5% de remise supplémentaire sur tout le site avec le code promo 15ANS

Préservatifs

Pour se protéger des infections et maladies sexuellement transmissibles (IST, MST) ou pour se prémunir d’une grossesse non désirée, pour les femmes ne prenant pas de moyens contraceptifs comme la pilule, le préservatif masculin est l’unique solution garantissant une efficacité optimale. En raison de la diversité des produits disponibles sur le marché et d’une certaine réputation d’inconfort, il peut être difficile de savoir lesquels acheter. Pour associer en toute sérénité, plaisir et sécurité, découvrez comment sélectionner ses préservatifs. Voir plus

1-36 sur 77 produits

Comment choisir un préservatif ? 3 critères pour vous aider

Parce que la sécurité de votre partenaire et la vôtre sont essentielles, il est nécessaire, aujourd’hui plus que jamais, d’avoir des rapports protégés. Les industriels ont, au fil des années, considérablement amélioré les méthodes de fabrication et les matériaux employés. Cela entraîne une diversité de l’offre qui peut parfois être déroutante. Pour vous aider, votre parapharmacie en ligne Cocooncenter vous propose 3 critères pour faciliter votre choix :

  1. Quelle taille de préservatif choisir ? Un préservatif à la bonne taille, c’est l’assurance d’éprouver du plaisir en parfaite sûreté. Trop grand, il peut glisser, trop petit, il comprime la verge et risque de se déchirer. Dans les deux cas, vous ne bénéficiez pas de la protection requise. Pour connaitre les dimensions de votre pénis, procédez de la manière suivante : mesurez votre pénis en érection, de la base (os pubien) à l’extrémité pour obtenir sa longueur, puis mesurez la circonférence (à l’aide d’un mètre-ruban souple de préférence) que vous diviserez par 3,14 pour obtenir sa largeur nominale.
  2. Allergique au latex, quelles alternatives ? La majorité des préservatifs sont conçus en latex, pour la simple raison qu’il est particulièrement flexible et résistant. Toutefois, il peut dans certains cas provoquer des allergies. Dans ce cas, préférez ceux en polyuréthane ou en sensoprène.
  3. Découvrir de nouvelles textures pour diversifier le plaisir : entre recherche de sensations plus intenses et jouissances ludiques, les fabricants ne manquent pas d’imagination. À propos des textures, si les surfaces lisses sont les plus utilisées, il existe cependant des versions nervurées, perlées, avec gel à effet retardant, etc. D'autres, plus distractifs, iront du modèle fluorescent aux colorés, parfois en forme d’animaux ou parfumés à la fraise, au chocolat, etc. Quel que soit votre choix, restez vigilant(e)s sur le respect des normes CE ou NF.

Acheter un préservatif répondant aux normes strictes de sécurité, CE ou NF

Parce que le préservatif est le seul rempart aux IST et au VIH, il est indispensable de n’utiliser que ceux affichant la norme CE ou NF. Pour obtenir l’autorisation d’être commercialisées en Europe, ils doivent arborer le marquage CE. Cette mention assure le consommateur de la bonne conformité aux critères de sécurité imposés par la directive européenne 93/42/CEE. Les tests effectués correspondent quant à eux à la norme NF EN ISO 4074/2002.

Afin de vous renseigner au mieux, la boite / notice doit comporter un certain nombre d’informations obligatoires telles que le nom et l’adresse du fabricant, si le préservatif est lubrifié, incorpore un spermicide, présence de latex, date de péremption, etc. Retrouvez chez Cocooncenter un large choix de préservatifs masculins des plus grandes marques (Durex, Manix, Intimy, etc.) répondant aux règlements en vigueur, disponibles en boîtes ou en étuis.

Autre point d’importance, une version française doit être intégrée dans la notice. Prenez le temps de la lire avec attention afin de savoir, par exemple, quel type de lubrifiant supplémentaire vous pouvez utiliser sans risquer la détérioration de la matière composant le préservatif.

Pour garantir en amont la sécurité des consommateur(trice)s, la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) veille au respect des mises en conformité des professionnels et effectue régulièrement des tests sur des échantillons par un laboratoire compétent.

Pourquoi faire l’amour sans préservatif ?

Selon le nom donné, préservatif, condom ou capote, il représente, pour bon nombre de personnes, un frein d’ordre psychologique. La crainte de demander à son partenaire de mettre un préservatif et risquer ainsi d’enrayer l’excitation de l’instant présent ou encore de mettre à mal la notion de confiance en rapport avec la fidélité. S’ajoute à cette émotion vécue dans le feu de l’action, un sentiment d’invulnérabilité propre à l’être humain. En effet, le « ça n’arrive qu’aux autres » peut lui laisser penser qu’il se trouve hors d’atteinte d’infections tel que le VIH au nom d'une certaine forme de haute estime de soi. Un principe qui le rendrait meilleur que celles et ceux touché(e)s par la maladie.

Malgré la propagation de ces maladies transmises par le sexe et le nombre de cas connus à travers le monde, enfiler un préservatif n’est toujours pas, pour beaucoup, un réflexe. De plus, au-delà du danger inhérent à l’éventualité d’une infection, le préservatif joue un rôle important dans la contraception. Sans prise de la pilule, il est nécessaire d’être conscient qu’une éjaculation de sperme dans le vagin à de fortes probabilités d’entraîner un risque de grossesse non désirée et une réflexion à adopter sur un possible avortement.

Les risques de rapports sexuels non protégés

Ne pas utiliser de préservatifs au moment des relations sexuelles, c’est s’exposer aux IST (infections sexuellement transmissibles) ou MST (maladies sexuellement transmissibles). Elles rassemblent les maladies transmises, lors d’un rapport non protégé, par des virus, des bactéries champignons et microbes. Les préservatifs sont l’unique alternative pour empêcher d’être atteint par la plupart des IST et du VIH (virus de l’immunodéficience humaine ou sida). Ils doivent être employés pour la pénétration, mais également pour la fellation. Même si dans ce dernier cas la menace de propagation du VIH est réduite, il demeure néanmoins important pour d’autres formes d’IST.

Huit infections possibles par voie sexuelle sont réparties en deux groupes, guérissables et incurables. La syphilis, la chlamydiose, la gonorrhée et la trichomonase se soignent. Ce qui n’est pas le cas du virus de l’herpès, du VIH, du VPH et de l’hépatite B. En cas d’apparition de symptômes tels que des brûlures en urinant, démangeaisons, pertes vaginales ou ulcérations pour exemple n’hésitez pas à consulter votre médecin traitant ou gynécologue pour effectuer un dépistage et éviter ainsi tout risque de contamination au travers de votre sexualité.

Ce qu’il faut retenir du préservatif masculin

Pour se protéger des infections et des maladies sexuellement transmissibles, l’usage d’un préservatif masculin pendant les rapports sexuels doit être un réflexe. Il peut également être employé en remplacement de la pilule contraceptive lorsqu’elle est mal tolérée ou tout simplement pas utilisée et éviter ainsi des risques de grossesses non désirées. D’importants progrès ont été accomplis et assurent aujourd’hui aux hommes et aux femmes de bonnes sensations et un réel confort tout en jouissant d’une sécurité garantie par les normes CE et NF. Dans votre parapharmacie en ligne Cocooncenter, bénéficiez au meilleur prix d’un large choix de préservatifs parmi les grandes marques du marché.

Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter pour bénéficier de nos offres privilèges
×
Service Client
Ouvert
Service Client
03 26 64 69 57
Ouvert jusqu'à 18h