel ou TPE (thermoplastique élastomère).

D’où vient la coupe menstruelle ?
Si cela ne fait que quelques années que la coupe menstruelle fait parler d’elle, en réalité, le principe a été inventé à la fin du XIXe siècle par un Américain. À l’époque, le mécanisme consistait en un petit sachet inséré partiellement dans le canal vaginal, et relié par une ficelle à une ceinture. Il faudra attendre 1937 pour voir apparaître la première génération de coupe menstruelle telle qu’on la connaît aujourd’hui. Elle est alors en caoutchouc et c’est à une actrice, Leona Chalmers, que l’on doit cet ancêtre de la cup.

Quels sont les avantages de la cup ?

La coupe menstruelle présente de nombreux avantages :

- Une protection hygiénique écologique

Alors que les tampons et les serviettes sont connus pour leur principe jetable, le principal atout de la coupe menstruelle est qu’elle est réutilisable. Selon les modèles, elle peut se conserver de 5 à 10 ans sous réserve d’avoir bien été nettoyée et conservée.

Par ailleurs, au niveau de sa production, elle fait appel à nettement moins de ressources qu’un tampon ou une serviette. En effet, ces derniers réclament davantage de consommation d’énergie, d’utilisation de matières premières (le coton notamment), ou d’emballage pour répondre aux besoins de chaque femme.

- Un respect de la flore vaginal

Grâce à sa composition hypoallergénique, la cup est inoffensive pour les parois vaginales. Elle n’absorbe pas l’hydratation vaginale et évite ainsi l’assèchement et les irritations liées à un déséquilibre de la flore. Les troubles tels que sécheresse vaginale ou mycoses peuvent donc être plus facilement évités puisque la barrière défensive vaginale est préservée.

- Une diminution des odeurs

L’odeur des menstruations liées au sang collecté dans une serviette hygiénique peut indisposer de nombreuses femmes. Pour pallier ce désagrément, les serviettes hygiéniques sont désormais souvent parfumées. Malheureusement, les additifs utilisés peuvent favoriser les irritations. Par ailleurs, l’odeur nauséabonde provoquée par les règles est également due au contact du sang avec l’air. La coupe menstruelle évite ce type de désagrément.

- Une protection durable et économique

Comme précisé un peu plus haut, la même coupe menstruelle peut être utilisée pendant 5 à 10 ans sans avoir besoin de renouveler l’achat. Son prix, certes plus élevé (entre 10 et 35 €) qu’une protection jetable, est tout de même très rapidement rentabilisé.

Le saviez-vous ?
Un tampon ou une serviette hygiénique jetable :
- est utilisé en moyenne 300 fois par an par une femme en âge d’être réglée ;
- met plus de 400 ans pour se décomposer entièrement.

Les freins à l’utilisation

- Un coup de main à prendre

La coupe menstruelle nécessite d’être insérée dans le vagin pour lui permettre de recueillir le flux menstruel. Le geste peut être un peu délicat les premières fois, car il faut plier correctement le réceptacle pour faciliter l’insertion et le positionnement. Néanmoins, après quelques essais, cette manipulation devient rapidement un réflexe.

- Des mesures d’hygiène indispensables

Afin de pouvoir réutiliser sans risque la coupe une fois vidée, un rinçage minutieux est nécessaire. Il faut donc impérativement avoir accès à un point d’eau dans les toilettes, ce qui n’est pas toujours évident dans les lieux publics.

- Coupe menstruelle et stérilet : y a-t-il un risque ?

En présence d’un stérilet, un risque de faire bouger le dispositif intra-utérin est possible. En effet, lorsque la coupe menstruelle épouse parfaitement les parois du vagin, un effet ventouse peut s’opérer au moment du retrait, ce qui peut conduire au déplacement du stérilet.

Utilisation d’une coupe menstruelle : conseils

Quel modèle choisir ?

À l’instar des tampons, il existe plusieurs tailles en fonction du flux de sang perdu. Selon les modèles et les marques, 2 ou 3 tailles sont disponibles, correspondant à un flux léger, normal ou abondant. La coupe menstruelle convient donc à toutes les femmes.

Chez Cocooncenter, nous avons sélectionné des produits de toutes les tailles parmi les plus grandes marques. Retrouvez donc sur notre site un large choix de modèles de coupes menstruelles.

Comment utiliser une coupe menstruelle : infos pratiques

Comment mettre sa cup ?

Pour positionner correctement votre coupe menstruelle, voici les gestes à adopter :

  1. Lavez-vous soigneusement les mains et rincez ou nettoyez la coupe si nécessaire ;
  2. Pliez la coupe en la pinçant entre vos doigts ;
  3. Installez-vous dans une position stable et confortable ;
  4. Écartez les lèvres de la vulve avec la main disponible et insérez délicatement le dispositif en le basculant vers l’arrière (courbure naturelle du col vaginal). Il n’est pas nécessaire d’insérer trop loin la coupe menstruelle (vous risqueriez d’avoir des difficultés à la retirer). Le mieux est de laisser l’équivalent d’une phalange entre l’entrée du vagin et la base de la coupe ;
  5. Vérifiez le bon positionnement de la cup en passant votre index autour du réceptacle. Il doit être parfaitement bombé.

Enlever la coupe menstruelle : comment procéder ?

Selon votre flux, la coupe menstruelle peut rester en place entre 4 et 6 heures en moyenne. Une fois ce laps de temps écoulé, il faut procéder au retrait et au rinçage de la coupe. Voici comment faire :

  1. Après vous être soigneusement lavé les mains, insérez votre doigt dans votre vagin pour localiser la tige et la base de la coupelle ;
  2. Supprimez l’effet ventouse en décollant délicatement la coupe de la paroi du vagin ;
  3. Pincez la base de la coupelle menstruelle avec le pouce et l’index et tirez doucement dessus pour faire descendre le dispositif sans forcer ;
  4. Videz et rincez scrupuleusement la coupe.

Comment entretenir la coupe menstruelle ?

Une hygiène irréprochable est indispensable durant toute la période d’utilisation de la protection hygiénique. Entre deux cycles, il est également nécessaire de stériliser la coupe menstruelle pour garantir une utilisation saine et éviter les risques d’infection. Pour cela, vous avez deux choix :

  • Plonger la coupe dans de l’eau bouillante pendant 5 à 7 minutes ;
  • Utiliser un stérilisateur dédié à la coupe menstruelle.

Durant les règles, vous pouvez également utiliser des lingettes nettoyantes biodégradables.

Grâce à ses nombreux avantages, la coupe menstruelle fait chaque jour de nouvelles adeptes. Selon une étude réalisée en 2019 par des chercheurs du Royaume-Uni, les avis sur la coupe menstruelle sont plutôt bons puisque 70 % des femmes l’utilisant ne souhaitent plus en changer.

Les trois points clés à retenir sur la coupe menstruelle :

  • La coupe menstruelle est écologique, hypoallergénique et durable ;
  • L’utilisation d’une « cup » demande juste un peu d’entraînement pour l’utiliser correctement. Une fois bien placée, elle se fait vite oublier ;
  • La coupe menstruelle exige des règles d’hygiène très strictes.
A propos de l'auteur
Paul Musset
Paul Musset
Docteur en pharmacie
Diplômé d’un doctorat en pharmacie de l’université de Reims, Paul Musset est passionné de médecine naturelle et de nutrition sportive. Il vous accompagne dans « Mon journal bien-être et beauté » en vous prodiguant ses conseils santé et bien-être.
Comment booster vos performances sportives avec les acides aminés essentiels ? ◀◀
Cheveux crépus : explications et conseils d’entretien ►►