L’argile, un matériau naturel bon pour la santé

Ecrit par Paul Musset, Docteur en pharmacie | publié le

L’argile, un matériau naturel bon pour la santé

Quels sont les meilleurs moyens de profiter des bienfaits de l’argile ? Pour la peau, les cheveux, ou par voie interne, cette roche sous toutes ses formes a beaucoup à nous offrir.

L’argile : qu’est-ce que c’est exactement ?

L’argile est partout dans notre vie depuis des millénaires. Ingrédient des embaumements des momies dans l’Égypte ancienne, terre pour potager, soin de balnéothérapie dans les thermes de la Rome antique, matériau de construction. Les usages de l’argile naturelle ou cuite sont multiples. Pourtant, de nos jours, son application la plus connue est sans doute dans le domaine des cosmétiques. D’où vient précisément l’argile ?

Terre ou roche ? Il s’agit d’une roche sédimentaire, qui se forme après dégradation de roches riches en silice (un minéral qui sert entre autres à faire du verre, puisqu’il est contenu en grande proportion dans le sable). L’argile est un silicate d’alumine hydraté, qui se présente sous de nombreuses formes selon les autres minéraux qui s’y ajoutent, leur proportion, le taux d’humidité, etc. Elle est bien connue sous son aspect de « terre glaise ». Certaines régions ont d’ailleurs un sol riche en argile : elle rend le jardinage un peu difficile, car elle est lourde et compacte, mais elle retient l’eau, puisqu’elle a la particularité d’être imperméable. Sous forme de roche poreuse, l’argile peut stocker de grandes quantités d’eau en sous-sol ou bien constituer des barrières à l’infiltration.

Quelles sont les propriétés de l’argile utiles à notre santé ?

L’argile a des propriétés à la fois absorbantes et adsorbantes. On parle d’absorption lorsque des molécules, ions ou atomes pénètrent en profondeur dans la masse d’un liquide ou d’un solide, tandis que dans le cas de l’adsorption, comme avec le charbon actif, les molécules de gaz ou de liquide s’accrochent en surface du matériau. Grâce à cela, l’argile peut donc aussi bien aider à éliminer l’excès de sébum sur la peau ou les cheveux que les gaz et toxines intestinaux.

L’argile est aussi cicatrisante (elle favorise le renouvellement des tissus), antiseptique (elle élimine de nombreux micro-organismes), hémostatique (elle contribue à diminuer les saignements en favorisant la coagulation) et anti-inflammatoire (elle apaise la douleur). Elle peut donc être appliquée sur les petites plaies qui ne guériront que plus vite et sans surinfection, et elle fera merveille sur une peau sujette à l’acné, en réduisant le nombre et la gravité des lésions. En cas d’eczéma, d’allergie ou de peau sensible ou réactive, elle sera également bénéfique.

Riche en minéraux et oligo-éléments, elle contribue à rééquilibrer l’épiderme en le revitalisant.

Focus sur le kaolin
C’est sans doute la plus mythique des argiles… L’argile blanche. Son nom vient du nom d’une carrière chinoise, Gaoling, où un jésuite observa sa récolte et sa préparation pour en faire de superbes porcelaines blanches et fines. Il rapporta ce savoir-faire en Occident. C’était au XVIIIe siècle. Aujourd’hui, la finesse et la capacité à renvoyer la lumière du kaolin sont mises à profit également dans l’industrie papetière. Il existe des gisements exploités dans de nombreux pays, y compris la France. Celui de Saint-Yrieix, dans le Limousin, a permis le développement de la célèbre porcelaine de Limoges.

Quelles sont les différentes sortes d’argiles utilisées ?

L’argile verte est la plus utilisée en matière de soins pour la peau. Assez riche en fer et en aluminium, elle a de grandes capacités d’absorption. Il existe principalement deux types d’argile verte : les illites et les montmorillonites. Les illites sont très absorbantes et s’emploient surtout en usage externe. Elles conviennent très bien aux peaux grasses. Les montmorillonites contiennent jusqu’à 60 % de silice et sont riches en magnésium. Les argiles vertes, parfaites pour le visage, conviennent à toutes les peaux, mais s’utilisent aussi en usage interne.

Notre sélection d'argile verte

L’argile blanche ou kaolin, fine et pure, ne contient que peu de fer, ce qui explique sa couleur claire. Adoucissante et hydratante, elle nettoie sans agresser. L’argile blanche, sur un visage à la peau sèche et sensible, sujettes aux rougeurs, fera merveille. Elle peut même remplacer le talc au moment de changer bébé.

Notre sélection d'argile blanche

L’argile bleue, riche en silice, ravive le teint, désincruste les impuretés de la peau et aide à régénérer l’épiderme. Elle est particulièrement oxygénante.

L’argile rouge doit sa couleur à une proportion de fer plus importante que dans les autres argiles. Elle favorise la microcirculation du sang, nettoie et purifie la peau.

Notre sélection d'argile rouge

L’argile jaune conviendra particulièrement aux peaux à tendance grasse, aux soins des cheveux et aux peaux matures, qu’elle contribuera à lisser et à tonifier.

Notre sélection d'argile jaune

L’argile rose est un mélange d’argile rouge et d’argile blanche.

Notre sélection d'argile rose

Comment utiliser l’argile ?

Sur Cocooncenter, vous trouverez toutes sortes d’argiles sous des présentations variées pour répondre à tous vos besoins : des masques tout prêts, des gels douche, des shampooings et des savons, des pâtes à appliquer ou de la poudre à mélanger vous-mêmes à de l’eau, des huiles végétales ou des huiles essentielles de votre choix. Il y a également des crèmes pour les mains, des dentifrices, ainsi que des compléments alimentaires où l’argile peut être mélangée à d’autres extraits naturels. Pensez à faire des recherches ou à demander conseil à un spécialiste pour profiter au mieux des synergies entre les divers types d’argiles et les autres substances naturelles à y ajouter, en fonction de votre type de peau.

Attention à l’utilisation interne de l’argile : à cause de ses propriétés adsorbantes, elle peut entraver les effets de certains médicaments, comme la pilule contraceptive.

Bain de boue, shampooing régulateur, cataplasme cicatrisant ou masque purifiant contre l’acné, faites-vous du bien avec ce cadeau de la nature qu’est l’argile.

L’argile, les trois points clés à retenir :

  • L’argile est un matériau naturel très bien toléré par la peau. En usage interne, elle n’est pas dangereuse à condition de ne pas dépasser les doses indiquées ;
  • L’argile, quelle que soit sa couleur, vous aidera à détoxifier la peau et le cuir chevelu en retirant l’excès de sébum sans agression ;
  • Pensez à vous renseigner sur les mélanges intéressants à préparer à base d’argile en fonction du type de votre peau et des effets que vous recherchez (huiles végétales, huiles essentielles, eaux florales…).
A propos de l'auteur
Paul Musset
Paul Musset
Docteur en pharmacie
Diplômé d’un doctorat en pharmacie de l’université de Reims, Paul Musset est passionné de médecine naturelle et de nutrition sportive. Il vous accompagne dans « Mon journal bien-être et beauté » en vous prodiguant ses conseils santé et bien-être.
Ronchopathie : comment arrêter de ronfler et retrouver des nuits paisibles ? ◀◀
La cranberry, une solution contre les infections urinaires ? ►►